AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Visite de courtoisie (Solo en Allemagne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Mikhail Mikhaïlov
avatar




Avatar : julian mcmahon
Statut Civil : Célibataire
Occupation : Blanchisseur d'argent
Age du perso : 35ans

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Visite de courtoisie (Solo en Allemagne) Mer 5 Déc - 19:37

Visite de Courtoisie
Voilà que j'étais en voyage d'affaires en Europe, pour régler quelque chose qui requiert ma présence, c'était aussi l'occasion en or pour rendre visite à mon père qui était détenu dans une prison de haute sécurité en Allemagne, il faut dire que depuis son arrestation et condamnation, nous avions moins de contact car plus difficile, son ancien statut d'ancien vor v zakonakh (Voleur dans la lois) lui accordé certains privilèges par rapport à d'autres. Alors que j'étais arrivé en avion à Munich j'allais me diriger vers l'une des plus ancienne prison du coin, celle de Stadelheim, érigé en 1894 elle s'étend actuellement sur plus de 14 hectares de terres. Après avoir effectué les formalités douanières, je me dirigerais droit vers la sortie, devant l'entrée m'attendais un Suv noir, qui allait me diriger vers les quartiers de Haute-Sécurité où se trouve mon père. J'entrais donc dans le véhicule qui était là comme convenus, il démarra est le voyage ce passa sans quasiment aucun échange.


Me voilà devant les immenses grilles du centre pénitencier, les hauts et immense murs qui les entoures en donne l'air d'une forteresse imprenable et impénétrable, les murs de couleur terne rendais l'endroit effroyable et sinistre, au fond de moi, j'avais le cœur serré comment mon père, habitué à une vraie vie de Tsar, s'est résigné à vivre dans ce maudit taudis, je m'approchais lentement des grilles, devant il y avait des agents de police, qui procède à un contrôle d'identité, ainsi qu'une fouille. Après avoir rempli un formulaire, on m'autoriser enfin à entrer dans l'enceinte de l'établissement, un gardien m'accompagner jusque à un parloir, mon père était déjà à l'intérieur, je le voyais depuis le petit hublot, mais il ne changeait pas, son visage était toujours aussi ferme, mais il gardait ce côté "Royale" en lui, son regard se posa sur moi et un sourire s'afficha, après quelques embrassades, nous nous sommes assis pour discuter.

  - Papa, je suis si heureux de te revoir enfin, tu n'as pas changé et pas prit une seule ride, à croire que tu n'es pas en prison, alors raconte moi, comment ce passe-là vie ici, tu as besoin de quelque chose, je peux t'aider.

Nous nous regardions tous les deux, comme si jamais nous nous étions quitté, nous discutions de tous est de rien, lui me parler des combines qu'il avait mis en place en prison, je devais avouer que j'étais impressionné par ses combines, on ne change pas un vieux loup des mers, alors que nous rigolions bien tous les deux à parler de veille chose du passé, je devais aborder des thèmes plus sérieux, notamment mes affaires à San Diego.

 - En ce qui concerne mon affaire au Etats-Unis, il avance plutôt bien j'ai pas mal de client et je vis dans une assez belle propriété, le seul souci est qu'il y a des rivalités assez conséquentes est que des gangs de bikers essayé d'imposer leurs lois, mais je ne me laisse pas faire, je ne suis pas le fils de Vitaly pour rien . Ah il y a aussi de nouveau russe qui ce sont installé dans la ville, d'après ceux que j'ai compris c'est la famille d'Alexander Zakhraov, je ne sais pas encore leur plans mais je le trouverais.

Après avoir ri, je le regardais dans les yeux, je pouvais voir qu'il était fier de moi, je m'approchais de lui et le prie dans les bras.

- Tu sais Papa, je sais que ce n'est pas facile ni pour toi ni pour moi, ta présence me manque et ce n'est pas facile de te voir de temps en temps, mais que veux tu, actuellement, c'est ainsi et nous nous reverrons à ta sortie, maintenant, je suis obligé de te laisser, car ça va bientôt être l'heure de nous quitter, je te promets que nous nous reverrons bientôt et comme je te le dis, si tu as besoin de la moindre chose contacte moi.

Après lui avoir fait des adieux, je sortais de cet endroit le cœur lourd, tant de chose difficile tant de chance que j'aurais voulu partager avec lui, que nous fassions ensemble mais le destin en n'as voulus autrement, nous nous retrouverons à sa sortie plus fort et unis que jamais.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Visite de courtoisie (Solo en Allemagne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une simple visite de courtoisie ? [Jia Li]
» WAB: visite de courtoisie chez nos voisins strasbourgeois en août
» Visite de courtoisie ? ♦ PV Silyë Lorendil
» Une Visite de Courtoisie
» Une visite de courtoisie, dîtes-vous ? [PV Enetari] TERMINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Californication :: Prendre l'air :: Au bout du monde-