AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Special delivery - Swan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Macha Warren
avatar




Avatar : Sarah Gadon
Statut Civil : Célibataire endurci
Occupation : Préposé à la morgue. J'incinère des corps pour les Irons.
Age du perso : 29 ans
Copyright : Avatar : Balaclava

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Special delivery - Swan Lun 26 Nov - 8:56

Special delivery
Swan & Macha

« The man who invented the hamburger was smart. The man who invented the cheeseburger was a genius. » Matthew McConaughey

C'est à croire que Swan était un aimant à accident de voiture. Cette fois il c'était bien amoché ! Lorsque j'avais appris la nouvelle je ne m'étais pas précipité à l'hôpital. Je n'étais pas assez bête pour tomber de nouveau nez à nez avec Saoirse. Je m'étais assurer qu'il n'était pas dans une condition critique, puis j'avais patienté. Hier, j'avais même réussi à lui faire parvenir un message papier par l'un des infirmiers qui s'occupait de lui. J'avais bien précisé que le papier en question ne pouvait être remit en présence de la petite amie de son patient. Je ne lui avait pas écrit une longue lettre comme lorsqu'il était en prison. Non. Cette fois j'avais opté pour une formule plus courte. Lucky fucker ! Laisse moi savoir quand Saoirse n'est pas là et je passerais te voir. Soit pas con... Demande à l'infirmier de se débarrasser du papier. Je t'aime. Ta peach. L'infirmier en question m'avait également fait savoir que je faisais partie de la liste de refus. Elle était maligne la Saoirse. En temps normal, la sécurité m'aurait refusé l'accès à la chambre de Swan, mais il faut croire que j'étais plus futée. J'avais l'habitude de faire du bénévolat et me faufiler jusqu'à l'étage de Swan n'allait pas pauser problème si j'enfilais ma tenue de bénévole. Je glissais la main dans mon jean pour sortir mon téléphone. "C'est bon, elle est partit. Tu peux venir me rejoindre." Je ne pouvais m'empêcher de sourire. Enfin ! J'allais pouvoir le voir ! "J'ai un pied dans la porte. J'arrive ! J'ai hâte de te voir." Je balançais mon téléphone dans un sac, du linge de rechange et j'enfilais mon uniforme de bénévole.

---

J'avais passé la sécurité sans problème. Maintenant que j'y pense c'était probablement un nouveau vue qu'il n'avait même pas vérifié ma carte d'identification. C'est pas moi qui allait lui dire comment faire son job. J'entrais dans l'ascenseur et j'appuyais sur l'étage où Swan était hospitalisé. Je souriais à la gamine qui se trouvait près de moi. Sa mère était distraite sur son téléphone. La petite avait les yeux rivé sur le sac de fast food que j'avais dans les mains. Je lui faisais signe de garder le silence et je sortais une frite pour la lui tendre. Deux étages suivant c'était à mon tour de sortir de l'ascenseur. J'arrivais au poste de garde et je sortais l'une des deux commandes que j'avais apporté. « Il y en a pour tout le monde » L'infirmier qui m'avait aidé à communiquer avec Swan était de garde ce soir. « Hey, c'est toujours un plaisir de te voir » Il m'adressa un sourire et il me fit signe de la tête. Je m'approchais de lui. « Je te ferais signe si la copine revient. » Je glissais ma main sur son bras et je venais le serrer amicalement. « Merci, j'apprécie vraiment ton aide. » Il me restait maintenant une commande du restaurant favoris de Swan et une boîte de beignets. J'espérais qu'il voudrait bien la partager, parce que je crevais d'envie de soulager ma rage de sucre. Je pressais le pas en direction de sa chambre, puis je restais figé devant la porte quelques secondes. Après la mort de ma mère, j'avais commencé à faire du bénévolat et bien que je m'étais habitué à voir des gens branché de partout... C'était toujours différent quand c'était un être qui m'était proche. Il était encore vivant. C'était ça l'important ! Je prenais la peine de cogner avant d'entrer. Je me glissais dans la chambre d'un mouvement théâtral. « Livraison spécial pour Swan Robinson ! » J'agitais avec précaution le sac de fast food que j'avais dans une main. « J'espère que tu as faim ! » Je m'approchais lentement de son lit. Je l'avais vue sous des jours plus glorieux. Je n'avais pas envie de laisser transparaître mon malaise et je tentais d'interagir avec lui comme nous en avions l'habitude. « Tu as une sale gueule. » Lui-dis d'un ton de voix plus doux. Je lui souriais et je venais pauser mes commandes sur sa table pivotante.
Made by Neon Demon

_________________
I'll go down the graveyard
In the morning, i’ll go down the graveyard to make sure you’re gone for good.To make sure you won’t hurt again. May you rest in peace. - sushi by cocoon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Swan Robinson
avatar




Avatar : Dylan O'Brien
Statut Civil : En couple.
Occupation : Joaillier - Membre des Irons.
Age du perso : 28 ans.
Copyright : queenshady

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Special delivery - Swan Lun 26 Nov - 16:15

Couché dans ce lit d’hôpital, Swan n’a pas grand chose à faire mise à part regarder l’écran de télévision qui laisse défiler des émissions parfois bien nulles. Alors, il ne peut que penser continuellement à l’accident qui s’est produit plusieurs semaines plus tôt. Il s’en est sorti miraculeusement avec quelques blessures graves, mais qui le laisseront en vie. S’il avait eu un équipement complet, les médecins lui ont dit qu’il s’en serait mieux sorti. Mise à part son casque, il n’avait ni vêtement de cuir pour cacher ses jambes, ni ses bras, ni chaussures adéquates pour le protéger des éraflures de la route. Swan, il en est ressorti avec la jambe droite dans le plâtre à cause de trois brisures importantes. Pour ce qui est de sa cuisse, de son flanc, de son dos et de son bras, ils ont été violemment arrachés par le bitume. Il saignait beaucoup, sa chaire était à vif, parfois arrachée même. Swan sait qu’il aura nombreuses cicatrices lorsque sa peau sera toute neuve. Il sait que les soins qu’on lui apporte ici sont plus rapides et réguliers que s’il avait été chez lui. C’est pour ça qu’il a acceptait de rester si longtemps. Du moins, jusqu’à ce qu’on lui enlève son plâtre et qu’il puisse voir avec Gabi pour les soins, s’il le faut.

« - Livraison spécial pour Swan Robinson ! » Elle agite le sac, propage l’odeur alléchante dans toute la chambre d’hôpital. « J'espère que tu as faim ! »
« - J’ai toujours la dalle ! » S’écrit-il avec trop d’entrain pour même essayer de cacher le plaisir qu’il a en la voyant entrer dans la pièce.
« - Tu as une sale gueule. »
« - J’suis toujours plus beau qu’toi. » Swan répond avec amusement, mais il ne peut pas s’empêcher de passer sa main blessée sûr les croûtes qui sont logées sûr la partie droite de son visage. « Les docs disent que ça devrais pas m’laisser d’marques sûr la gueule, heureusement. »

Le sac en papier finit sûr la table tournante. Il aurait envie de se jeter dessus, mais Swan préfère se contenter d’attraper la télécommande pour baisser le tendeur qui maintient son plâtre en l’air, pour ainsi que son pied soit posé directement sur le matelas. D’ici trois jours, on devrait lui enlever cette merde. Le motard, il a hâte de retrouver sa liberté de mouvement. Lorsque c’est fait, il rejette la télécommande sous les draps, puis se met à tendre les bras vers Macha pour qu’elle vienne dans ses bras. Il veut l'étreindre au moins une fois. Swan, il ressent une pointe de soulagement lorsqu’elle se retrouve enfin dans ses bras. Il la sert même un peu trop fort, le motard sent qu’il a fait craquer quelques croûtes, ce qui l’a fait grimacer. Il la relâche enfin lorsqu’il finit par se dire quel bien ça fait de la retrouver. Les textos qu’ils se sont échangés depuis l’accident ne sont pas nombreux. Ceci est la première visite qu’elle peut faire. Honnêtement ? Swan est persuadée qu’elle ne serait pas venue s’il ne lui avait pas envoyé un texto pour la prévenir du départ de Saoirse.

Peut-être n’aurait-il pas du le faire. Mais pour Swan, être entouré de ses amis, surtout dans un moment qui le projette de nombreuses années en arrière, est d’une importance primordiale. Si Saoirse n’est pas capable de le comprendre, ça le peine, mais il fera en sorte de voir Macha tout de même. Alors, il finit par la relâcher complètement, et attrape le sac en papier pour l’ouvrir après lui avoir dit de prendre le fauteuil confortable, à l’autre bout de la pièce, pour le ramener là et qu’elle s’assoit dessus comme tous ceux qui sont venus lui rendre visite.

« - Est-ce que c’est un de tes trucs pour défendeur de la planète, là ? » C’est difficile pour Swan de faire disparaître l'enthousiasme qu’il a eu, en voyant la nourriture emballée. Pourtant, il regarde Macha avec un haussement de sourcils, suite à la conversation qu’ils ont eu sûr Instagram. « J’ai pas envie d’me transformer en lapin moi. » Il grimace, mais ça ne l’empêche pas de sortir le hamburger avec envie. Tout comme son regard trahit qu’il trouve physiquement le sandwich parfait. Il hausse alors les épaules, puis, en voyant l’autre produit dans le paquet, le sort pour l’envoyer à sa meilleure amie. « Tant pis, ça a l’air trop bon. J’vais prendre dix kilos à force, si vous me ramenez autant de bouffe ! » Dit-il hilare, le sandwich sûr ses jambes, en pendant au fait qu’on est censé maigrir à l’hôpital, pas grossir parce que tous vos proches vous ramènent des perfections gustatives.

_________________

what do i do about all of this
- what do you want me to do
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Macha Warren
avatar




Avatar : Sarah Gadon
Statut Civil : Célibataire endurci
Occupation : Préposé à la morgue. J'incinère des corps pour les Irons.
Age du perso : 29 ans
Copyright : Avatar : Balaclava

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Special delivery - Swan Mar 11 Déc - 5:34

Special delivery
Swan & Macha

« The man who invented the hamburger was smart. The man who invented the cheeseburger was a genius. » Matthew McConaughey

Il n'avait pas perdu son sens de la répartie. Étrangement, c'était assez pour me remonter le moral. « J’suis toujours plus beau qu’toi. » Pour toute réponse je laissais échapper un petit rire. Je le regardais passer sa main sur son visage. Il ne s'était pas manqué. « Les docs disent que ça devrais pas m’laisser d’marques sûr la gueule, heureusement. » Je hochais la tête en silence. C'était bon signe. J'avais un pincement au coeur à le voir ainsi avec un pied dans le plâtre. Je pouvais imaginer la frustration qu'il vivait en n'étant pas capable de se déplacer. Il fit descendre son pied sur le matelas et il ouvrit les bras. Je ne me faisais pas prier et je me rapprochais de lui lentement. En temps normal je lui aurais probablement sauté dessus, mais comme il était en mauvais état je préférais me faire plus douce. J'appuyais ma tête sur son épaule. Il me serrais plus fort que d'habitude, mais je ne me plaignais pas. D'habitude. Il s'en était fallut de peu pour que je ne puisse plus utiliser ce mot. J'étais heureuse qu'il lui restait encore de la force. Il allait en avoir besoin pour se remettre sur pied. Il mit fin à notre étreinte et je me redressais le sourire au lèvre. Swan n'avait pas mit trop de temps avant de plonger ses mains dans le sac que j'avais apporté. D'un pas lent je me dirigeais vers le fauteuil qu'il m'avait mentionné et je l'avançais près de son lit. « Est-ce que c’est un de tes trucs pour défendeur de la planète, là ? » J'éclatais de rire en le voyant hausser les sourcils. Je me souviens très bien des commentaires que nous avions échangé sur Instagram.« J’ai pas envie d’me transformer en lapin moi » Je le regardais observer le sandwich et je prenais place dans la chaise toujours aussi silencieuse. J'ignorais combien de temps je devrais le laisser dans le noir face à sa commande surprise. Le regarder se demander si je ne lui faisais pas bouffer des légumes déguisé était probablement le truc le plus marrant de ma journée ! Il me tendit la boîte de beignets et je levais les bras au ciel dans un mouvement théâtral. Hallelujah ! Du sucre ! « Tant pis, ça a l’air trop bon. J’vais prendre dix kilos à force, si vous me ramenez autant de bouffe ! » Je prenais un premier beignets au crémage blanc. « arrête tes conneries ! Tu vas te les prendre où tes dix kilos ? Derrière les oreilles ? Ta jamais prit une livre et ta toujours mangé comme un aspirateur. » Je prenais une première bouché et je fermais les yeux. Un délice ! Cette boîte de pure bonheur avait valut mon petit détour que j'avais fait pour l'obtenir. « Je ne choisirais pas l'hôpital pour t'introduire à la bouffe végétarienne. T'inquiète. C'est bien de la viande. » Je venais lécher les contours pour empêcher le crémage de me couler dessus. J'hésitais, mais je décidais de me lancer. « Plus sérieusement... » Je déposais le reste du beignet sur le dessus de la boîte et je m'essuyais les mains. Je plongeais mon regard dans le sien. Il avait beau manger. Je savais que j'avais toute son attention. « C'était un calvaire de ne pas pouvoir te voir. J'espère que tu ne m'en veux pas trop ? Si j'avais voulut j'aurais probablement été capable de me pointer dans les 24 heures après ton admission, mais je n'avais pas envie de tomber sur Saoirse. Je n'avais pas envie de causer une scène.... mais surtout je n'avais pas envie qu'elle te tombe dessus dès que t'aurais ouvert les yeux... » J'étais pleine de regrets. « Je m'excuse. Je n'étais pas là... » Ajoutais-je d'une voix lourde.
Made by Neon Demon

_________________
I'll go down the graveyard
In the morning, i’ll go down the graveyard to make sure you’re gone for good.To make sure you won’t hurt again. May you rest in peace. - sushi by cocoon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Swan Robinson
avatar




Avatar : Dylan O'Brien
Statut Civil : En couple.
Occupation : Joaillier - Membre des Irons.
Age du perso : 28 ans.
Copyright : queenshady

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Special delivery - Swan Hier à 14:47

Le comparer avec un aspirateur a le don de le faire rire. Un rire franc, qui le prend au dépourvu et à cause duquel il aurait pu s’étouffer. Mais en y pensant, c’est vrai qu’il a toujours mangé ce qu’il voulait. Trop de trucs gras et caloriques d’après Saoirse. Lui continuait de clamer haut et fort que ça ne servait à rien de faire attention parce qu’il ne prenait pas un kilo. Mais si les filles savaient en vrai, qu’il espérait à chaque hamburger qu’il ne prenne pas tout d’un coup arrivé la quarantaine, elles trouveraient certainement ça moins stylé. Il essuie une larme au coin de ses yeux, venues à cause de l’éclat de bonheur que Macha vient de provoquer chez lui, puis croque à pleine dent lorsqu’elle certifie que ce qu’il y a à l’intérieur provient d’un animal. Bizarrement, Swan trouve ça réconfortant que ça bouffe provient d’une bête qu’on a tuée plutôt que d’un truc qui a poussé sous terre. C’est étrange, mais d’un côté, il tuerait le premier qui s'approcherait un peu trop près de ses deux chihuahuas pour leur faire du mal. En bref, c’est un homme, compliqué, mais comme tous les autres.

“ - Heureusement que t’es pas v’nue meuf. ” Dit-il la bouche encore à moitié pleine, lorsqu’elle s’excuse et demande s’il ne lui en veut pas. Swan voudrait la couper dans ses excuses, mais il manqua encore de s’étouffer lorsqu’il entend le prénom de Saoirse dans la bouche de la blonde.
“ - Je m'excuse. Je n'étais pas là..”
“ - Arrête, bébé.” Swan l’appelle ainsi, comme il le fait avec toutes les filles qui tournent autour du club. Sauf qu’il a essuyé ses doigts gras sur le drap pour ensuite poser sa main sur la cuisse de la fille, en se penchant vers elle. Ce simple geste montre qu’elle est plus importante, Macha. “ T’as pas b’soin d’être toujours là, hein. On est amis. Y a rien qui changera ça.”

S’il avait parlé la bouche vide cette fois, il a vite recommencé à manger. En fait, il le fait tellement vite que l’animal entre deux tranches de pains a vite disparu de la circulation. Swan l’a englouti en quelques minutes sans laisser une seule chance à son estomac d’en venir à bout avec une digestion légère. Non, Swan, il a mangé tellement vite qu’il est obligé de frapper de son poing sur son torse, pour faire sortir un rôt monumental qui ne le prend même pas par surprise. Il rit, bêtement, avant de retrouver son sérieux en posant la boîte en carton, maintenant vide, sur le plateau de la table.

“ - Pis Sao’ a pas b’soin d’toi pour me tomber d’sus, t’façon.” Ca lui pique la gorge de dire ça. Il a envie de grimacer, ce retient de le faire. Puis, subitement, sa jambe semble sursauter dans son plâtre, à cause d’un picotement qui le rappelle à l’ordre, comme s’il avait été jeté par la déesse rousse en personne. “ Mais ça va mieux, d’puis un temps…” Il hausse les épaules, parce qu’il sait que ça pourrait retomber dans le néant en une fraction de seconde. “ Avant mon accident, même…”

Le regard qu’il pose sur Macha montre bien qu’il réfléchit, même s’il tente de le cacher. Swan sait bien que la simple présence de la blonde pourrait tout chambouler une nouvelle fois. Il ressent une pointe au coeur, comme à chaque fois qu’il se trouve en face d’elle, d’ailleurs. Peut-être est-ce la culpabilité qui essaye de sortir, encore une fois ? Mais malgré ça, malgré tout ce qu’il s’est passé, et malgré l’interdiction de Saoirse, Swan ne parvient pas à laisser la blonde derrière. Non, sa meilleure amie, celle qui l’a suivi depuis tant d’années. C’est impossible pour lui de ne pas la voir, de ne pas prendre soin d’elle, de ne pas lui envoyer un texto de temps en temps. Elle est trop importante pour ça.

“ - Tu t’souviens de Dany, à l’école ?” Demande-t-il soudaine, comme s’il changeait de sujet du tout au tout. “ Tu sais, l’rouquin qui taxait les bières de son daron pour nous les apporter à la sortie du bahut.” Il se doute bien qu’elle se souvient de lui, parce qu’ils faisaient tous partis de la même bande. “ Bah il bosse au Roller Disco maintenant.” Swan ne sait pas s’il apprend quelque chose à Macha, ou pas, mais il continue sur sa lancé. “ Il m’a laissé les clés pour que j’y emmènes Sao.” Le sourire sur ses lèvres montre bien qu’il n’y a que bons souvenirs dans sa mémoire, de ce moment. “ T’aurais vu comment elle était contente… putain, j’ai marqué des points c’soir là.”

Il continuait de sourire bêtement lorsqu’il a entendu une alarme, sonner surement dans une autre chambre. Les infirmiers vont pas tarder à courir dans tous les sens pour faire leur métier, et ça a suffi à le faire oublier la discussion qu’ils étaient en train d’avoir. Alors, quand l’alarme arrête de retentir, au loin, dans un écho assombri par les murs, Swan tourne son visage vers la blonde en tapant sa main sur le matelas comme s’il était prêt à partir dans l’action.

“ - T’irais pas chercher un fauteuil roulant, histoire d’sortir un peu ?” Il aurait même envie de lui demander une clope, mais il le fera dehors. “ Faut j’sorte, j’en peux plus d’cette pièce.”

_________________

what do i do about all of this
- what do you want me to do
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






En savoir plus ?


MessageSujet: Re: Special delivery - Swan

Revenir en haut Aller en bas

Special delivery - Swan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Special Delivery [Cézanne]
» Special delivery ♥ vous avez commandé de la compagnie ? [Kaoru]
» London Stiller...she's a special girl
» Black Swan
» Bonne fête Swan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Californication :: San Diego :: Northeastern San Diego :: Scripps Mercy Hospital-