AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Declan - Eteinds la lumière, montres moi ton côté sombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Declan Harper
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Adam Levine
Statut Civil : Célibataire
Occupation : Junkie, ça fonctionne ? Combattant de rue alors ?
Age du perso : 28 ans
Copyright : Ava by Honeymoon

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Declan - Eteinds la lumière, montres moi ton côté sombre Mar 6 Fév - 20:45


Declan Harper

Ft Adam Levine

New York17/01/199028 ansIl y a deux moisProf de boxe / Boxeur CélibataireHétéro
♫ Associable. Je n'aime pas le monde, j'ai rarement des amis et des gens sur qui je peux compte, à part ma petite Destiny. Sinon les autres, je m'en méfie comme la peste, enfin ça c'est quand ils ne me fuient pas eux comme la peste !
♫ Doux, tendre et gentil en temps normal. Je ne suis pas quelqu'un qui a un fond méchant. Quand je ne me drogue pas, je suis plutôt un type sympa, gentil et respectueux. Malheureusement, ce n'est que très rarement le cas.
♫ Arrogant. J'aime bien avoir le dernier mot, j'aime pas qu'on me donne des ordres alors il m'arrive souvent d'user de l'arrogance pour qu'on me foute la paix, qu'on s'éloigne de moi ou plutôt pour provoquer une bagarre, car j'aime la violence.
♫ Déplacé. Quand je suis dans un état second, quand la drogue rentre à nouveau dans ma vie, j'avoue que je peux dire des choses très déplacées, avoir des gestes que généralement je n'aurais pas. Il faut se méfier de moi, n'étant pas toujours moi même, je suis capable du meilleur comme du pire !
♫ Violent. en état de manque ( ce qui arrive plus souvent que vous ne l'imaginez ). J'ai déjà frappé une fois une de mes fiancées, donc je sais que je suis capable de tout. J'aime la violence, j'aime entendre mes coups arriver sur le visage de mon adversaire. Et je suis malheureusement capable du pire.
♫ Renfermé. Je ne me livre pas, même à mes rares amis ou à celle qui partage ma vie. je n'aime pas qu'on en sache plus sur moi et c'est même étonnant si je réponds à vos questions, même en temps de sobriété.
♫ Solitaire et transparent. J'aime la solitude et passer inaperçu, j'aime qu'on ne me calcule pas, qu'on ne fasse pas attention à moi.  
1. J'ai commencé les tatouages à l'âge de 15 ans avec l'accord d'un des éducateurs du centre où je me trouvais à ce moment-là !
2. je fume énormément, cigarettes sur cigarettes quand je suis en état de manque
3. Je réponds souvent à une question par une autre question.
4. Je ne supporte pas les femmes qui crachent, qui jurent. J'aime les femmes quand elles sont très féminines.
5. J'ai déjà cassé la majorité de mes dents, heureusement que je n'ai pas peur du dentiste.
6. J'ai une fois eu la possibilité d'en savoir plus sur ma famille biologique, mes parents et j'ai tourné les talons car pour moi ils n'existent pas.
7. J'ai été champion national junior de boxe. J'ai du arrêter quand j'ai été déclaré positif à un contrôle anti drogue.
8. J'aime manger salé. Je ne mangerais jamais de sucré si je le pouvais.
9. Je suis allergique aux poils de chat et aux chats en eux-même aussi .
10. Je suis un accro à la drogue mais aussi aux jeux électroniques. Oui oui ceux que je vends lorsque je veux ma dose.




Babs
Quel âge as-tu ? ... Comment es-tu arrivé jusqu'à nous ? ... Comment trouves-tu notre forum ? ... A quelle fréquence penses-tu nous rendre visite ? ... Un petit mot pour la fin ? ... Est-ce un scénario ou un inventé ... Si c'est un inventé peut-il être remis en jeu en cas de départ ? ... Groupe choisi Violence  

(c) avatar : PresleyCash, gif : tumblr
Fiche(c)PresleyCash


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Declan Harper
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Adam Levine
Statut Civil : Célibataire
Occupation : Junkie, ça fonctionne ? Combattant de rue alors ?
Age du perso : 28 ans
Copyright : Ava by Honeymoon

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Declan - Eteinds la lumière, montres moi ton côté sombre Mar 6 Fév - 20:46







Je vous avoue que je ne sais pas comment débuter cette histoire! Je ne vais pas vous ennuyer avec ma naissance, mon enfance. Parents qui m'ont abandonnés, je n'ai connu que les centres pour enfants. Étant un enfant solitaire, silencieux et surtout complètement contradictoire, je n'ai connu que deux familles d'accueil qui n'ont pas voulu de moi bien longtemps. Je n'étais pas le genre de gamin qu'on veut avoir chez soi, qu'on peut aimer et chouchouter, j'étais plutôt le gosse qu'on laisse dans un coin avec un jeu vidéo. Mais attention, ce ne sont pas mes pires souvenirs, car elle était là auprès de moi. Kaylee, voilà de qui je parle! Cette petite fille qui est arrivée , elle aussi très jeune dans ce foyer, est devenue mon autre, ma moitié, celle qui fait de moi quelqu'un de meilleur. On était inséparable ! Pourtant nous étions si différents elle et moi. Kaylee est la vie, je suis la mort! Elle est la lumière, je suis l'obscurité ! Au lieu de la tirer vers le fond, plus d'une fois, c'est elle qui m'a attiré vers la lumière ! J'ai même cru, autant que les dirigeants de cet endroit de merde, cru pendant un moment que j'étais capable d'être " normal "! Mais qu'est-ce que c'est qu'être normal à vos yeux? Si c'est rentrer dans le moule, vouloir avoir de bonnes notes pour faire plaisir à nos parents, devenir pourquoi pas quaterback , avoir une petite amie et rêver de faire d'elle la reine du lycée. Si c'est cela être normal, alors je ne le serai jamais! Je le savais déjà en étant enfant. Alors je suis redevenu fidèle à moi-même, je me suis renfermer. Il faut dire que à part la charmante petite fille qui était mon amie, je n'avais pas grand chose qui me rattachait à la vie. Je n'avais pas de réelles passions, je n'aimais pas plus que ça un métier. Alors que faire?

Lorsqu'elle et moi, nous avons eu 15 et 14 ans, tout a commencé à changer. Je l'aimais, ce n'était plus du tout un amour fraternel, un amour impossible, je savais qu'elle ressentait elle aussi quelque chose pour moi. Mais quoi? De plus, je ne voulais pas lui gâcher la vie, j'aurais tellement voulu qu'elle soit heureuse, même si c'était loin de moi. Alors je la laissais se faire d'autres amis, s'épanouir dans sa passion, je la laissais vivre tout simplement. Jusqu'au jour où tout bascula dans nos deux vies !!! Je ressens encore ce jour-là, les sentiments, la douleur, je les ressens comme si cela venait de se passer.

* Flashback *

C'est le jour de mes 16 ans. Kaylee est venue me réveiller avec un petit déj au lit, un baiser sur la joue et une chanson que je détestais en temps normal. Mais là, sa voix si douce, si chaleureuse, elle a réussit à me décrocher un sourire.

- Salut toi!

Je ne lui disais que ça, mais cela lui suffisait. Elle me sourie, m'embrasse sur la joue puis me demande de la rejoindre dans la cour une fois prêt. Étant samedi, elle me préparait depuis bien longtemps une journée du tonnerre, rien qu'elle et moi. Je voulais, moi aussi, que tout se passe bien ! Alors j'allais tout faire pour aller contre ma nature défaitiste et noire. J'allais être l'ami parfait le temps d'une journée. Je me lève donc en vitesse et file à la douche, la laissant partir devant moi! Je ne durais pas longtemps, je suis tellement pressé de la rejoindre. Je pris alors un croissant qu'elle avait préparé ce matin et mis ma veste en quatrième vitesse. Je dégustais la viennoiserie descendant le grand escalier qui me séparait encore d'elle. Mais d'un coup, j'entends des cris, un bruit immonde qui venait de la cours. Je sourie en imaginant qu'il s'agit encore de Chris et Alex. Ces deux là, se battent 24h  sur 24. Mais lorsque j'arrive assez proche, les voix parvinrent plus clairs à mon oreille, jusqu'à entendre ce qui se disait. Je lâchais le reste du croissant et j'arrive rapidement à la rescousse de Kaylee. Je sais qu'elle est capable de se défendre seule, mais cela me rendait fou qu'on l'attaque juste parce qu'elle était mon amie. Alex lui balance des vacheries du genre " A part de la pitié, merde, qu'est-ce que tu ressens pour ce con? " Ou encore " T'es bien trop bonne pour un mec comme lui. Si tu veux ... ". Il n’eut pas le temps de finir sa phrase que je ruais dans les brancards. Une bagarre, des cris, une foule autour de nous, les surveillants essayant de passer pour nous séparer et ... Le choc! Je le poussais une dernière fois avant de me faire attraper les bras par un de ces pions inutiles à mon avis. Alex tomba en arrière et je me souviendrai à vie du bruit que fit son crâne en s'explosant sur une pierre ! ". Du sang, des larmes, mal à la mâchoire à cause du dernier coup reçu, je ne réalisais pas encore bien l'ampleur de mes actes, de ce que je venais de faire!

Cinq minutes ont passées, je reste là, immobile face à l'horreur sans nom. Je sourie même! Je me dis que j'ai réglé son compte à ce petit connard. Mais là, je l'entends, elle pleure, elle sanglote. Je me retourne et je vois Kaylee assise à terre, les larmes roulant sur ses joues, son regard ne sachant pas se détourner du corps d'Alex qui gisait non loin de nous. C'est à ce moment-là que je compris ce que je venais de faire, que je venais de surement tuer un mec. Ok, je ne l'aimais pas, il avait souvent eu des gestes très déplacés auprès de Kaylee, elle s'était souvent plainte à moi qu'il la touchait, qu'il avait même essayer d'aller plus loin avec elle, de la forcer à faire des choses qu'elle ne voulait pas! Et dans un sens, si je n'avais pas fait cela, il aurait peut être fini par y arriver.

Dans ma tête la seule phrase qui tourne, c'est * Elle ne voudra plus jamais me voir, me parler, rester auprès de moi! * Je me dis que je resterai à jamais un assassin à ses yeux. Mais c'est tout le contraire, alors qu'on lui demande de se lever, qu'on lui demande de retourner dans sa chambre, elle se leva pour me courir dans les bras. Je la serrais le plus fort que je pouvais contre moi avant qu'on ne me l'enlève.

* Fin du flashback *

Après cela tout était différent, plus personne n'ennuya jamais Kaylee, plus personne n'allait essayé d'abuser d'elle malgré l'endroit horrible où nous vivions. J'avais eu de la chance de ne jamais avoir été violent au par avant, parce que je les aie entendu parlé, je risquais la maison de correction ou encore la prison pour mineur. Mais n'ayant aucune famille pour demander dédommagements et vu que c'était juste une bagarre qui a mal tourné, j'ai juste eu du travail d'intérêt général pendant deux ans. J'ai du ramasser les crasses des autres, un euphémisme vu que j'ai débarrasser la terre d'une fameuse saloperie! J'ai eu l'impression qu'on me remerciait de l'avoir fait. Dans un sens, nous les enfants de personne, nous sommes qui pour l'état? Pas grand chose, nous ne sommes personne à leurs yeux!

Kaylee quand à elle ne m'a jamais laissé tomber, elle a toujours été à mes côtés, une amie vraiment spéciale, une sainte! Grâce à elle, sa bonté et sa douceur, j'ai appris à être celui qu'on aimerait que je sois. Je m'ouvrais un peu plus, je parlais à qui le voulait bien, je n'étais plus le mouton noir du troupeau, enfin on me regardait comme quelqu'un de normal et pas le pestiféré de service. Mais c'est surement ça qui m'a valu de devenir ce que je suis devenu aujourd'hui. J'ai commencé à rencontré des gens peu fréquentables. Non pas des amis, des dealers qui cherchaient de nouveaux petits cons pour acheter leurs crasses. Au départ, je les rejoignais après l'école dans le squat, je fumais avec eux un petit joint de temps en temps. Rien de bien grave, cela me permettait de ne plus être moi l'espace d'un instant. A ce moment-là, je ne voyais pas le problème, je fumais, je rigolais avec eux. Je m'ouvrais n'était-ce pas ce que tout le monde voulait de moi?

Jusqu'au jour où ils m'ont proposé autre chose, une petite pilule qui me permettrais de tout oublier. Ils disaient avoir remarqué mon mal être, ils disaient qu'ils voulaient m'aider à m'en sortir. J'avais quoi? Plus ou moins 17 ans et demie, à quelques jours des 18, de la première grande étape des ados ! J'acceptais donc cette pilule, du LSD pour dire vrai. C'est vrai que c'était magique, j'étais dans un autre monde, j'ai quitté la terre, ma vie de merde aussi. Je voyais tout sous un autre angle. Que c'était bon, nous avions mis de la musique grunge et je voyais la musique. Non, je ne rigoles pas. Chaque note était une touche de couleur qui bougeait au plafond où je ne sais où d'autre. Je n'étais plus du tout maitre de mes actes, je ne bougeais plus par moi même. Je ne sais même pas ce que j'ai fait pendant ces quelques heures de pure délire! D'après les autres, je suis resté allongé à rire bêtement comme un idiot. J'étais jeune et con comme dans la musique, je n'ai pas compris ce qu'ils faisaient avec moi. Quelques uns étaient réglos, étaient comme moi des futurs consommateurs et acheteurs, c'est avec ceux là que j'ai le plus déliré. Nous étions tous si bien une fois dans un autre monde, que de plus en plus souvent, de plus en plus vite, nous montions en puissance. Jusqu'au jour où j'ai pris ma première piquouze. La pire erreur de ma vie n'était nullement d'avoir retiré la vie à une personne, non c'est d'avoir fait ce geste si banal maintenant à mes yeux. Serrer une ceinture autour de mon bras et m'injecter ce poison dans les veines. J'ai tellement perdu la tête, le sol s’enfuyait tellement sous mes pieds, que je me suis retrouvé seul en un instant, je me suis coupé de tout le monde. Mes nouveaux amis étaient ceux qui m'aidaient à trouver la dope, les autre n'avaient plus d'importance.

Mais cette passion fulgurante se transforma très vite en enfer. J'avais besoin de ma dose, j'avais besoin de m'injecter cette dope vite fait sinon je devenais incontrôlable. Je ne sais plus quel âge, je devais avoir. 19 ans, peut être un peu plus, plus rien n'a eu d'importance que mes amis de défonce. Je parle bien sûr du divan que je squattais chez... Chez... Je ne sais même plus son nom à la meuf! Tout ce que je sais c'est qu'un jour je l'aie vue débarquer tel un ange. Kaylee était là devant moi. J'étais allongé dans un divan sans savoir ce que j'allais faire de cette vie, de ma vie! Nous devions être une quinzaine dans la pièce allongés, stones, complètement dans un autre monde. Mais je croyais rêvé, la femme que j'aimais me tendait la main et me demandait, me suppliait même de la suivre. Je croyais faire encore une fois le rêve éveillé, sauf que cette fois-ci tout était vrai. Kaylee m'avait retrouvé et était venu me sortir, pour la première fois de ce délire total. Sans un mot d'une part ou d'autre, je me suis retrouvé chez elle. Oui oui chez elle, elle travaillait, avait trouvé un petit appartement et m'offrait de m'aider. Alors bien sûr j'ai accepté. Et c'est la première fois que j'ai décroché. C'était l'horreur, pour moi mais surtout pour elle. Elle a subi mes cris, mes tremblements, la fièvre, les cauchemars, mes pleurs, les médecins, elle m'a même injecté ma méthadone les premiers temps, elle me forçait à manger, à m'accrocher à la vie. C'est aussi la première fois qu'elle m'a embrassé, qu'elle m'a avoué son amour. Là, dans ce lit, elle m'a prouvé ce qu'elle avait toujours ressentit pour moi. Elle m'a sauvée la vie pour la deuxième fois! Et cela toujours sans un mot de ma part!

Mais elle aurait du partir, s’enfuir tant qu’elle en avait encore l’occasion. Vous voulez connaitre la suite ? Allez, je  vous la raconte. On vivait enfin heureux, au point que ce que je pensais inimaginable, quand on me connait, est arrivé. Kaylee m’a donné une magnifique petite fille, Destiny. C’était il y a maintenant six ans ! Elle était belle, elle était ma fille, mon sang et j’ai craqué. Mais la drogue m’appelait encore trop et puis, elle avait sa mère pour veiller sur elle non ? Moi, je n’étais qu’un junkie  qui ne pouvait rien lui apporter. Enfin c’est l’idée que je me faisais de moi.

Un soir, je suis rentré, un gars que je ne reconnaissais pas m’a bousculé dans l’escalier qui menait à notre petit appartement sous les toits. J’étais loin d’imaginer que mon rêve allait devenir cauchemar. Que plus jamais je ne verrais la lumière égayer ma vie ! Ce type, un dealeur mécontent, un mec à qui j’avais piqué sa meuf, que sais-je, il est arrivé dans mon appartement en apportant la mort. Ma belle, ma douce petite amie est morte sous les coups de cet enfoiré. J’ai été voir, ma petite Destiny pleurait dans son lit, mais elle n’avait rien. Il ne l’avait pas touché.

Ma vie a filé à partir de là. Sa mère morte, un père junkie, totalement accro à l’héroïne, Destiny m’a été enlevée. C’est là que j’ai eu le déclic, je savais que je ne voulais pas que ma fille vive, comme moi, comme sa mère, de foyers en foyers alors depuis lors je me bats pour décrocher de la drogue. Je me suis trouvé un psy, des séances de narcotiques anonymes, un boulot dans une salle de sport, je fais des combats illégaux pour l’adrénaline, pour ne pas replonger et pour mettre de l’argent de côté pour le retour de ma petite princesse et j’ai même déménagé de la grosse pomme pour San Diego, le jour où j’ai appris que ma fille allait dans une famille d’accueil dans cette ville. J’attends avec impatience la prochaine séance au tribunal savoir si je vais enfin pouvoir la récupérer. En attendant, je suis clean, je me tiens à carreau et je me suis même rapproché d’une jeune femme qui est devenue, je crois ma seule amie. Seule chose, personne ne connait l’existence de ma petite fille, secret que je suis le seul à chérir.




(c)PresleyCash


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité



En savoir plus ?


MessageSujet: Re: Declan - Eteinds la lumière, montres moi ton côté sombre Mar 6 Fév - 21:01

Oooh rebienvenue avec Declan
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité



En savoir plus ?


MessageSujet: Re: Declan - Eteinds la lumière, montres moi ton côté sombre Mar 6 Fév - 21:02

me tem!
Revenir en haut Aller en bas

Crom Martigan
avatar

Président des Iron Brotherhood


Avatar : Kim Coates
Statut Civil : En couple
Occupation : Président des Iron - Patron du Redwood ( Trafiquant de drogue)
Age du perso : 50 Ans
Copyright : @Kurt.W

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Declan - Eteinds la lumière, montres moi ton côté sombre Mar 6 Fév - 21:49

re mec j aime ta nouvelle gueule XDXD

_________________

Récompenses au Awards :
 

Le roleplay avant tout.
Règlement du club
Présentation des Iron Brotherhood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité



En savoir plus ?


MessageSujet: Re: Declan - Eteinds la lumière, montres moi ton côté sombre Mar 6 Fév - 21:55

Rebienvenue avec lui
Revenir en haut Aller en bas

Tori E. Crawford
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Candice Swanepoel
Statut Civil : Veuve, éprise de Jackson
Occupation : Propriétaire du seven
Age du perso : 29 ans.
Copyright : Presleycash (ava)

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Declan - Eteinds la lumière, montres moi ton côté sombre Mer 7 Fév - 3:45

Reeee bienvenue chez toi ♥️

_________________
Hotter than hell
He calls me the devil I make him wanna sin Every time I knock, he can't help but let me in Can you feel the warmth? Yeah As my kiss goes down you like some sweet alcohol - lazare.


Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://presleycash.tumblr.com/

Invité
avatar

Invité



En savoir plus ?


MessageSujet: Re: Declan - Eteinds la lumière, montres moi ton côté sombre Ven 9 Fév - 15:38

Rebienvenue en retard
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé






En savoir plus ?


MessageSujet: Re: Declan - Eteinds la lumière, montres moi ton côté sombre

Revenir en haut Aller en bas

Declan - Eteinds la lumière, montres moi ton côté sombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» de l'ombre à la lumière...........
» "Trésor maudit". Son et lumière. Bellême (61).
» Les frères Lumière
» touche lumière, blush et mascara? lesquels choisir?
» Service gratuit : Horloges, Calendrier, Montres ! et autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Californication :: Dis moi qui tu es ! :: Présentez votre passeport :: Validés-