AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Bullseyes ft Crom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Tori E. Crawford
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Candice Swanepoel
Statut Civil : Officiellement mariée à un homme disparu, officieusement veuve.
Occupation : Propriétaire du seven
Age du perso : 29 ans.
Copyright : Presleycash (ava)

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Bullseyes ft Crom Lun 30 Avr - 19:49

Bullseyes
Crom  & Tori  

Tori s'était rendue quelques fois d'elle-même au stand de tire depuis l'agression qu'elle avait subit. Elle avait une arme en sa possession depuis des années déjà, offertes par Mike sans même qu'elle sache d'où elle provenait, si elle était marquée ou non. Cette fois, elle avait dû prendre une voie plus officielle pour s'en procurer une, souhaitant le faire par elle-même et ne pas le demander à personne, son choix s'était arrêté sur un S&W 1911. Il état joli et l'homme derrière le comptoir lui avait venté ses qualités, elle n'avait pas eu besoin de temps pour faire son choix. Après tout, la seule chose qu'elle attendait de cette arme était de pouvoir appuyer sur sa gâchette si les malfaiteurs se présentaient à nouveau au Seven.

Cela faisait quelques jours déjà qu'elle avait envoyé un message à Crom afin de lui demander une faveur. Quittant insatisfaite le stand de tire, elle avait demandé à son ami proche s'il avait un peu de temps à lui consacrer pour lui permettre de s'améliorer. Tori voulait gagner en confiance et être prête à utiliser efficacement ce petit bijou si cela devenait nécessaire. Elle avait été ravie de voir que l'homme était d'accord pour lui enseigner. La dernière fois qu'elle avait apprit avec quelqu'un à utiliser une arme à feu, c'était avec Mike à l'époque où elle en était encore follement amoureuse. C'était sans doute pour ça que l'idée de proposer à Jackson de lui apprendre ne lui avait pas traversé l'esprit. Et puis, elle avait bien envie de passer un peu de temps avec lui.

Le moteur de sa moto résonnait dans la rue alors qu'elle suivait le chemin qu'elle connaissait bien. Sonnant à la barrière, elle attendait qu'on lui ouvre avant de s'y engouffrer. Le moto ronronnait encore un peu jusqu'à ce qu'elle ne s'immobilise à quelques pas du chemin qui menait jusqu'à la pote principale. Débarquant de la bête, Tori s'assurait que son arme était toujours dans son étui puis se dirigeait vers la porte, cognant quelques coups seulement, consciente qu'elle n'avait pas besoin de sonner car il savait déjà qu'elle arrivait.

« Hey mon beau. Toujours partant pour une petite séance de tir avec moi ? »

Les clés de sa Harley en main, Tori les faisait tourner entre ses doigts n'attendant que la confirmation du président pour retourner la chevaucher et filer en direction du stand de tire.



Made by Neon Demon

_________________
Hotter than hell
He calls me the devil I make him wanna sin Every time I knock, he can't help but let me in Can you feel the warmth? Yeah As my kiss goes down you like some sweet alcohol - lazare.


Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://presleycash.tumblr.com/

Crom Martigan
avatar

Président des Iron Brotherhood


Avatar : Kim Coates
Statut Civil : En couple
Occupation : Président des Iron - Patron du Redwood
Age du perso : 50 Ans
Copyright : @Kurt.W

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Bullseyes ft Crom Mar 8 Mai - 14:04

Aujourd’hui, j’avais rendez-vous chez moi avec la plus sublimes de filles de San Diego, Tori. Celle qui malheureusement avait subit une sale agression. Une soirée au Seven. C’est sur qu’ils ont à voir avec les types que l’on voit à la télévision. Ceux qui ont brulé une voiture. Et au final, tuer une jeune femme. Je vais pas dire que nous, les Irons Brotherhood, on est tous blancs comme neige, mais au final, tout est une question de business. Mais on doit avoir, à mon avis, à faire à une sorte de gang. Reste à savoir leurs motivations. L’argent ? Le territoire ? La vengeance ? Mais ce qui est sûr c’est que l’on ne leur cèdera rien du tout.

Je suis chez moi, avec plusieurs frères dont Carter et Barry, notre trésorier. Sur la table du salon, s’amasse une très grosse somme d’argent. Recette d’un deal, bien sûr ! Tout n’est pas à moi, on fractionne tout pour payer les Iron qui ont participé et on envoie une partie au club international et la cause. Le reste sera pour réinvestir. C’est comme au poker, des fois on gagne un max, la dope est parfaite et on peut la couper encore plus. C’est vrai que c’est pas honnête pour les consommateurs, mais de la aussi pure la tuerait aussi, donc l’avenir pour nous est dans le cristal, la meth… On a déjà fait un essai et la demande était très forte. On tous que le mieux serait que nous, le chapter de San Diego soit plus indépendant dans la drogue, passer par le Mexique, c’est bien, mais il faut verser l’argent de l’achat et on dépend trop de ces gens-là.

Quelques verres se sont déjà enfilés. J’ai sorti de bonnes bouteilles de Whisky, mais ceux de ma collection privée, rares sont ceux avec qui je les partage. Mais le plus souvent, c’est avec Ellie. Au bout de la piscine, les jours où la température est douce.

J’aperçois sur le téléviseur une jolie tête blonde. J’ai un rictus en entendant certains commentaires dit au sujet de la jeune femme. Rien de bien méchant non plus, les choses habituelles quand un Iron parle d’une jolie femme. Enfin soit, il est temps que l’assemblée se sépare. Alors de la manière la plus douce, si on peut dire ça comme ça, je les jette dehors, car pour certains, ils ont du boulot. La table a été vidée et l’argent rangé. Je vais ouvrir la porte. Je ne l’ai pas fait attendre longtemps. Je souris en la voyant et encore plus à sa phrase « Bien sûr, mais entre ! » Au même moment, les Irons passent par la porte où nous sommes pour rejoindre le garage, mais c’était surement pour la reluquer. Le seul qui a fait le tour, c’est Carter… Et une fois tous sortis, je me retire pour la laisser passer et dis à la ravissante créature « Mets toi à ton aise, car on va aller au sous-sol et non, ne t’inquiète pas, je vais pas te séquestrer ! » Je m’approche d’elle et je caresse du doigt sa joue puis je continue en disant « Et puis, on abime pas un si joli visage ! » Bien sur que cela fait référence à cette sale fin de soirée au Seven, mais bon, c’est une femme forte et elle va se remettre « t’es prête à y aller ? » Dans mon stand de tir personnel, un caprice de ma part. Il n’est pas forcément très grand, ni imposant, mais il est parfait pour ne pas perdre la main et j’ai de quoi faire. Différents styles d’armes, de cibles avec la tête de Hillarie et oui, j’ai voté Trump et puis c’était un délire….

_________________

Récompenses au Awards :
 

Le roleplay avant tout.
Règlement du club
Présentation des Iron Brotherhood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tori E. Crawford
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Candice Swanepoel
Statut Civil : Officiellement mariée à un homme disparu, officieusement veuve.
Occupation : Propriétaire du seven
Age du perso : 29 ans.
Copyright : Presleycash (ava)

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Bullseyes ft Crom Jeu 31 Mai - 18:14

Bullseyes
Crom  & Tori  

L'idée de découvrir sa nouvelle arme lui fait plaisir. Nombreuses étaient les émotions qu'elle avait ressenti depuis l'agression, l'une d'entre elle ne demandait d'ailleurs qu'à imaginer la tête de ses salauds à la place des mires. Une rage qui serait bientôt assouvie, même si la blonde caressait de plus en plus sérieusement l'idée de suivre des cours de boxe au Roosvelt. Avant, elle devait apprendre à utiliser efficacement ce petit bijou et pour ça, elle avait entièrement confiance à l'homme venant tout juste de l'inviter à entrer. S’apprêtant à faire un pas vers l'avant, Tori immobilisa son mouvement en voyant quelques têtes connues des Irons apparaitre et sortir.

« Salut les garçons. »

Reportant rapidement son attention sur celui qu'elle était venue voir, Tori pouvait toujours sentir le regards des hommes contre son corps, mais n'en ressentait comme toujours aucun malaise. Passant la porte à son tour, elle ne peut s'empêcher d'être curieuse à l'idée d'aller faire un tour dans le sous-sol de cette magnifique demeure plutôt que de filer directement au stand de tire, mais jamais la possibilité qu'évoque Crom ne lui traverse l'esprit. Éclatant d'abord de rire, un sourire mutin venait se dessiner sur son visage. Elle s’apprêtait à lui demander s'il l'amenait dans son donjon lorsqu'au vue de l'expression sérieuse dans son regard, elle ne put s'empêcher de faire au ton. Son sourire moqueur devenait alors beaucoup plus sincère et touché. Elle sait qu'elle peut compter sur lui et en acceptant de l'aider aujourd'hui, il lui prouve à nouveau.

« Merci Crom. »

Sa main se pose quelques instants contre la sienne venant appuyer ses propos. Ils sont rares les moments où la blonde s'ouvre à ce point sur ce qu'elle ressent véritablement. Peu de personnes ont eu l'occasion de voir cette facette d'elle, même brièvement, mais en cet instant son ami en fait parti. Retrouvant toutefois rapidement sa carapace de frivolité, elle est ravie de l'entendre lui demander si elle est prête !

« Toujours ! Mais je croyais que tu voulais passer au sous-sol avant.»

C'est par le sourire qui apparait sur son visage que la blonde comprend enfin.

« T'as quoi d'autre ici ? T'es conscient que si tu as une allée de bowling tu vas devoir me sortir de force pour que j’arrête de squatter chez toi ? Sérieusement tu as quoi d'autre que tu peux me dire ? »

Déjà que Tori a toujours trouvé cette maison ou plutôt ce domaine magnifique, le fait qu'en plus il renferme ce genre de pièce l'impressionne et elle ne s'en cache pas. Impatiente de découvrir le fameux stand de tir, elle suivait la direction indiquée par Crom jusqu'à enfin l'atteindre.

« Wow ! C'est trop cool ! »

Attendant avant d'aller se positionner, elle prenait le temps de regarder chaque parcelle de la pièce, ne pouvant empêcher un esclaffement en découvrir la cible portant la tête d’Hillary Clinton.

« Dommage que je n'ai pas de photo d'eux... ça aurait été une excellente motivation à viser droit dans le mile. »

Posant son sac à main contre une petite table, elle en sortait le Beretta 92F/FS que lui avait déniché Jackson la journée suivant l'agression. Elle trouvait que cette arme allait grandement mieux que la précédente qu'elle avait possédée. Sortant également les munitions, Tori revenait vers Crom.

« Voilà la bête. »

S'installer à la place de tire, Tori se positionnait sans retirer la protection de son arme, voulant d'abord apprendre à se tenir correctement.

« Toi, tu as même le droit de me tripoter pour m'apprendre à me tenir correctement. »


Made by Neon Demon

_________________
Hotter than hell
He calls me the devil I make him wanna sin Every time I knock, he can't help but let me in Can you feel the warmth? Yeah As my kiss goes down you like some sweet alcohol - lazare.


Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://presleycash.tumblr.com/

Crom Martigan
avatar

Président des Iron Brotherhood


Avatar : Kim Coates
Statut Civil : En couple
Occupation : Président des Iron - Patron du Redwood
Age du perso : 50 Ans
Copyright : @Kurt.W

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Bullseyes ft Crom Sam 9 Juin - 18:23

J’ai pas attendu, dès que Tori a sonné, j’ai mis tous les Iron à la porte. Ils  ont du travail et des obligations envers le club et comme de bons soldats, ils m’ont obéi. Ils tenaient tous à passer par l’avant pour admirer les courbes de Tori. Au lieu de descendre directement et d’aller au garage. Enfin je ne leur ai rien dit. Je les laisse faire ! Ce sont des gens bien. Enfin si on peut dire ça de criminels. Tous ont été touché quand Tori s’est faite agressée. Enfin elle arrive enfin à passer la porte et je la referme directement derrière elle. Bien sûr sans oublier un signe de la main à mes frères. Je lui propose d’aller au sous-sol et j’ai pas pu m’empêcher de faire une petite réflexion sur ce qui c’était passé, mais on voit qu’elle a repris du poil de la bête. Et que en vrai américain, les armes à feu font désormais partie de sa vie. Je n’ai d’ailleurs pas pu m’empêcher de sourire à ce que la jeune femme raconte et c’est avec un léger sourire que je lui réponds « Si j’avais su, mais non, désolée, ça je ne sais pas ! » Ok, j’ai l’espace pour, mais je vais pas mentir, le bowling n’est pas mon truc. Je sou rie et reprends « J’ai rien d’autre de bien spécial en bas. Un stand de tir avec une bonne réserve d’armes. Sur ça, j’ai de quoi faire et puis un énorme garage avec mes trois bécanes, sans oublier celle de Courtney et de Carter, mais cet endroit est assez grand. Si tu veux, plus tard, je te ferai visiter deux trois lieux. Ah oui, le truc extravagant, c’est que j’ai fait installer dans le petit salon privé, ouais c’est comme ça que je l’appelle, une barre de pole dance. Il y a déjà quelques mois, histoire d’avoir le Redwood à portée de main. » Pour moi seul, ce bâtiment est trop grand. C’est déjà une chose. J’ai racheté ça à Gabi qui avait eu ça de sa tante, si mes souvenirs sont bons. Ici, j’ai de quoi loger beaucoup de personnes et certaines chambres sont prêtées à des représentants des Iron important, car le confort est plus que au clubhouse et que pour discuter, on est plus cosi et moins dérangé ici.

J’indique le chemin à la belle blonde. C’est assez simple. Devant la porte, je tape un code pour que l’on puisse entrer. C’est assez haut ! Enfin pour un enfant ! Car cela me ferait mal que quelqu’un se blesse en venant jouer ici. Et bien sûr, la laisse entrer en premier. J’aime la voir comme ça avec un côté émerveillée et pour renforcé la sécurité, mes armes ne sont pas chargées. Et pour avoir les munitions, faudrait défoncer la grosse armoire, ce qui ne serait pas possible. J’aime cet endroit ! Je referme la porte qui se verrouille seule. Quand je parle de forteresse, je ne mens pas. L’argent de la drogue est très rentable. Et puis, j’ai tout plein de magouilles pour arriver à me faire passer pour clean. J’ai reçu beaucoup d’armes, car j’ai la collection de mon père et celle de mon grand père qui  n’était pas énorme, mais les armes que j’ai sont de très grandes valeurs sentimentales. Bien sûr, sans oublier mes 20 ans d’achats. Je comprends Tori, c’est sûr que leurs sales tronches auraient aidé, mais je n’aurais pas eu besoin de lui  apprendre quoique ce soit, car la haine est le meilleur des maîtres « C’est pas faux, mais t’inquiète pas. Tu vas y arriver. Si tu veux, j’ai des têtes d’Obama. On lui rajoute de gros sourcils et la moustache d’Hitler, au feutre noir pour éviter l’amalgame et ça lui donnera un air de vilain. » Bien sûr c’est une touche d’humour de merde, c’est pas façon de lui donner confiance. Voilà qu’elle sort la bête, un joli bijou. Je prends un air impressionné et sourie, car elle m’a l’air imposante et se prépare. Sa dernière phrase me donne un léger sourire « Ok je prends tout au premier degré ! » mon intelligence de Redneck prend le dessus.

Je dépose devant elle les caches oreilles « Ici, on en aura besoin ! » J’appuie sur le bouton de la télécommande pour rapprocher la cible vers le milieu, enfin à une bonne distance pour débuter. Je sors mon arme, dans un sens, elles sont assez similaires, si on peut le dire « Bon pour commencer, les armes ne sont pas des jouets. Et perso, des fois, j’arrive à l’oublier, mais un accident est vite arrivé. La première chose à vérifier, c’est que le cran de sureté soit toujours enclenché. Deuxièmement, vérifie si ton chargeur est plein, car si il te reste trois balles, tu n’iras pas loin. Troisièmement, arme ton flingue ! » et je lui montre comment je fais. C’est simple ! Là, on est ok. Reste plus qu’à tirer. Je lui donne le cache oreille que j’avais préparé et place le mien aussi. Bien sûr, on s’entend encore, c’est juste une protection auditive. Je me place en position, retire le cran de sureté et tire. Une balle arrive juste au dessus de l’œil gauche. Je suis un pro et j’ai les années qui suivent. Je la regarde avec le sourire « Tu vois, c’est facile ! » Bien sûr, je remets le cran de sureté «  A ton tour ! » Je me place derrière elle et regarde comment elle se tient. Sa position est presque bonne. Je m’approche un peu vers elle et remonte son bras où elle tient l’arme pour plus de pression et dis « Hésite pas à la tenir à deux mains et écarte un peu plus les jambes. Tu verras que tu auras un meilleur maintien. Il n’a qu’un léger recul, mais quand on a pas l’habitude, on peut vite être surpris ! » et je me recule pour la laisser à son aise et la regarde. La vue d’ensemble est très agréable !

_________________

Récompenses au Awards :
 

Le roleplay avant tout.
Règlement du club
Présentation des Iron Brotherhood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tori E. Crawford
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Candice Swanepoel
Statut Civil : Officiellement mariée à un homme disparu, officieusement veuve.
Occupation : Propriétaire du seven
Age du perso : 29 ans.
Copyright : Presleycash (ava)

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Bullseyes ft Crom Dim 17 Juin - 4:39

Bullseyes
Crom  & Tori  

La réponse de Crom lui avait immédiatement tiré un rire amusé, bon sang le portrait que ça donnerait ! Ça ne se rapprochait pas vraiment de la tête des hommes qui avaient pris d'assaut son bar chéri, mais effectivement ça donnerait de drôle de tête complètements originales ! C'était n'importe quoi... mais un n'importe quoi qui avait eu pour effet de la faire rire et ça ça valait plus que tout le reste à ses yeux. Lui montrant l'arme offert par Jackson, elle était convaincue qu'il n'avait pas dû lui choisir quelque chose de faible qualité, mais elle ne s'y connaissait pas assez bien pour véritablement être fière de la montré. Surveillant le regard de Crom, cherchant à deviner par sa réaction si elle pouvait se permettre de l'être, elle était d'ailleurs ravie de deviner que oui !

Il était temps de passer aux choses sérieuses et Tori ne manquait pas d'essayer de donner en attitude ce qu'elle n'avait pas en confiance. Prenant la pose, la réponse de Crom à son invitation lui avait valu un rire et elle s'était retournée vers lui pour lui adresser un clin d'oeil. Brisant sa position le temps de prendre dans ses mains les caches oreilles qu'il lui tendait, elle le regardait dans tous les sens tout en hochant la tête. Ça avait beau être un accessoire douteux en terme d’apparence, elle allait clairement se sentir plus en contrôle avec ça sur les oreilles.

« Ça fait mal à quel point si je ne les ai pas sur les oreilles ? Je veux dire... si un jour j'ai en m'en servir, je risques de ne pas avoir de protecteurs sur moi... Ça peut être grave ? »

Elle n'avait pas envie d'être sourde non plus... quoi qu'à choisir, valait mieux être sourde et en vie que d'entendre parfaitement, mais de mourir ! Se tournant complètement vers lui, elle écoutait attentivement la moindre de ses explications, souriant devant cette mise en garde.

« Je crois pas que ça m'arrive un jour d'oublier. »

Elle était loin d'en avoir suffisamment l'habitude après tout ! Attentive à la suite, elle hochait la tête pour confirmer qu'elle comprenait les étapes qu'il lui énumérait. C'était officiel, tant que ces hommes n'étaient pas en prison, elle garderait son arme à pleine capacité dans son sac à main. Se reculant légèrement pour le laisser se mettre en position, elle regardait impressionnée le résultat du tir de Crom. Elle ne pouvait pas dire qu'elle était surprise, le contraire l'aurait d'avantage étonné, mais d'y assister était autre chose.

« C'est ça... si je peux avoir ne serait-ce qu'une fraction de cette facilité je vais sauter de joie... une fois le cran de sureté remis. »

Prenant position à son tour, elle restait immobile le temps qu'il lui donne des indications ou replace certaines parties de son corps qui ne se tenaient pas adéquatement. Se concentrant, elle plissait légèrement les yeux comme si cela l'aidait véritablement à viser juste. Sa deuxième main venait rejoindre la première suite à la recommandation de Crom et effectivement, elle se sentait immédiatement plus à l'aise.

« Ça ne peut pas être pire qu'avec les fusils de chasse de mon père.... Je n'ai souvenir que d'une fois où je suis allée avec lui alors qu'il pratiquait son tir pour le plaisir. J'ai décidé de le faire moi aussi, il m'en a laissé un et m'a aidé à me placer correctement.... sauf que j'ai fini par en faire qu'à ma tête et par le fait même, avec un immense oeil au beurre-noir causée par la lunette du fusil... Cette fois je vais faire en sorte de ne pas faire de bêtise. »

Il était rare qu'elle parlait de son père, mais Crom faisait parti des rares à qui elle se sentait à l'aise de le faire. Inspirant puis expirant pour se concentrer, Tori appuyait sur la détente qui plutôt que d'atteindre le centre de la tête qu'elle visait, atteignant la joue gauche de la cible...

« Bon.... Au moins si je tire dans la joue d'un homme... Même si ce n'est pas là que je visais.... ça va vraiment le ralentir par vrai ? »

Cette question semblait peut-être être une blague, mais elle n'en était absolument pas une. Tori craignait la réaction qu'elle aurait si elle avait à les croiser à nouveau, elle voulait être prête même si cette seule idée a terrifiait, mais elle avait peur que son corps rende la tir à la limite de l'impossible.

« Comment je fais exactement pour avoir une idée de l'endroit où la balle va l'atteindre ? »


Made by Neon Demon

_________________
Hotter than hell
He calls me the devil I make him wanna sin Every time I knock, he can't help but let me in Can you feel the warmth? Yeah As my kiss goes down you like some sweet alcohol - lazare.


Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://presleycash.tumblr.com/

Crom Martigan
avatar

Président des Iron Brotherhood


Avatar : Kim Coates
Statut Civil : En couple
Occupation : Président des Iron - Patron du Redwood
Age du perso : 50 Ans
Copyright : @Kurt.W

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Bullseyes ft Crom Mer 27 Juin - 18:39

J’avais toujours voulu avoir un stand de tir. Avant à Phoenix, j’allais dans le désert et je tirais sur les cactus, mais grâce à mes années de service au sein du club, on peut dire, j’ai réussi à sortir mon épingle du jeu. J’ai enfin eu cet endroit à moi. Même si j’aime aller au stand de tir ou à l’armurerie, car là, je discute avec d’autres passionnés, mais ici, on peut dire que c’est ma petite pièce où je me détends. Bien sûr, avec Tori, on commence en douceur, rien ne presse et on prend toutes les sécurités que je juge nécessaire. Bien entendu, j’ai confiance en elle et j’ai évité de rajouter des gilets par balles. La protection pour les oreilles suffit. De là, elle me pose une question, je la regarde et lui dis après qu’elle ait fini de parler « Tu sais, le jour où tu dois t’en servir, pas besoin de ça, car souvent c’est à l’improviste, donc… Et puis, tout dépend de la zone. Dans un endroit confiné comme ici, mieux vaut les mettre car après dix minutes à tirer, tes oreilles siffleraient, mais en extérieur, c’est comme aller à un  concert de métal. » et ris. J’epsère la rassurer un peu. Je mets ça quand je m’entraine ou quand je sais que je vais tirer sur des connards, mais là, je mets des bouchons d’oreille. Et personnellement, j’ai pas envie non plus d’être sourd, car j’aime entendre les gémissements de la gente féminine.

Naturellement, je continue  de lui expliquer comment cela fonctionne, lui montre les gestes et lui fais une démo. Bien sûr, après ça, c’est à elle de passer à la pratique. Et plus elle le fera et meilleure elle sera. Elle me donne le sourire, mais c’est vrai que si je pouvais lui donner mon expérience comme ça, je le ferais. Pas que j’aime pas apprendre ou que je n’aime pas passer du temps avec la jeune femme, mais elle se sentirait plus en sécurité et je lui dis « Ca viendra, mais tu as bien raison de remettre le cran de sécurité, car un accident est vite arrivé et j’ai déjà vu des cas ! » Je prête attention à la position que la jeune femme choisi et ce qui est bien, elle écoute tout ce que je lui ai dit. J’observe et répond à son anecdote avec son père « Ne t’inquiète pas, ce pistolet n’a pas le même recul que le fusil de ton père et puis ça a du te faire vraiment mal. Je sais ce que c’est, mais j’étais bourré. Je sais, c’est pas une excuse, mais mon nez n’arrêtait plus de saigner et j’ai appris à tirer à Courtney quand elle avait douze ans, que du petit calibre, ainsi qu’à Nick d’ailleurs ! » Ce sont de bons souvenirs, mais je vais pas dire qui était le meilleur au même âge…  

Je regarde son tir et il est très bon pour un premier. Et puis vu le résultat, j’applaudis son exploit et dis à la jeune femme « C’est sûr, oui. … Bien joué, tu l’auras mit hors d’état de nuire ! » J’appuie sur un bouton pour faire avancer la cible « C’est pas mal et si la balle avait été à deux trois centimètres plus haut, il était tué net. » La question suivante de la jeune femme est bonne. Alors je lui montre la mire de mon arme et lui dis « C’est ça, bien sûr, c’est pas à cent pour cent précis, mais à bout portant, ça fonctionne bien. Allez, on se repose pas sur ses lauriers et on continue. On fera une petite pause, mais après ! » et lui donne le plus beau sourire. J’éloigne sa cible au trois quart. Ce qui est une bonne distance. C’est la même, que dans un stand de tirs dans une armurerie. Si elle atteint sa cible à bout portant, elle ne ratera jamais et me prépare aussi une cible. Je la regarde « Même en temps t’entrainant pendant plusieurs moi à tirer, le jour J ne ressemblera pas à ça. Ca se joue à l’instinct et il faut avoir de bons réflexes. Ici c’est juste une prise en main du matériel, car même avec l’expérience que j’avais déjà, la première fois où je suis tombé sur des connards et que le problème c’est résolu en fusillade, j’étais en stress total. C’est l’instant qui a pris le dessus. Je visais même plus, je pointais et je tirais. Bon je rentre pas dans les détails, mais on a gagné ! » et je sourie. C’est rare que je partage des anecdotes avec quelqu’un qui ne porte pas le cuir. Même si je ne  suis pas rentré dans les détails et puis je vise et déchiquète ma cible. Tous mes tirs ont touché leur cible. Je regarde où Tori en est.

_________________

Récompenses au Awards :
 

Le roleplay avant tout.
Règlement du club
Présentation des Iron Brotherhood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tori E. Crawford
avatar

Membre exceptionnel


Avatar : Candice Swanepoel
Statut Civil : Officiellement mariée à un homme disparu, officieusement veuve.
Occupation : Propriétaire du seven
Age du perso : 29 ans.
Copyright : Presleycash (ava)

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Bullseyes ft Crom Lun 2 Juil - 14:56

Bullseyes
Crom  & Tori  

Les propos de Crom lui tiraient rapidement un sourire. Au fond, c'était ce qu'elle voulait non ? Qu'ils soient hors d'état de nuire pour lui laisser le temps de filer ou de chercher de l'aide. Le problème principal était qu'elle n'avait nullement confiance en sa capacité de répéter un tel tire lorsqu'elle se retrouverait dans une véritable situation dangereuse. Pour elle, ce n'était pas assez de simplement être capable de réussir ici. Seule avec Crom, elle n'avait aucune source de stress et apparemment aujourd'hui beaucoup de chance.

Regardant la cible s'avancer rapidement vers eux sous la commande manuelle de Crom, elle n'avait pu s'empêcher de lui jeter un drôle regard lorsqu'il lui avait précisé qu'ainsi elle l'avait presque tué net. Aussi étrange soit-il, c'était un détail qu'elle venait de prendre en considération uniquement maintenant. Celui qu'elle devait non pas seulement se concentrer à apprendre à tirer pile où il faut pour tuer quelqu'un, mais plutôt savoir exactement où le blesser sans ce que soit fatal. Tori ne savait pas si elle avait ce qu'il fallait pour tuer quelqu'un, ni si elle serait capable d'accepter un tel acte et de vivre avec si elle était forcée de la faire. Enfin, pour l'instant, l'important était surtout de parvenir à atteindre sa cible en tout temps. Quelque chose que Crom était bien décidé à lui apprendre, car son encouragement à reprendre la séance ne tarda pas à venir.

« Je suis prête ! »

Confirmait-elle en tentant de prendre d'avantage de confiance. C'était étrangement pour la blonde d'être aussi maladroite et incertaine, elle qui débordait de confiance dans tant d'autres aspects de sa vie. Se positionnant à nouveau, elle retirait le cran de sûreté, mais prenait beaucoup plus de temps avant de véritablement viser. La cible lui semblait tellement plus loin.... Elle pouvait toutefois être encore heureuse qu'elle ne soit pas en mouvement en plus du reste ! Tirant un premier coup, la balle filait bien loin de la cible, lui valant une petite grimace agacée. Elle ne tardait toutefois pas avant de se rencontrer et tirer un deuxième coup qui lui ne fit qu'effleurer la cible. Bien décidée à réussir, Tori prenait le temps de se recentrer et tirait une troisième qui elle s'enfonça dans le bras de la cible. Au moins, elle l'avait atteint ! Baissant son arme et la sécurisait, elle se tournait à nouveau vers Crom.

« C'est vrai, j'en suis consciente. J'ai de bons réflexes, mais je ne sais pas si j'ai cet instinct.... Au moins, si je parviens à me sentir à l'aise avec une arme dans les mains, à avoir confiance en ma capacité, cela devrait m'aider un peu ! Mais merci pour cette histoire ! De ne pas avoir les détails ne me dérange pas, moi je suis seulement contente de savoir que toi aussi au départ tu n'étais pas aussi prodigieux qu'aujourd'hui ! »

Et le terme prodige n'est pas exagéré. Immobile, la bouche légèrement entrouverte, Tori regardait son ami touché la cible en plein mile, et ce, à de nombreuses reprises. La blonde scrute sa position, autant pour le côté pratique de la chose que parce qu'elle ne peut s'empêcher de le trouver sexy ainsi. Elle aurait pu tirer à nouveau pendant ce temps, mais la performance de Crom retient toute son attention, ce n'est que lorsqu'il a terminé qu'elle se tourne à nouveau tirant une quatrième balle qui rate de près, puis une cinquième qui elle atteint l'épaule. Répétant l'opération faite un peu plus tôt, la blonde sécurisait son arme et faisait quelques pas vers son ami.

« Sincèrement, si ces salauds reviennent dans les parages, je vais espérer que tu ne sois pas très loin ! »

Tori rigolait, car ils ne pouvaient avoir aucun contrôle la-dessus et ces agresseurs feraient sans doute attention à ce qu'elle ne soit pas en compagnie de quelqu'un d'autre, mais elle se permettait de rêver quand même.

« Tu as déjà fait du airs.... Enfin la version améliorée du paintball. »

Elle avait déjà oublié le nom, mais elle avait remarqué le concept il y a quelques jours en faisant une recherche sur internet. L'arme qu'ils utilisaient n'avait rien en commun avec la sienne, mais peut-être que de tenter de tirer sur une véritable personne en mouvement l'aiderait aussi à s'améliorer ! Elle n'y connaissait rien, mais peut-être que Crom en avait déjà entendu parler. Reprenant sa place, elle venait remplir le chargeur presque vide puis pointait à nouveau son arme vers la cible. Bien décidée à réussir cette fois. Son premier était meilleur que tous les précédents, s'approchant de la première ligne de la cible, la deuxième balle allait pile dans la gorge et la troisième ratait encore complètement la cible. Décidément, elle n'avait aucune stabilité.

Made by Neon Demon

_________________
Hotter than hell
He calls me the devil I make him wanna sin Every time I knock, he can't help but let me in Can you feel the warmth? Yeah As my kiss goes down you like some sweet alcohol - lazare.


Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://presleycash.tumblr.com/

Crom Martigan
avatar

Président des Iron Brotherhood


Avatar : Kim Coates
Statut Civil : En couple
Occupation : Président des Iron - Patron du Redwood
Age du perso : 50 Ans
Copyright : @Kurt.W

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Bullseyes ft Crom Dim 15 Juil - 22:17

J’essaie de trouver de quoi la motiver et surtout de ne pas désespérer, car la maitrise arrive avec la pratique. Et ouais, il faut compter beaucoup d’heures pour savoir mainer à merveille cet engin. Bien qu’avec le minimum de connaissances, on peut déjà tuer, car la base est facile. Il faut retirer la sécurité, pointer l’avant du pistolet vers l’autre et tirer. Avec ce chargeur de douze balles, elle a de grandes chances de tuer ou mettre hors d’état de nuire un futur connard d’agresseurs. Tori me parle naturellement, je l’écoute donc «  C’est sur que plus tu vas t’en servir et mieux ça sera ! La seule différence c’est que je suis né avec ça en mains, mais ne t’inquiète pas, tu vas y arriver. T’es pas le genre de femme à baisser les bras. Tu n’es pas une cause désespérée. Regarde Gaby, malgré son air innocent, donne lui une arme et elle devient Rambo ! » Et sur cette touche d’humour, je ris un peu, mais c’est vrai qu’il ne faut pas sous estimé la jeune et jolie latina, car en un an, elle s’est vraiment amélioré.

Bien, j’ai une petite envie de tirer  sur quelque chose, donc je m’exécute et ne rate pas ma cible. J’étais assez déterminé à viser juste. Ensuite je la regarde jouer ces derniers coups de canon, elle commence à avoir la main, car elle se rapproche de la cible. Le dernier coup est pas mal non plus, car il ne tue pas, mais fait mal et le mieux c’est quand la balle reste dans le corps.

La jolie blonde sécurise son arme et fait quelques pas dans ma direction et je dois dire que, au moins, elle écoute ce que je dis, la sécurité avant tout, mais j’aimerais vraiment être là, la prochaine fois qu’un connard s’en prendra à elle « J’espère aussi ! On fera un duo de choc. Tu les distrais, je les flingue ! » et je lui fais un clin d’œil.  Pour les distraire, c’est sur, elle a tous les atouts, mais ce qui est sûr, je ne les tuerais pas tous pour lui en faire cadeau de connard.

Après Tori me demande si j’ai déjà fait du airsoft. Je la regarde avec drôle d’air et lui montre du doigt quelques vraies armes, mais ma tête redevient vite normale et c’est avec le sourire que je lui réponds « Non, jamais fait du airsoft, car quand tu peux jouer à balles réelles, il n’y a pas photos. Certes les risques sont différents, mais par contre, j’ai joué au paintball et cela n’a rien à voir avec le réel. Le recul  est de zéro . J’ai fait un tournoi avec Ellie. Je me disais à l’aise et je me suis fait tuer comme une merde. C’est d’ailleurs Ellie qui a gagné. J’aurais bien aimé te dire que je l’ai laissée gagner mais c’est faux. Sur ce coup là, je m’incline et après ça on est  parti au Japon. A part au Mexique, j’avais jamais quitté le pays ! » Le voyage était cool. J’ai bien aimé frimer avec elle. Les nipons étaient malades face à ses longues jambes et ouais c’est le rêve américain. « Alors dis moi, tu veux faire quoi ? Continuer à t’entrainer ou boire un coup ? » Je lui montre un tout petit frigo, car cette salle sert aussi de salle de survie. « Ou bien on part sur autre chose ! » et lui montre un AR15 et dis « Perso cela a été fait pour des enfants et je déconne pas ! » Naturellement, c’est tellement simple, pas étonnant que c’est l’armée américaine adore cette arme.

_________________

Récompenses au Awards :
 

Le roleplay avant tout.
Règlement du club
Présentation des Iron Brotherhood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






En savoir plus ?


MessageSujet: Re: Bullseyes ft Crom

Revenir en haut Aller en bas

Bullseyes ft Crom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» TD PHILO-CDH-CHAA-CJC-CROM : 20 JUIN !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Californication :: San Diego :: West District :: Habitations :: N°458 - La forteresse - Famille Martigan-