AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

The hangover ◈ ft Vaas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Jon O'Laughlin
avatar




Avatar : Jeremy Renner
Statut Civil : Célibataire
Occupation : S'en mettre plein les fouilles ?
Age du perso : 45 ans
Copyright : Heaven

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: The hangover ◈ ft Vaas Sam 5 Jan - 17:01


   


Les cons ça osent tout, c'est même à ça qu'on les reconnait

Jon n'est pas du genre à sortir avec les collègues comme le font les autres de la brigade. A ses yeux, ce sont simplement des coéquipiers avec qui il doit composer, faire le job, à défaut de réellement les apprécier. C'est d'ailleurs réciproque. Celui qu'ils surnomment le Molosse n'est pas franchement le type de gars que l'on peut facilement aimer. Connard, caractère de cochon, antipathique, emmerdeur. La liste de petits noms affectueux est longue et à celle-ci, Jon y répond par un magistral doigt d'honneur. La plupart des membres de l'unité sont des gamins qui à qui il pourrait encore leur apprendre à tirer un coup. Des ambitieux aux dents longues qui n'ont aucune idée réelle du merdier dans lequel ils ont foutu les pieds en signant à l'Anti-Gang du SDPD. Si c'était juste pour mettre sur le CV en vue d'un plan de carrière, ces types là se sont trompés. Enfoncé le doit dans l'oeil jusqu'au coude et plus encore.

Par chance, il reste encore des vieux de la vieille dans l'équipe. Des gars qui sont plus ou moins sur la longueur d'onde mais qui forme un noyau d'éléments expérimentés qui n'ont pas peur de mettre les mains dans la merde. Évidemment, chacun garde ses magouilles pour soi, l'Irlandais n'y fait pas exception. C'est un jeu de dupe. Tout le monde sait ce que je l'autre fait ou peut faire pour arriver à ses fins mais garde le silence. Un status-quo intelligent. Car celui qui l'ouvrirait sait pertinemment qu'il ferait tomber tous les autres, comme des dominos. La Brigade fonctionne comme ça et elle a les résultats qu'on lui connaît. C'est donc avec une partie des vieux de la vieille, de l'arrière-garde de l'Anti-Gang que Jon se pointe dans ce qu'il juge être une parfaite hérésie en ce bas monde. Un pub IRLANDAIS, tenu par un RUSSE ! C'est quoi ce bordel ?

En tout cas, ce paradoxe ne l'empêche pas d'être devenu un véritable pilier de comptoir de l'établissement depuis le temps qu'il le fréquente. Maxim, le patron, s'en est prit dans la tronche, des vertes et des pas mûres, concernant l'idée de ce pub. Un groupe donc de cinq flics, de repos ce soir, qui ne manquent pas de se faire un peu remarquer pour ensuite s'installer près du billard, leur table de prédilection. Les bières s’enchaînaient alors, les parties aussi tant qu'à faire. Ce soir c'est relâche et pour une fois, Jon ne l'a passe pas avec une donzelle qu'il aurait pu lever au Redwood ou même ailleurs. C'en était quoi, son sixième bock ? Quand Ed, celui dont il pourrai considérer comme un ami, lui lance l'idée du siècle. Lui aussi en avait quelques unes dans le cornet et pas forcement l'équilibre au beau fixe.

- Eh ! Jon ! J'ai... un pari pour toi.

L'autre hausse les sourcils, le nez dans le verre qu'il repose avec une bonne rasade de pils blonde de mauvaise qualité.

- Attention... Qu'est-ce que tu vas encore me sortir cette fois ? T'en a pas marre de perdre ton pognon à chaque fois ?

Ed' s'indignerait presque mais il tient bon.

- 500 sacs que tu lèves autre choses qu'une nana ce soir !


Et voilà un Irlandais qui s'étouffait presque dans sa bière.

- Quoi ?? mais t'es malade !
- Ah ! Je le savais que t'avais rien dans le froc, Don Juan de mes couilles !

Cette fois, c'est l'ego de Jon qui s'indigne. Il croise les bras et se montre plus attentif. Juste histoire de lui faire cracher ses 500 sacs et sa bière tiens.

- Annonces ta connerie.
- Le type là-bas...

Chuchote l'autre, presque de manière débile sous les sourires hilares des trois autres crétins qui jubilaient déjà du spectacle. Ed désignait un blondinet couvert de tatouage, accoudé au bord. Le salopard ! Il ne lui facilite pas la tâche !

- 1000 sacs.

Balances Jon alors que le reste de la bande écarquille les yeux, prêts à ajouter eux-même la différence dans le pari.

- Vendu !

Craches Ed qui lui tend la main. Jon la serre, prend son verre, les fusille du regard puis se détourne. Direction le bar.
© Frimelda, sur une proposition de © Blork

_________________


Ain't born to lose, baby. I'm born to win
Ma FicheMes liensMes RP

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Vaas Zakhraov
avatar




Avatar : Ryan Gosling
Statut Civil : Celib
Occupation : Coursier pour son père au sein de la Podolskaia, une organisation de la mafia russe. Et mécano à mi-temps dans le garage automobile d'une connaissance. Il y bosse par passion plus que par soucis d'afficher une source de revenus légale.
Age du perso : 32 ans
Copyright : Fuck Yeah ! Ryan Gosling

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: The hangover ◈ ft Vaas Dim 13 Jan - 18:18





Jon + Vaas
« The Hangover. »

Ma sœur a demandé à ce que je passe à son boulot pour récupérer quelque chose avant qu'elle ne termine son service. Aussi, direction l'Albion après avoir terminé une entrevue avec un des hommes de mon père qui est venu tout spécialement de Saint-Pétersbourg pour me faire part d'une affaire de la plus haute importance et me donner quelques nouvelles plus précises de ce qui se passe là-bas. Il sait qu'entre moi et mon père, la communication s'arrête généralement à l'essentiel, directives entre autres. Tout comme c'est le cas avec Yekatherina.

Je ne suis pas à prendre à rebrousse-poils actuellement. Besoin de décompresser. Et une fois à l'Albion, je décide d'y rester un moment malgré le contexte. C’est le bar à Maxim et j'ai rarement l'habitude de venir m'y saouler plus que de coutume. Pour une fois je fais l'impasse. Trop de fatigue dans les pattes pour songer à écumer la ville afin de me poser dans un autre endroit. Et puis il y a du monde ce soir et l'ambiance ne me donne pas envie de repartir aussitôt arrivé. Je file ce que ma sœur m'avait réclamé et je partage une pause clope avec elle puis je vais me poser au bar pour siroter quelques verres.

Il fait vite chaud entre l'alcool et le monde présent. Le chahut me conforte dans une ambiance étrangement propice à m'apaiser. Je serais presque limite à m'endormir sur mon verre si je ne gardais pas toutefois une certaine concentration. Toujours à l'affut de ce qui peut se produire, où que je me trouve.
J'entends des rires gras plus loin derrière moi mais le chahut des conversations ne me permet pas d'entendre quelque contenu que ce soit. En même temps, je ne suis que rarement propice à la rigolade. Je suis de temps à autre amusé par des propos ou des évènements mais j’en reste là de mes observations.
Bientôt, le tabouret à côté de moi trouve preneur et à observer le type l'espace de quelques secondes, je comprends là qu'il s'agit d'une manœuvre volontaire rien qu'à la façon pour le moins déterminée avec laquelle il a pris place et sa posture actuelle alors qu'il est à demi tourné dans ma direction.

©️️ 2981 12289 0


_________________
Every man is a sinner, every man is a liar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The hangover ◈ ft Vaas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Vaas Narcisse Coleman
» #0326 ~ hangover (les deux poupées)
» The Hangover [FB 1622]
» Démotivation, besoin de contacts agréables ♥
» [Présent] I've got a hangover... [Hez]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Californication :: San Diego :: Downtown :: L'Albion-