AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Le règne de la terreur - Avery & Mikhaïl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Californication
avatar

Admin



En savoir plus ?


MessageSujet: Le règne de la terreur - Avery & Mikhaïl Lun 7 Jan - 15:49

Avery & Mikhail


Le règne de la terreur


Comme bien des établissements dans la ville et partout autour du monde, le Prohibition avait organisé une soirée spéciale pour souligner la Saint-Sylvestre. Deux écrans géants projetaient le discours de Michael Sherplann qui allait bientôt commencer. La musique du groupe performant ce soir était à la fois entraînante et enveloppante, les bouteilles de champagne allaient bientôt être sabrées.

Face à la vision du joueur de baseball apparaissant sur l'estrade, le groupe s'était tu. Les regards de tous étaient rivés sur les écrans et écoutaient avec grande attention les propos de cet homme remarquable. Puis vint le coup de feu qui figea tout le monde avant que la panique ne s'empare de tous. Mikhail & Avery, vous aviez choisi cet endroit pour célébrer la nouvelle année, peut-être parce que vous en aimez l'ambiance ou encore pour faire plaisir à quelqu'un ? Dans tous les cas, vous vous retrouvez au milieu de l'agitation. Certains cherchent à fuir, d'autre à se cacher, qu'allez-vous faire ?

Ordre de passage : @Mikhail Mikhaïlov & @Avery St John



Crédit: fiche @ Babs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://californication.forumactif.com

Mikhail Mikhaïlov
avatar




Avatar : julian mcmahon
Statut Civil : Célibataire
Occupation : Blanchisseur d'argent
Age du perso : 35ans

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Le règne de la terreur - Avery & Mikhaïl Lun 7 Jan - 17:01

La soirée de la Saint-Sylvestre allée s'annoncer mouvementée et parfaite, j'avais réservé ma soirée au Prohibition, la nuit se promettait prometteuse, le bar avait semble t'il déployer de l’artillerie lourde, un groupe de musique et divers grands écrans. Alors que je me préparer doucement pour ce soir, j'avais laissé la Tv allumé, et je pouvais entendre qu'un joueur de Baseball du nom de Michael Sherplann, il aurait grandi dans la ville et il promet de faire un discours sur un sujet plutôt sensible et épineux la violence qui semblait la gangrener San Diego. Après m'être douché et préparé, j'étais enfin fin près pour décoller vers ma destination de ce soir, ce soir, j'allais sortir ma range rover sport de couleur noir, une voiture classe et rapide. Alors que je conduisais, je pouvais voir que la ville était particulièrement pleine les bars semblaient avoir fait ravage, et les videurs semble être sur le quai vif, de plus on pouvait voir un important dispositif de police mis en place par la ville, avec des barrages aux abords des entrées du centre-ville. Après près d'une bonne demi-heure de conduit, j'étais enfin arrivé au Prohibition, je garer ma voiture sur le parking réservé à la clientèle, et me diriger vers l'entrée, après m'être présenté au videur, j'étais enfin à l'intérieur, on pouvait y voir un jeu de lumière et une bonne sono. Tous semblaient parfaits, alors qu'il était à peine vingt et une heure la fête battait déjà son plein, les gens dansaient, rigoler, buvez en célébrant cette fin d'année comme il se doit, je m'approchais doucement du bar en me faisant un chemin tant bien que mal, arrivé au niveau du barman, je commandais une tournée générale à mes frais, ce soir était le dernier jour de l'année et il fallait bien commencer la nouvelle année en beauté.

Alors que je buvais et danser en même temps, je pouvais remarquer qu'au fur et à mesure que le temps avancer le bar continué à se remplir encore plus, nous commencions à être nombreux, et je voyais déjà des couples d'un soir ce formé et des bagarres éclaté. Alors que j'étais assis dans mon petit coin vip à siroté mon cocktail, je voyais que nous étions déjà vingt-trois heures, le temps défile à une vitesse grande V quand tu t'amuses et il reste à peine une heure jusque à 2019, tandis que le groupe de musique jouait des rythmes endiablés la température montais peu à peu, je dansais avec une jeune femme qui devait avoir tout au plus vingt-quartre ans, nous discutions un peu, mais le bruit rendais la chose difficile, alors que je regardais l'écran géant, je pouvais voir que le discours du sportif avait commence, je suivais le tous d'un œil quand tout d'un coup, je fus pris de stupeur, alors qu'il parlait encore, plusieurs tirs semblaient l'avoir touché et il s'effondra au sol mort, plusieurs cris se firent entendre dans le bar et un mini mouvement de panique semblait se crée, la musique s'étant arrêté net, je pouvais entendre des personnes qui semblait inquiet, d'autre qui appeler des proches présents sur les lieux du drame, certain voulaient même partir, je sais que dans ce genre de situation il vaut mieux rester confiné dans le bar et puis nous sommes à l'autre bout de l'endroit où cela s'est produit, la police risque de boucler le quartier en rendant la circulation totalement difficile et impossible, d'un calme olympien, je me dirigeais vers mon carré, et sortis mon téléphone pour appelé un contact en russe, je lui demandais.

 - Bonsoir Camarade, que c'est il passé ce soir, as-tu peut-être des infos, je suis dans un bar, et je viens de voir ce qui c'est passé, la ville risque de prendre des mesures draconienne, prend bien soin de toi, et donne moi des nouvelles si tu en as.

Le mal était désormais fait, nous pouvions plus revenir en arrière, je pouvais voir certaine personne pleurer, d'autre rester de marbre choqué par la situation, mais l'une des meilleurs chose dans ce genre situation et de ne pas céder à la panique et à la psychose générale, en gardant la tête sur les épaules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avery St John
avatar




Avatar : Josephine Skiver
Statut Civil : Célibataire
Occupation : Serveuse / Barmaid au Seven
Age du perso : 23 ans ( 20/12/95 )
Copyright : Avatar: Me & signature : KurtW

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Le règne de la terreur - Avery & Mikhaïl Lun 14 Jan - 15:01

Sexy mais classe étaient mes mots d’ordre pour la soirée. J’espère que je les tiendrai longtemps. Je me suis habillée d’un tailleur pantalon noir, très sobre, la veste s’ouvrant sur un petit haut pailleté dont j’ai le secret. ( tenue ici ) La soirée avait déjà bien débutée quand je suis arrivée au Prohibition, il faut dire que j’ai commencé par suivre mes colocataires dans leur folle virée des bars de la ville. Une boisson bien trop alcoolisée dans chaque. Quand j’ai senti ma tête me tourner, j’ai arrêter de les suivre et je suis restée là où j’étais. Je savais m’amuser seule et sans continuer le massacre. Enfin c’est une façon de parler. J’ai un peu danser avec tout le monde, j’ai embrassé deux trois personnes avant l’heure fatidique de minuit et surtout, là, je suis sur le comptoir en train de danser avec un chapeau de cowboy sur le tête. Il est à qui d’ailleurs ce chapeau ? Je n’en ai aucune idée !

Je crois qu’au moment où tout à commencé réellement, je suis restée quelques secondes sans bouger et sans réellement comprendre. Je m’étais assise en tailleur sur le comptoir, endroit que je connaissais par coeur, vu mon boulot au Seven. Je regardais, le regard dans le vague tout ce qui se passait sur l’écran géant. Où était Tori ? Où était Kurt ? Lux aussi ? Que faisaient ils ? Étaient-ils en danger ? Je déglutis difficilement tout en regardant la scène qui se passe devant nos yeux. Ce n’est qu’à un moment, un bras fort et virile qui me tire de ma torpeur. Il m’attrape par la taille pour me faire descendre de là où j’étais perchée et sans mon consentement me prenait avec lui. D’un coup dans son estomac par mon coude, il me déposa à terre. Je crois que j’ai du flirter un peu plus tôt avec ce gars. Je le regarde avec un regard de travers. C’est pas parce qu’on se bécote dans un coin pendant quelques minutes que ça va aller plus loin.

Il me reposa à terre et là, je senti comme une marée humaine me parvenir dessus. Je cherchais un endroit où les gens n’étaient pas devenus complètement fou. Bien entendu que j’avais peur pour mes amis dehors, moi aussi j’avais peur qu’ils débarquent ici et tirent dans le tas. Et pourtant, j’ai tellement frôlé la mort, il y a peu, que je devrais savoir qu’elle ne veut pas des gens comme moi. Je ferme les yeux, je me laisse porter une fraction de seconde, puis j’ouvre les yeux et je souffle pour me dégager. Je ne vois qu’une seule issue ce foutu carré VIP où le gars est seul et se croit peut être à l’abris. Il l’est surement de toute la foule hystérique. Je me démerde mais je me retrouve vite à passer par dessus le cordage qui me sépare de la petite partie VIP, je suis poussée en même temps, et mes talons aiguilles ne m’aidant pas, je me retrouve sur le cul devant lui. Je rigolais, je crois que le stress y jouait beaucoup là dedans, puis je me relevais. « Désolée d’envahir votre espace, mais j’avais besoin d’air ! » Comme si il s’en foutait pas grandement !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






En savoir plus ?


MessageSujet: Re: Le règne de la terreur - Avery & Mikhaïl

Revenir en haut Aller en bas

Le règne de la terreur - Avery & Mikhaïl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Luna Avery (en cour)
» Le règne du feu [Dazh & Lou]
» Le règne du feu
» Retro: Terreur en Haïti 1992
» OGM: Quand Monsanto sème la terreur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Californication :: San Diego :: Mid-City :: Prohibition-