AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

(Travis/Wendy) - Comment est-ce possible?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Wendy Falco
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Alexandra Burimova
Statut Civil : Célibataire
Occupation : Officiellement secrétaire mais également hackeuse
Age du perso : 23 ans
Copyright : Candy Apple

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: (Travis/Wendy) - Comment est-ce possible? Mar 24 Avr - 17:37

Comment est-ce possible?

Travis & Wendy


"L'avenir a le don d'arriver sans prévenir." - Georges Will -
- Quelques heures plus tôt, Wendy était passé au club-house pour venir voir son père afin de lui parler de quelque chose d’important seulement elle ne l’avait pas trouvé puisqu’il était parti en mission il y a déjà quelques heures. Elle était prête à l’attendre devant quelques verres seulement elle avait croisé Gabriella, une de ses collègues de travail qui était également l’ex petite amie de Nicolas et cette dernière avait visiblement besoin d’elle pour lui échapper. La blonde avait donc fait en sorte de l’aider et elle était donc rester un petit moment avec elle par la suite pour discuter un peu.

Toutefois, Wendy n’avait pas oublié son objectif de la journée : elle devait aller parler à son père de ce que son frère lui avait annoncé. En début de soirée, elle passa alors à nouveau les portes du club- house en direction de la chambre de son père et cette fois, il était enfin là. Après être rentrée, elle ferma alors la porte derrière elle puisque après tout, cette conversation ne regardait personne d’autre qu’eux. –

"Papa, tu ne vas pas le croire… Enfin moi aussi j’ai du mal à le croire et ca me met hors de moi ! Comment est-ce que mon frère peut m’annoncer que maman va refaire sa vie avec un autre homme ?"

- Elle n’arrivait pas à comprendre comment est-ce qu’après tant d’années de vie commune et de mariage, on pouvait aussi vite passer à autre chose d’autant plus que le divorce n’a même pas encore été prononcé et que donc, officiellement ils étaient encore mariés. Déjà qu’elle en voulait beaucoup à sa mère, voilà qui n’arrangeait absolument rien et puis en plus le fait que son frère puisse tenir avec elle l’énervait encore plus. Elle lâcha alors un long soupire avant de s’asseoir sur le bord du lit en posant ses mains contre son menton pour appuyer sa tête. –

"Je ne sais pas comment est-ce qu’elle peut faire ca… Après tout ce que tu as fait pour elle enfin, pour nous. Pendant qu’elle était tranquillement dans ses beaux draps en Amérique, tu étais entrain de risquer ta vie je ne sais où et voilà comment elle te remercie ? Même pas capable de pouvoir consoler son mari. Ca me répugne."

- La blonde n’était pas du genre à mâcher ses mots et lorsqu’elle avait quelque chose à dire, elle le disait clairement, peu importe de qui est-ce qu’elle parlait. Pour le coup, sa mère la décevait énormément et elle espérait vraiment ne pas lui ressembler un jour bien qu’elle l’avait en grande partie élevée. Heureusement, elle se rapprochait plutôt du caractère de son père et à son plus grand bonheur d’ailleurs puisqu’elle était beaucoup plus proche de lui depuis quelque mois alors que pourtant elle avait passé moins de temps avec lui à cause de ses nombreuses absences. -

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Travis Falco
avatar

Petit nouveau


Avatar : Damon Runyan
Statut Civil : Marié, deux enfants ( en instance de divorce )
Occupation : Prospect chez les Iron
Age du perso : 42 ans
Copyright : Wendy Falco pour l'avatar

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: (Travis/Wendy) - Comment est-ce possible? Ven 27 Avr - 14:31

Je reviens d’une mission presque suicide. Il faut dire qu’être avec un jeune pyromane limite suicidaire, c’est déjà difficile. Alors quand ce petit con est plus gradé que toi, ça fait mal et pas qu’à l’égo. Alors quand je suis enfin au clubhouse, je commence par un long verre de bourbon sans glace, à rigoler, à me vider l’esprit avec les autres frères au bar. Puis, je vais dans ma chambre pour une longue douche qui va défaire tous les nœuds qui se sont formé au niveau du haut de mon dos. Je retire tous mes vêtements, je les plie puis je les place sur une chaise dans ma minuscule pièce d’eau, puis je vais sous la douche laissant l’eau froide glisser sur mon corps et se réchauffer au fur et à mesure qu’elle me détend. Le pire est que cette mission bien que périlleuse sous plusieurs aspects est ce qui m’a fait rentrer chez les Iron Brotherhood. Ca et l’esprit fraternel que j’avais perdu en perdant mon droit d’exercer mon métier.

Une fois séché, j’enfile un jeans propre, un tee shirt gris délavé et je vais m’allonger sur mon lit après avoir allumé une clope. Ma main libre sous ma tête, je regarde le plafond. Je fume cette clope à mon aise, la laissant quelques fois se consumer lentement dans le cendrier. Je recrache la fumée en tentant vainement d’en faire des ronds. Puis je l’écrase et regarde encore une fois ce blanc tachés. Des tâches dont je ne veux pas connaitre la provenance. Peur que ce soit autre chose que de la vieillesse ou de l’humidité ayant attaqué la peinture autre fois surement immaculée !  Je commence à m’assoupir quand ma fille entre en trombe dans ma chambre. N’importe qui d’autre, je l’aurais envoyé chier. Putain, on peut jamais dormir tranquille ici. Prospect ou pas, j’accepte pas qu’on entre dans mon antre sans ma permission, c’est ainsi !

J’ai encore la tête dans le brouillard et je baille aux corneilles, en me redressant sur mes coudes pour la voir s’agiter comme une furie. Elle fait les cent pas, elle me parle de son frère, de sa pute de mère et de son nouveau copain. Putain bien sûr que ça me fait quelque chose. J’ai l’impression que pendant des années, je n’ai été que le dindon de la farce, qui lui servait à ramener le fric à la maison pour que madame se la joue grande dame. Mais en même temps, j’en aie plus rien à battre, j’ai juste envie de dire « bonne chance » au prochain couillon qui la culbutera.

Je me relève, je m’assois sur le bord de mon lit et dans un silence, je reprends une autre clope que je viens allumer, les mains tremblantes de fatigue. La jeune femme vint s’assoir à mes côtés et semblait totalement abattue de la nouvelle qu’elle devait encore digérer. Je rigolais légèrement à sa manière de parler, de me défendre. Je n’avais pas besoin d’elle pour ça, mais ça me touchait énormément. Mon cœur de père était en joie de voir sa petite fille, son bébé, tenir autant à mon bonheur. Mais savait-elle que mon unique bonheur d’homme était son frère et elle. Je passe mon bras autour de ses épaules, je la serre contre moi et je lui dis, embrassant son front

- Allez viens ici toi !

Je prends une grande respiration, me souvenant avec émotion de cette première fois où j’ai tenu mon bébé dans mes bras. Je ne me rappelle pas de beaucoup de choses de cette période, mais d’elle si. Son premier cri, son odeur, son petit nez en trompette, sa bouche magnifique, ses petites mains parfaites. Elle l’est toujours d’ailleurs ! Si elle savait qu’elle était ma seule faiblesse dans ce monde qu’est le mien maintenant !

- Elle n’a qu’à aller emmerder un autre couillon. Maintenant, c’est toi et moi contre le reste du monde, Wendy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wendy Falco
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Alexandra Burimova
Statut Civil : Célibataire
Occupation : Officiellement secrétaire mais également hackeuse
Age du perso : 23 ans
Copyright : Candy Apple

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: (Travis/Wendy) - Comment est-ce possible? Mer 2 Mai - 16:17

Comment est-ce possible?

Travis & Wendy


"L'avenir a le don d'arriver sans prévenir." - Georges Will -
- En entendant son rire, la blonde haussa un sourcil, comment pouvait-il prendre cette nouvelle avec tant d’optimisme ? Cet optimisme qu’elle n’avait pas pour le coup visiblement, mais soit, il n’avait pas l’air de prendre si mal la nouvelle enfin c’était vite dit évidemment puisque son père était plutôt doué pour cacher ses émotions de n’importe quelle nature  et Wendy était la première à le savoir. D’ailleurs, elle avait appris cela de lui : cacher le plus possible ses émotions pour ne pas montrer une quelconque faiblesse aux autres, mais ce n’est pas comme si en sa seule présence il n’avait pas le droit de se laisser aller un peu.

Bien qu’il semblait vouloir passer à autre chose, la blonde gardait toujours une certaine rancœur envers sa mère et c’est pour cette raison qu’elle ne lui avait pas adressée la parole depuis des semaines maintenant. Elle voulait lui montrer qu’elle n’était pas d’accord avec ses agissements et même si c’était une façon radicale de le faire, elle s’en fichait totalement d’ailleurs son frère avait essayé de la faire changer d’avis plus d’une fois en prétextant qu’elle était triste de ne plus voir sa fille, qu’elle avait besoin de ses nouvelles et donc qu’elle devrait être un peu plus cool mais rien n’a changé. Depuis quand est-ce que son petit frère devrait lui dicter sa vie en plus de cela ? Elle l’apprécie beaucoup et tient beaucoup à lui, mais elle n’écouterait certainement jamais ses conseils ou ses ordres.

La seule personne qui avait le droit de lui donner des ordres ou autres, c’était son père. Tout simplement parce qu’elle écoutait tout ce qu’il lui disait et qu’elle lui vouait un profond respect. Le reste, ils pouvaient toujours parler, elle en ferait qu’à sa tête et c’est qu’elle est une sacrée têtue cette Wendy. Elle essaya alors de se calmer de son soudain énervement vis-à-vis de ce qu’elle venait d’apprendre, venant poser sa tête contre l’épaule de son père lorsque ce dernier vient passer son bras autour de ses épaules. -

"De toute façon si elle pense qu’elle peut trouver mieux que toi, elle se met le doigt dans l’œil. Il n’y a pas de meilleur homme que mon père. Elle finira bien vite par se rendre compte qu’elle a fait la plus grosse erreur de sa vie."

- Evidemment, elle savait que son père avait de nombreux défauts aussi, mais pour elle, ce n’était rien par apport à ses grandes qualités. Rare était les hommes qui s’en allaient pendant de long mois pour le boulot afin que leurs femmes ainsi que leurs enfants ne manquent de rien, alors que pendant ce temps-là, elle se dore la pilule sous le soleil d’Amérique. Ca ne doit pas être si compliqué à côté de ca de rester à la maison et d’éduquer des enfants enfin quoi que… les deux Falco n’avaient pas été des enfants faciles à vivre. Leurs complicités les a amené à faire plus d’une fois de grosses bêtises et Wendy ne montrait pas vraiment le bon exemple à son petit-frère, encore aujourd’hui d’ailleurs, c’est elle qui lui a fait goûter aux plaisirs des soirées entre amis où l’alcool coule à flot et tout le monde s’amusent. Malgré tout, elle reste très protectrice envers lui puisque tout de même, c’est le plus jeune. De son côté, il en fait de même avec sa grande sœur bien que cela a tendance à l’agacer. Elle finit alors par lever le regard vers son père, avant d’hocher positivement la tête. -

"Tu as raison… Toi et moi contre le reste du monde. C’est d’ailleurs pour cette raison que tu devrais songer à venir vivre avec moi plutôt que de rester dans cette chambre miteuse."

- Wendy ne perdait pas un instant pour relancer son objectif, lorsqu’elle avait une idée en tête, elle ne l’avait pas ailleurs et là pour le coup, elle voulait aider son père à avoir un logement. Après tout son appartement était bien assez spacieux pour deux personnes et au moins, c’était toujours mieux que de rester dans une seule pièce qui servait de chambre ainsi que de salle de bain en même temps. Evidemment c’était mieux que rien, mais tout de même. -

code by ORICYA.


_________________


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• Give me love •
(c) Miss Pie



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Travis Falco
avatar

Petit nouveau


Avatar : Damon Runyan
Statut Civil : Marié, deux enfants ( en instance de divorce )
Occupation : Prospect chez les Iron
Age du perso : 42 ans
Copyright : Wendy Falco pour l'avatar

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: (Travis/Wendy) - Comment est-ce possible? Mer 16 Mai - 21:26

Que voulait-elle que je fasse ? Que je me roule à terre, que je hurle et que je pleure de désarroi ? Non, c’est pas mon style de livrer ainsi mes sentiments. Bien sur que j’ai toujours ma femme dans la peau, mais en même temps, je ne dois plus être le style d’homme qu’elle a aime, je ne dois plus être son idéal masculin. Et bon, je ne crois pas que ma fille soit au courant de toutes mes incartades et même mon épouse ne les connait pas toutes. Enfin merde, c’est la vie, je ne vais pas me morfondre, je vais juste avancer pas à pas et faire ce que je fais de mieux : me battre ! Parce que, être dans les Iron Brotherhood, c’est un peu un combat continuel. Ca me plait ce style de vie,  cette manière d’être et de vivre. J’ai besoin de ça, si ma femme ne l’accepte pas, c’est qu’elle n’en vaut plus la peine. J’ai l’impression plus ça avance, de m’être fait berner, de n’avais été pour cette bonne femme qu’une pompe à fric et rien d’autre. Alors oui, je me fous à rire, je ris jaune, je souhaite même bonne merde à l’enfoiré qui est en train de se faire ma femme. Dommage que l’adultère ne peut plus être pris en cause maintenant, sinon j’aurais demandé à me fille des preuves. Je viens m’assoir juste à côté de la jolie blonde, je passe ma main sur son épaule et je sourie quand elle vient poser sa tête sur la mienne. Je pose un baiser sur sa tête puis je réponds de but en blanc

- Et ce jour-là, on lui rira au visage !

J’allais le dire plus vulgairement, mais c’est quand même sa fille. Et même si Wendy en veut à sa mère pour le moment, jamais je ne m’immiscerais entre les deux femmes. Enfin volontairement ! Ma fille tient de moi pour beaucoup de choses et notamment pour le faire d’être une tête de mule, doublée d’une emmerdeuse née. Croyez moi qu’elle a tendance à me foutre les nerfs en pelottes. Mais là, elle est bien assez stressée et énervée pour deux alors je vais tenter de tempéré les choses. Je pose à mon tour mon regard dans le sien, ses prunelles m’annonce sa réelle envie de me voir auprès d’elle. Ma petite fille, malgré son âge, ne peut toujours pas me mentir. Je le verrais directement. Je passe ma main sur son visage, je caresse sa joue comme je le faisais quand elle avait cinq ans et un gros chagrin, puis je remets une mèche de ses cheveux dorés derrière son oreille

- Je ne vais songer à rien du tout Wendy, je suis bien ici ! Et puis, tu pourrai plus faire venir tes mecs chez toi de peur que je leur défonce la gueule, tu pourrais plus mettre la télé à fond sinon je râlerais pour un rien. Laisse ton père là où il se sent bien et vis ta vie !

Je ne vais pas mentir, ça me touche que ma fille me demande de vivre chez elle. Mais jamais je ne serai un boulet pour elle. Jamais de la vie ! Je me lève alors et je finis par lui demander tout en me servant un verre de whisky

- Tu veux boire quelque chose ? J’ai du whisky, de l’eau et … Et c’est tout, mais y a du café au bar si tu veux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wendy Falco
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Alexandra Burimova
Statut Civil : Célibataire
Occupation : Officiellement secrétaire mais également hackeuse
Age du perso : 23 ans
Copyright : Candy Apple

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: (Travis/Wendy) - Comment est-ce possible? Lun 21 Mai - 22:24

Comment est-ce possible?

Travis & Wendy


"L'avenir a le don d'arriver sans prévenir." - Georges Will -
- Bon, si son père ne se faisait pas plus de soucis que cela à propos de sa mère c’est que ce n’était pas si important que ca après tout. Peut-être qu’elle devrait les laisser gérer leur couple finalement bien qu’elle ait toujours une dent contre sa mère pour le moment. Evidemment, son frère ne se doutait pas que derrières, elle répétait tout ce qu’elle savait à son père mais bon, il devait sûrement faire la même chose de son côté seulement elle n’était pas idiote et ne lui confiait rien à ce propos ou du moins que des choses pas très importantes. Elle ne put s’empêcher de rire à la remarque de son père, il ne valait mieux pas qu’elle croise le nouveau copain de sa mère sinon elle ne risquerait pas d’être très commode avec lui. Il n’avait tout simplement aucun droit de prendre la place de son père et de toute manière elle ne le considérerait jamais comme un membre de sa famille, enfin si leur relation dure bien sûr parce que sa mère n’était pas quelqu’un de facile à supporter. -

"Je ne manquerai pas non plus de lui faire la misère à lui, tellement qu’il finira par fuir. Puis j’aurais le droit à une remontrance de la part de maman comme d’habitude… Mais je m’en fiche. Elle n’avait qu’à pas déconner."

- Elle haussa alors les épaules avec un léger sourire en coin, déjà qu’elle avait toujours eu une âme rebelle, cela n’arrangeait en rien la situation avec sa mère. En plus, elle a désormais son indépendance et tout ce qui en suit alors elle n’écoute plus vraiment ce que peut dire sa mère tandis qu’avec son père, ce n’est pas du tout le même rapport. Elle fit une légère moue adorable en entendant un énième refus de la part de son père, elle n’aimait pas vraiment le savoir dans une simple chambre avec une douche alors qu’il pourrait au moins avoir le confort d’un appartement et puis le sien était plutôt agréable. -

"Tu es bien ici ? Je peux le comprendre mais ce n’est pas correct pour vivre convenablement ! Il n’y a pas de salon ni de cuisine pour te faire des propres repas d’ailleurs si tu viens chez moi, tu auras l’avantage que quelqu’un cuisine pour toi. Puis je m’en fiche pas mal de ne plus pouvoir ramener personne ou de ne pas pouvoir mettre le son de la télé trop fort pendant un moment, je veux juste te proposer quelque chose avant que tu ne trouves une solution. Parce que j’espère que tu ne comptes pas vivre ici indéfiniment ?"

- Ce que son père pouvait être têtu, elle ne pouvait que se reconnaître à travers lui évidemment. Il n’était visiblement pas encore déterminé à quitter sa chambre au club-house pour le moment. Elle le suivit alors du regard en s’étalant sur le lit, se posant sur ses coudes. -

"Je veux bien un whisky, ca va me faire du bien je crois !"

- Quoi de mieux que l’alcool pour calmer ses nerfs ? Quoi que, son père ait déjà réussi à lui faire redescendre la pression en peu de temps. Elle n’était pas alcoolique mais un verre de temps à autre ne faisait pas de mal. -


code by ORICYA.


_________________


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• Give me love •
(c) Miss Pie



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Travis Falco
avatar

Petit nouveau


Avatar : Damon Runyan
Statut Civil : Marié, deux enfants ( en instance de divorce )
Occupation : Prospect chez les Iron
Age du perso : 42 ans
Copyright : Wendy Falco pour l'avatar

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: (Travis/Wendy) - Comment est-ce possible? Mar 29 Mai - 14:29

Ma fille tient de moi ! Je le sais et ma femme aussi. Sa mère ne cessait de dire à quel point Wendy souffrirait quand elle apprendrait le connard que je suis réellement. Ce n’est pas le mot « connard » que j’aurais utilisé pour me décrire, mais il est déjà pas mal perché quand on connait mon épouse. Je l’ai trompée à tour de bras, je l’ai laissée sans réponse pendant des nuits entières juste par provocation, c’est également elle qui a supporté mes cauchemars lors de mes premiers retours, mes crises, mes coups de sang, tout cela. Alors même si c’est une pure salope et que j’ai du mal à avaler qu’elle se soit déjà fait un autre gars, je ne peux pas spécialement laisser ma fille me prendre pour le grand gentil. Je reste alors assis à ses côtés et les yeux rivés vers ma magnifique fille, je commence à balancer

- Wendy, tu peux faire souffrir cet enfoiré, j’en aie rien à carrer de ce gars, mais pour ce qui est de ta mère, il faut que tu comprennes certaines choses.  J’ai pas toujours été le mari parfait, ta mère en a bavé avec moi ! Je ne dis pas que j’ai tous les tords, mais je préfère t’en parler moi-même plutôt que tu l’apprennes de la bouche de quelqu’un d’autre.

Ma fille sait beaucoup. Elle est loin d’être idiote et a des oreilles bien pendues. Je suis sûre qu’elle a déjà du entendre plusieurs disputes entre sa mère et moi. Mon cerveau part dans tous les sens, je me demande ce que ma magnifique fille sait déjà. Ce que, en tant que père, je peux ou me doit de dire et ce que je devrais taire pour son bien. Putain, j’aurais encore une fois du fermer ma gueule !

Mais heureusement ma fille lance la conversation vers autre chose. Enfin une autre rengaine qu’elle me chante inlassablement depuis que j’ai quitté la maison familiale. Ma fille veut absolument que j’aille loger dans son appartement le temps de trouver autre chose. Ce qu’elle ne comprend pas c’est que j’aime être ici. Cette ambiance, cette manière de vivre, ça me ramène à mes années en tant que militaire. Cette vie me manquait avant d’entrer en tant que prospect  chez les Iron Brotherhood. Maintenant ma vie a à nouveau un but ! Putain ça fait du bien de vivre à nouveau.

- Oui, je suis bien ici ! Putain Wendy, c’est ma vie ! J’ai pas besoin de salon, rien à battre d’une télévision et y a deux trois filles qui nous font de la bouffe à volonté. Je suis touché que tu me le proposes, mais ma nouvelle vie est ici !

Je la regarde dans les yeux pour pouvoir continuer ma phrase

- Je ne sais pas combien de temps je vais rester ici. Le temps que j’ai envie !

Mais je me lève pour nous servir nos verres. Je ne suis même pas étonné que ma fille prenne comme moi un whisky. Il faut dire qu’elle tient beaucoup plus de moi qu’elle ne veut bien le faire croire. Je sers alors deux verres. Brut, pas de soda, pas de glaçon, j’ai rien de tout ça ici ! Puis je viens lui tendre son verre de ce liquide ambré et j’ose demander à cette furie

- Bon alors quand est-ce que tu me présentes ton gars ? Me dis pas que tu es célibataire, Wendy, je ne te croirais pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wendy Falco
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Alexandra Burimova
Statut Civil : Célibataire
Occupation : Officiellement secrétaire mais également hackeuse
Age du perso : 23 ans
Copyright : Candy Apple

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: (Travis/Wendy) - Comment est-ce possible? Ven 1 Juin - 17:40

Comment est-ce possible?

Travis & Wendy


"L'avenir a le don d'arriver sans prévenir." - Georges Will -
- Elle n’en voulait pas non plus à sa mère au point de ne plus lui adresser du tout la parole tout de même, elle essayait de garder quelques contacts avec elle mais c’était bref et sans vraiment d’intérêt. Elle finirait bien par lui pardonner cependant pour le moment ca allait encore durer un bon moment vu comment Wendy était sur les nerfs d’autant plus depuis qu’elle avait osé reprendre un autre homme dans sa vie. Tout le monde avait ses tords mais soit, la pire chose pour elle c’était d’avoir mis fin à la relation et pour le coup, c’était sa mère qui avait fait le mauvais choix. En réalité, elle avait un peu de mal à se dire qu’elle ne pourrait plus voir ses parents ensemble comme avant et que désormais ca allait être repas séparé pour pouvoir les voir notamment lors des fêtes de fin d’années. Elle haussa alors simplement les épaules -

"Compte sur moi pour lui pourrir la vie ! Tu es le mieux placé pour savoir à quel point je suis douée dans le domaine ? Je sais que vous avez tous les deux vos torts mais ce n’était pas une raison pour mettre fin à une relation qui dure depuis des années, le mariage c’est censé être dans les bons comme dans les mauvais moments non ? Ou sinon, rappel moi de ne jamais me marier un jour. Mais vas-y j’écoute ce que tu as à me dire."

- Elle lâcha alors un léger rire. Déjà qu’elle n’avait pas dans l’idée de se marier un jour, cela avait le don de la refroidir encore plus, peut-être qu’elle devrait songer à vivre toute sa vie avec son chat bien que ce dernier n’était pas éternel non plus. A ses mots, elle lâcha alors un soupire de plus, ce n’était pas aujourd’hui qu’elle allait réussir à le convaincre de vivre avec elle plutôt que dans une seule pièce. -

"Très bien alors, si tu préfères rester ici je le comprends… C’est peut-être que tu ne veux plus me supporter désormais que je suis majeure et indépendante ? Tu peux l’avouer je ne t’en voudrais pas ! En tout cas, tu sais que ma porte reste ouverte à tout moment même quand je ne suis pas là, mon chat est plus occupé à manger ou dormir plutôt que de protéger son territoire."

- Elle attrapa alors le verre de whisky qu’il était entrain de lui tendre, voilà quelque chose qui allait pouvoir la détendre un peu. Lorsqu’il en vient à la question de savoir qui était son petit ami, Wendy leva les yeux au ciel, elle comprenait très bien ses attentions de savoir finalement si elle fréquentait quelqu’un et dans ce cas-là, qui il était. Seulement, elle n’avait personne.  Enfin quoi que… Il y a bien un garçon qui lui avait tapé dans l’œil dernièrement mais rien de très sérieux pour le moment, tout ce qu’elle savait c’est qu’elle allait le revoir dans peu de temps pour faire une petite sortie ensemble et puis elle verrait bien comment ca avance par la suite, elle ne voulait pas se faire de films et puis vaut mieux garder les pieds sur terre. -

"Et bien même si ca a l’air d’être si surprenant que cela, oui je suis célibataire. Il y a un garçon qui me plait, mais pour le moment je ne veux pas m’avancer puisqu’il n’y a encore rien de concret alors tu n’en sauras rien pour l’instant et je t’interdis de me faire un questionnaire."


code by ORICYA.


_________________


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• Give me love •
(c) Miss Pie



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Travis Falco
avatar

Petit nouveau


Avatar : Damon Runyan
Statut Civil : Marié, deux enfants ( en instance de divorce )
Occupation : Prospect chez les Iron
Age du perso : 42 ans
Copyright : Wendy Falco pour l'avatar

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: (Travis/Wendy) - Comment est-ce possible? Ven 15 Juin - 14:42

C’est dur de dire à sa fille qu’on est pas parfait et surtout de lui dire, que l’autre parent, celui qui veut me l’enlever au fur et à mesure, lui donner une autre famille n’est pas la pire des deux. J’aime ma fille, mon fils aussi, ce sont mes deux trésors. Je ne suis pas un homme bleu, mais je peux dire que j’aime mes enfants et que je donnerais ma vie pour eux. Je les aime comme j’ai aimé leur mère. Fort, trop fort ! Je l’écoute me parler de sa mère, de ce qu’elle voit de notre relation à Elena et moi. Je fais une moue qui en dit long sur ses propos

- Crois-moi, on a vécu le pire, à plusieurs reprises. Quand je revenais de mes missions, je revenais mal en point, plus psychologiquement que physiquement. Je faisais des cauchemars, j’étais irritable, je me renfermais et encore pire ici, depuis que j’ai été désigné comme incapable de retourner en mission, je lui ai fait vivre l’enfer.

Je ne parle pas des femmes, je crois que ça, ça fait partie des choses qu’on ne raconte pas à son enfant, sauf si on en est obligé. Alors je tais cette partie de l’histoire. Quoique connaissant sa mère, elle serait capable d’un jour lui balancer juste pour me faire du mal. Je sais que ce n’est pas son but, mais je sais également que ma femme est capable de tout quand elle veut quelque chose. En rigolant, je rajoute une petite pique tendre.

- Et tu as intérêt à trouver le bon pour te marier, car le jour où je t’amène à l’autel, c’est pour la vie. Sinon je le tue de mes propres mains, l’imbécile qui t’aura fait du mal !

Si j’étais déjà en train de boire, je me serais étouffé. Non mais où elle va chercher toutes ces idées ? Comme si je ne voulais plus voir ma fille, mais d’un coup, je vois clair dans son jeu. Une manière de me faire venir chez elle, de me faire culpabiliser de refuser encore une fois. Je me retourne alors vers elle, un sourire taquin sur les lèvres et je lui donne son whisky .

- Tout à fait ça ! Je ne te supporte plus ! Pffff Wendy, tu vas chercher où toutes ces conneries. C’est pas que je ne veux plus être avec toi, mais que tu as besoin, autant que moi, de ton indépendance.

Je bois une grosse gorgée de mon whisky alors que ma petite fille me dit qu’il y a bien un garçon qui lui plait. Oui, vous avez bien lu, ma petite fille. Mais je finis par soupirer quand elle me parle de l’interdiction de lui faire un questionnaire. Et je rajoute, en la pointant de mon index droit, main où j’ai mon verre de sky.

- Hey mademoiselle Falco. N’oubliez pas qui est le père ! Et si je veux te faire passer un interrogatoire, je le ferai. Compris ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wendy Falco
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Alexandra Burimova
Statut Civil : Célibataire
Occupation : Officiellement secrétaire mais également hackeuse
Age du perso : 23 ans
Copyright : Candy Apple

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: (Travis/Wendy) - Comment est-ce possible? Dim 17 Juin - 23:31

Comment est-ce possible?

Travis & Wendy


"L'avenir a le don d'arriver sans prévenir." - Georges Will -
- Elle écouta alors ses mots seulement elle n’était pas surprise puisqu’elle savait à quel point son père était blessé lorsqu’il revenait des missions et en même temps, c’était normal. Ce n’était pas un boulot comme les autres après tout et si elle pensait qu’il reviendrait en bisounours à chaque fois, elle se trompait. Sa mère avait certainement pensé à avoir l’homme parfait en toute circonstance seulement ce n’était pas le cas et désormais la déception était présente. Elle aurait dû continuer d’être là pour le soutenir plutôt que de le laisser tomber de la sorte, ce qui n’arrangerait en rien la situation d’ailleurs. -

"Peut-être, mais ce n’est pas une raison. C’est certain qu’en restant à la maison elle n’allait pas être mal en point. Elle aurait dû être là pour te soutenir comme elle l’a toujours fait avant. Après tout ce que tu as fait pour elle, pour nous… C’était la moindre des choses qu’elle puisse faire. Elle oublie que sans toi elle n’aurait pas connu une vie aussi facile.

- Elle avait peut-être de la chance qu’ils ne se soient pas séparé lorsqu’elle était plus jeune, au moins elle a eu la chance de grandir avec tous les deux bien qu’elle ait toujours été plus habitués à vivre avec sa mère puisque son père ne rentrait qu’entre deux missions. C’est pour cette raison que désormais, elle essaye de passer le plus de temps possible en sa compagnie et qu’elle essaye même de faire en sorte qu’il vienne vivre avec elle mais bon, il n’est visiblement pas de cet avis. Elle se mit à rire à ses mots -

"Ne t’en fais pas papa, je ne compte pas me marier avec le premier venu pour que ca casse seulement au bout de quelques mois. Si un jour je me marie, c’est pour toujours et pour le pire ou le meilleur… Ou alors, ce sera moi qui lui fera du mal avant qu’il ne m’en fait ou si je l'aime vraiment, je ferais en sorte de le séquestrer pour qu'il ne me quitte pas."

- Elle eut alors un léger sourire en coin, hors de question qu’elle puisse souffrir à cause d’un homme un jour et si elle sent quelque chose, elle essayerait sans doute de lui faire du mal avant et elle est plutôt douée pour cela. Derrières ses traits angéliques, Wendy n’hésite pas à devenir une petite peste lorsqu’il le faut et son père est bien placé pour le savoir d’ailleurs. Elle attrapa alors le verre qu’il lui tendait en s’asseyant sur le lit, allongeant ses jambes par la même occasion -

"Sauf que ce n’est pas définitif et que c’est juste une situation de transition. Quand tu seras vieux et que tu ne pourras plus rester tout seul chez toi, je serais bien obligé de te prendre sous mon toit et pourtant je devrais renoncer à mon indépendance ! Hors de question que je te laisse en maison de retraite. Du coup c’est un peu la même chose là."

- A ses dernières paroles, Wendy leva les yeux au ciel avant de boire quelques gorgées de son verre. Au moins elle lui avait avoué qu’elle avait des vues sur quelqu’un, seulement pour le moment elle ne voulait pas en dire plus le temps qu’il n’y avait rien d’officiel. Elle lui présenterait en temps voulu de toute façon -

"Si tu veux oui mais je ne répondrai pas !"

- Elle te tira alors la langue en prenant un visage innocent en même temps. -



code by ORICYA.


_________________


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• Give me love •
(c) Miss Pie



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Travis Falco
avatar

Petit nouveau


Avatar : Damon Runyan
Statut Civil : Marié, deux enfants ( en instance de divorce )
Occupation : Prospect chez les Iron
Age du perso : 42 ans
Copyright : Wendy Falco pour l'avatar

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: (Travis/Wendy) - Comment est-ce possible? Dim 8 Juil - 18:02

Ma fille est vraiment géniale. Et c’est peu de le dire ! Mais elle ne voit en moi que le papa génial, le super héro. Alors qu’en fait, je suis un gros connard qui n’a passé son temps qu’à fourré d’autres femmes que sa mère. Putain, je peux pas lui dire ça. Bon ok, j’ai aimé sa mère et je crois que j’ai encore des sentiments pour elle, mais je me dois d’accepter son choix. Nous avons changé elle et moi, nous ne sommes plus les adolescents croyant qu’on pourrait tout régler par une partie de jambe en l’air et un voyage hors de prix. Non j’étais devenue l’anti thèse de ce que Elena voulait et elle était devenue cette petite bourgeoise trop bien pensante. Nous ne sommes plus fait l’un pour l’autre, mais je crois que ma fille ne voudra jamais l’entendre de la même manière. Elle est encore jeune et trop enflammée, elle a besoin d’un coupable. Je suis triste et en même temps soulagé que ce soit sa mère et non moi.

- Je ne te ferai pas changer d’avis, mais met toi bien en tête que je suis loin d’être parfait et que ta mère a eu beaucoup de patience et de courage. Un jour, il fallait bien que ça casse !

Je sais je suis lâche. Mais quand elle me parle de séquestration, de mal etc, j’ouvre de grands yeux. Ma fille semble ne jamais avoir été amoureuse. Et si je me trompe, je plains le gars en face. Putain, c’est pas une femme, elle est pire que mes frères d’armes ici ou à l’armée. Elle a un caractère pire que cochon, je me demande même quel gars pourrait la supporter, enfin à part moi. Je lève les mains au ciel

- Okay okay, j’ai créé un monstre.

Je rigole mais en fait, ce qu’elle ne semble pas avoir compris c’est que le jour où je serai trop vieux pour monter sur une bécane ou trop vieux pour vivre seul, je me bute. Moi, Travis Falco, je ne me vois pas devenir un vieux croulant pissant dans un lange et buvant à la paille en me demandant qui est cette petite infirmière sexy qui s’occupe de moi. Non putain, jamais de la vie

- Ouais, on verra ça plus tard jeune fille. Je n’ai pas encore l’âge de me pisser dessus comme un marmot !

Je bois une grosse rasade de mon whisky puis je finis par lui dire, vu qu’elle ne veut pas de mon questionnaire

- Allez oust, va rejoindre ce jeune homme et laisse ton père se reposer. Demain ce sera une longue journée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Wendy Falco
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Alexandra Burimova
Statut Civil : Célibataire
Occupation : Officiellement secrétaire mais également hackeuse
Age du perso : 23 ans
Copyright : Candy Apple

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: (Travis/Wendy) - Comment est-ce possible? Lun 9 Juil - 19:59

Comment est-ce possible?

Travis & Wendy


"L'avenir a le don d'arriver sans prévenir." - Georges Will -
- Elle l’écouta alors en croisant les bras contre sa poitrine, certes son père n’avait pas été tout blanc dans l’histoire non plus et elle en était consciente mais elle ne pouvait pas s’empêcher de penser que c’était sa mère qui avait merdé. Après tout, c’était elle qui avait demandé le divorce et donc ce qui était la cause de la séparation de la famille heureusement qu’elle arrivait encore à s’entendre avec son frère malgré leur point de vue bien différent. -

"D’accord, je veux bien prendre en considération que tu n’as pas forcément toujours été le mec parfait… Toutefois ca n’empêche pas de garder mon point de vue ! A moins que tu préfères que je te fasse la tête à toi ? Même si ca me fendrait le cœur."

- Elle leva alors les yeux au ciel, on dirait presque que cela lui déplait de savoir qu’elle en veut à sa mère et non à lui. Mais soit, de toute façon elle préférait la vie de son père plutôt que celle trop posé de sa mère bien que le danger n’était pas le même. Elle a toujours préféré l’adrénaline de toute façon. Elle se mit à rire à l’entente de ses mots -

"Un monstre carrément ? Peut-être que je tiens vraiment de toi plutôt que de maman alors. Quoi que… Toi tu ne l’as séquestre pas. Peut-être aussi que je finirais seule avec des chats."

- Evidemment elle savait qu’elle n’était pas une fille facile à vivre et qu’il fallait du courage pour pouvoir la supporter. Elle espérait tout de même ne pas terminer sa vie seule, une partie d’elle avait aussi envie d’avoir sa petite famille bien qu’elle ne pensait pas vraiment aux enfants maintenant, pas avant une dizaine d’années au moins. Elle finit alors par terminer son verre qu’elle posa sur la table de nuit pour pouvoir se lever, elle vient alors derrière son père en venant enrouler ses bras autour de ses épaules en se mettant sur la pointe des pieds -

"Mon pauvre vieux père est fatigué ? Tu sais la cinquantaine arrive bientôt et je crois que ca commence à se ressentir… Après ce sera difficile de continuer de faire quelque chose ! Heureusement que tu peux compter sur ta fille adorée ? Ne t’en fais pas, je serais toujours là pour t’aider."

- Elle prenait un petit air angélique à la fois, elle aimait beaucoup le taquiner donc elle ne se gênait pas pour le faire dès que l’occasion se présentait à elle. -


code by ORICYA.


_________________


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼
• Give me love •
(c) Miss Pie



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






En savoir plus ?


MessageSujet: Re: (Travis/Wendy) - Comment est-ce possible?

Revenir en haut Aller en bas

(Travis/Wendy) - Comment est-ce possible?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Comment faire une croix pour indiquer le décès
» Comment insérer une image d'après Servimg.com ?
» Comment dépotter les quads Spring Forecast: tuto photo
» Comment créer une image en mosaïque ?
» Comment recadrer ses photos scannées ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Californication :: San Diego :: Mid-City :: Iron Brotherhood clubhouse-