AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Soirée de merde ( pv Jon )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Tobias Hermandez
avatar




Avatar : J. D. Pardo
Statut Civil : Célibataire
Occupation : V.Presidente los Chicanos MC
Age du perso : 33 ans

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Soirée de merde ( pv Jon ) Sam 8 Déc - 14:51

Le Sinaloa bouge son cul et c’est pas trop tôt. Quand les deux cartels vont entrer en guerre, on aura plus de laisse à San Diego et nous aussi on pourra agir. J’ai reçu de nouvelles de mon oncle et il va nous envoyer quelques gars pour renforcer le club. Des vétérans et certains d’entre eux sont recherchés au Mexique, donc ici, ils seront plus à leur aise et puis les Los Zetas auront ce qu’ils méritent.

J’étais tranquille chez moi à regarder la télévision quand j’ai reçu des messages d’une copine assez vagues. J’ai essayé d’en savoir plus, mais elle avait l’air d’aller pas bien. Elle n’a pas l’air sobre non plus, mais d’après ce que j’ai compris, elle était au El Camino et un gars lui cassait les couilles. J’étais pas chaud pour sortir, mais si c’était vraiment grave, je ne voulais pas être chien. Je ne voulais pas la laisser dans la merde et puis, je lui devais bien ça. Elle s’est déjà montrée bien sympa avec moi. C’est le genre de filles qui est souvent dispo quand une grosse envie me prend. Alors pour ne pas perdre ça, je compte bouger mon cul.

Je saute sur ma Harley et roule jusqu’au El Camino avec une certaine détermination et plus vite je sais quoi et mieux je peux anticiper le reste de ma soirée. Pour être réglo, je devrai apporter plus mon soutien à ma soeur au El Fuego. J’arrive et me gare sur le parking. Sur le coup vu que la jeune femme ne me donne plus signe de vie. Je me dis que je vais avoir du mal à la retrouver vu comment c’est toujours rempli. Sur le coup, quand je l’ai vu aussi sur le parking avec un gars qui me semble assez lourd, j’ai cru que j’avais de la c hance. Le fait que je fasse partie des Chicanos allait le faire fuir et tout aller rentrer dans l’ordre. Et oui, c’est ça mon problème, j’aime être un chevalier et secourir la jeune pucelle. Bien qu’elle, à mon avis, ne l’a pas été longtemps. Avis de macho latino.

Je me dirige vers le couple qui, au fur et à mesure, n’a pas l’air de se battre, où ils aimeraient juste lancer l’hostilité sur la banquette arrière du véhicule. Sur le moment, je me sens con et je compte bien naturellement faire demi tour pour retourner dans mon quartier. La jeune femme me voit et me demande ce que je fais là. Le genre de situation qui te fout mal  à l’aise. Le type se retourne aussi vers moi et ma tête n’a pas l’air de lui plaire. Au vu de sa sale gueule tatouée, j’ai bien peur d’avoir à faire à un Los Zetas. Je cherche pas les problèmes, donc je dis en espagnol « Désolé, je me casse… » J’avais envie de dire à la jeune femme qu’elle n’était qu’une salope malgré le fait que nous sommes tous libre de faire ce que nous désirons. Mais ça, c’est mon côté mâle qui parle.

Je me retourne pour aller à ma bécane et les laisser tranquilles, mais voilà le mais… Pourquoi il a fallu qu’il joue la carte de la provocation ? « T’as raison le chicanos, laisse nous pendant que je baise ta copine et puis tu pourras la récupérer. Alors reste pas loin, petite merde ! » Ok, c’est pas comme si il avait insulté ma tia ou mi hermana. La jeune femme avec lui mérite bien ce qu’il compte lui faire. De l’amour bien crade et sans respect, mais ça passe pas ! J’ai tellement de haine face à eux que j’ai le monstre qui sommeille en moi qui se réveille. Je me retourne et le regarde droit dans les yeux « Ok mec, mais tu devrais apprendre à fermer ta gueule ! » Les hostilités sont lancées mais ne se feront pas sur la banquette arrière d’une voiture. Mes poings percutent déjà sa gueule et c’est pas pour rien que je suis Acero dans le quartier. J’aime la baston et surtout j’ai pas peur de me battre, mais là, la jeune femme hurle à l’aide. Quand je prends le dessus sur ce fils de pute, mon poing s’écrase sur son visage qui caresse déjà la douceur du béton.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://kurt-warner-00.tumblr.com/

Jon O'Laughlin
avatar




Avatar : Jeremy Renner
Statut Civil : Célibataire
Occupation : S'en mettre plein les fouilles ?
Age du perso : 45 ans
Copyright : Heaven

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Soirée de merde ( pv Jon ) Sam 8 Déc - 16:33


   


SOIRÉE DE MERDE


En parlant de Macho, même en étant d'astreinte cette nuit, Jon n'avait pas franchement prévu de passer la soirée seul en attendant que son portable ne se décide à sonner. Il n'est pas dans la perte de temps surtout quand une belle brune lui a tapé dans l'oeil depuis le début de la soirée clairement entamée au Redwood. Comment ça, c'est pas des manières de flics ? Ça fait bien longtemps que le lieutenant s'est torché le cul avec des manières, de l'éthique et de la bienséance. Faudra penser à le dire à ceux qui s'échinent à vouloir lui coller des blâmes dans son dossier disciplinaire. Ce n'est pas franchement ce qui arrête ce vieux briscard débarqué de Boston. Il en a vu d'autre et ça ne l'empêchera pas de faire son boulot en temps voulu.

Quarantenaire bien tapé, toujours confiant, sûr de lui, il se laisse pas abattre par l'âge et encore moins le boulot. Même si l'hygiène de vie laisse parfois à désirer, notre homme reste sportif et redoutable sur un ring.
Comme il l'est depuis qu'il est gosse. La boxe, ça le détend, il a été élevé à coup de pain dans la tronche. Peut-être que c'est ça qui a fait disjoncter un neurone ou deux, allez savoir ? Bref, pas franchement de problèmes pour emballer la donzelle après deux-trois shots. Ne pas boire en service ? Raté. Il espérait tout de même et secrètement, que son téléphone ne sonne pas, d'autant que ça partait pas mal là. Demain, Jon aurait à coup sûr, un nouveau doigt d'honneur en guise de remerciement pour le tapage nocturne, à moins que celle là soit plus discrète que la précédente. Puis la sonnerie se fait entendre à l'arrière de l'imposant Dodge Ram noir.

- Putain d'bordel de merde...


Grogne le lieutenant quand la brune dépenaillée l'interroge du regard. Il soupire profondèment pour tenter de relativiser l'appel de son collègue et ne pas trop se montrer abrupte avec la dame.

- Excuses-moi, c'est le boulot.
- Quoi ? Mais...
- Ouais ouais, je sais. Allez descends ma belle.

Est-ce qu'il allait la laisser en plan sur le parking du Redwood ? Mais parfaitement ! Trop éberluée pour réagir sur le coup, la pauvre obtempère puis il baisse la vitre, alors que le moteur du lourd pick-up grondait déjà.

- J't'appelle... Isabella ?


Et là, c'est la goutte d'eau. La nana explose de rage alors que l'Irlandais disparaissait pour rejoindre ses coéquipier.

- C'EST REBECCA CONNARD !!

Un escarpin manque de peu la voiture qui s'éloignait. Derrière le volant, un Irlandais pas jouasse avec les couilles bleues comme on dit...sacrément frustré donc sur les nerfs donc... à ne réellement pas faire chier ce soir. A tombeaux ouverts sur la rocade, il gagnait le quartier de San Ysidro. Une putain de bagarre de pochtron venait de lui faire rater un coup. Jon aurait pu tout envoyer chier sauf que là, ça concernait des clients à lui. Autrement, dit des membres de gangs locaux dont une Zetas surveillé depuis un bail par la brigade. Nom de code « Lezard », un sicario qui montait petit à petit dans la hierarchie. En face, il allait l'apprendre tout de suite.

Le Dodge se gare pas directement sur le parking, il en descend pour remonter la rue d'où il entendait déjà les bruits de baston et les cris d'une femme. Bientôt, ça rameuterait tout le quartier et ça finirait en lynchage. Pas de temps à perdre donc. Glock à la main, l'Irlandais se fait discret, fait signe à l'inconnue de dégager de là pour finir par interrompre les deux guguss.

- C'est comme ça qu'on s'fait des mamours par chez vous. Allez...debout les gars et faites pas les cons.


Putain, qu'est-ce que foutait Anderson, celui qui est censé le couvrir ?

© Frimelda, sur une proposition de © Blork

_________________


Ain't born to lose, baby. I'm born to win
Ma FicheMes liensMes RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Soirée de merde ( pv Jon )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» 2eme soirée "So glam" [ ouvert a tous ]
» [SUJET TERMINE] 4 but 2 - La soirée de l'improbable |Chase/Apollo/May/Ange|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Californication :: San Diego :: San Ysidro :: El camino-