AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujetRépondre au sujetPartagez| .

Ellie Soana MacLowlands - Lauren Cohan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Ellie S. MacLowlands
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Jenna Dewan Tatum
Statut Civil : En couple
Occupation : Stripteaseuse
Age du perso : 30 ans
Copyright : Avatar by PrestleyCash ( Tori )

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Ellie Soana MacLowlands - Lauren Cohan Dim 17 Déc - 12:20


Ellie S. MacLowlands
ft. Lauren Cohan
↘️ carte d'identité
Je m'appelle Ellie Soana MacLowlands, mais souvent on me surnomme Lily ou Lisa ( à mon travail ) ! Je suis née à Glasgow, en Écosse, le 28 février 1987. Je vis maintenant à San Diego depuis maintenant cinq longues années et je suis stripteaseuse rêvant de musique ! Oh et passage important, je suis célibataire, quoique ... et j'aime particulièrement les hommes !

↘️ caractère
Écorchée vive, la vie m'a tellement blessée, m'a tellement mis des bâtons dans les roues que maintenant, je me bats contre moi même. Je ne me laisse pas fort approchée non plus, je préfère faire partir les gens très loin de moi que de leur laisser entrevoir qui je suis sincèrement.

Cynique et sarcastique, je réponds très rarement de manière sincère et franche. Il faut vraiment me connaitre et m'avoir percée à jour pour savoir faire la différence entre une phrase sincère et une boutade, juste lancée comme si de rien n'était.

Déterminée, je sais ce que je veux et je finis toujours par y arriver. Il n'y a que mon amour pour la musique qui est, chaque jour, remis en jeu. J'avoue que la musique m'apporte autant qu'elle m'en enlève.

Ouverte d'esprit, je ne juge pas, je ne cherche pas à trouver une chose pour attaquer. Chaque personne est comme elle est, un point c'est tout. Si tu ne m'ennuies pas, ne me juges pas, je ne le ferai pas avec toi non plus. C'est du donnant donnant comme beaucoup. Attention cherche moi et tu vas me trouver.

Déroutante, j'aime qu'on arrive pas à me cerner. Je peux très bien jouer pendant une seconde à être Lisa, à te draguer, à être toute enjoleuse et juste après, redevenir moi même et t'envoyer bouler, juste parce que tu ne m'amuses plus.

Terre à terre et mature. J'en aie trop bouffer des problèmes que pour encore croire aux comtes de fées. Je sais ce que je peux ou ne peux pas faire, je ne suis pas idiote, bien loin de là !

↘️ anecdotes
1. La première fois où j'ai du monter sur le podium et me mettre à nue devant tout un parterre d'hommes, j'avais tellement les mains qui tremblaient, le corps qui lâchait que j'ai du m'enfiler quatre ou cinq verre d'alcool pur avant d' oser monter sur le podium. A savoir que j'ai tout rendu après, vu que j'avais quasiment jamais bu de ma vie.

2. J'avais seize ans, j'avais été voir les Scorpions en concert avec mon petit ami du moment et ne rigolez pas, mais je devais déjà pas connaitre la pudeur à ce moment là, j'ai finis sur les épaules du gars en montrant mes seins à la scène.

3. J'adore manger, ça en est presque une passion. Au point que je mangerais dès que j'en aie l'occasion. C 'est d'ailleurs pour ça que je fais souvent du sport malgré que j'aime pas ça du tout.

4. Par contre, je ne sais pas cuisiner. Je n'aime pas ça, je suis capable de même rater un oeuf sur le plat c'est vous dire.

5. Je ne suis pas matérialiste du tout. Je n'aime pas avoir vingt tonnes de chaussures, je n'ai pas trois milles pantalons et les blouses qui vont avec. Disons que tout ce qui m'appartient est mon piano à queue et le reste tient dans une valise minuscule.

6. Je ne m'entends pas avec les femmes . C'est pas question de ne jamais avoir essayé, c 'est plutôt que ... En fait, j'en sais rien. J 'ai jamais su accrocher avec, généralement, on ne se parle pas et on finit par faire comme si l'autre n'existait pas. Par contre, avec les hommes, je peux avoir de longues conversations et de très belles discussions interminables.

7. J'aime les tatouages, je trouve ça super classe, mais j'ai tellement peur des aiguilles que je ne pourrais jamais en faire un seul. Au point que même les oreilles ne sont pas percées chez moi.

8. Je déteste les jupes et les robes, j'ai l'impression de faire cruche dès que j'en mets une. Ou pire, d'être déguisée dans quelqu'un que je ne suis pas. N'est-ce pas le pire pour une stripteaseuse de ne pas avoir une once de féminité ?

9. J'ai fait une vidéo, toute seule devant mon piano, à chanter une chanson écrite, il y a longtemps. Je n'ose pas la poster sur youtube ou style, pourtant, j'aimerais bien savoir ce que les gens en pensent sincèrement.

10. J'ai une peur panique des clown, mais chut faut pas le dire sinon certains vont en profiter.
derrière l'écran
pseudo | prénom
Quel âge as-tu ? ... Comment es-tu arrivé jusqu'à nous ? ... Comment trouves-tu notre forum ? ... A quelle fréquence penses-tu nous rendre visite ? ... Un petit mot pour la fin ? ... Est-ce un scénario ou un inventé ... Si c'est un inventé peut-il être remis en jeu en cas de départ ? ... Groupe choisi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ellie S. MacLowlands
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Jenna Dewan Tatum
Statut Civil : En couple
Occupation : Stripteaseuse
Age du perso : 30 ans
Copyright : Avatar by PrestleyCash ( Tori )

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Ellie Soana MacLowlands - Lauren Cohan Dim 17 Déc - 12:21

i'm gonna pop your bubble gum heart


« Lilly, reviens à la maison s'il-te-plait ! Il est l'heure de manger ! » Du haut de mes huit ans, je passais plus de temps dehors, à courir dans les prairies sans fins de ma verte Écosse ou à compter les étoiles allongée dans le jardin qui entourait la maison. Ma mère avait du mal à me faire rentrer, à me faire tenir sur une chaise plus de cinq minutes. Sauf quand je m'asseyais devant mon piano. Ou pour être plus exacte, celui de mon grand-père, celui qu'il avait laissé chez nous avant son grand départ ! Je ne jouais pas parfaitement, mais j'aimais ça, je prenais du plaisir à sentir les touches virevolter sous mes doigts... Je ne savais pas encore qu'elles en seraient les conséquences, mais à cet âge-là, j'aimais particulièrement être différente ! Les autres petites filles rêvaient de leurs prochaines Barbies et moi, je rêvais de Bach et de Mozart... J'étais devenue la fierté de mes parents, une enfant douée et douce. Je recevais tout ce que je désirais, je n'avais qu'à y penser et le cadeau était là, dans mes mains. Mais attention, malgré tout cela, j'en suis tout de même restée une petite fille humble et renfermée. Mon papa, qui aimait sa carrière, cette vie qu'il s'était formée à force d'un travail acharné, me racontait souvent la difficulté de la vie, qu'on ne peut pas tout avoir avec un sourire, que l'on doit travailler pour avoir ce que nous désirons. Ils m'ont appris tous les deux les valeurs de la vie, à être moi-même et à ne pas me laisser marcher sur les pieds !



A seize ans, j'étais assez renfermée comme jeune femme. Seules mes vraies amies me connaissaient vraiment, savait quelle jeune femme j'étais devenue. Une passionnée de musique, de culture, dévorant des livres entiers en quelques heures. Je crois que j'étais l'adolescente que beaucoup de parents rêveraient d'avoir, j'étais sage, j'écoutais ce qu'on me disait, je n'avais jamais un mot plus haut que l'autre. Mais malheureusement, mes parents nous voyaient pas, ma passion et moi, du même oeil.  Eux qui me voyaient dans la finance comme papa ou dans la justice comme maman, commençaient à déchanter. Leur magnifique petite fille avait de bonnes notes mais pas assez pour les plus grandes universités, pourtant ils me savaient intelligente et alerte... C'est là que la déchirure entre eux et moi a réellement pris le contrôle de nos vies. J'avais l'impression d'être incomprise, ne pas être aimée telle que j'étais. Et savez-vous à quel point c'est douloureux quand vos parents ne veulent pas que votre bonheur mais plutôt le leur. Ils ne supportaient pas ni l'un ni l'autre de voir leurs rêves se briser...



« Tu crois qu'elle va ouvrir les yeux ? » « La véritable question est: Crois-tu qu'elle va continuer à nous décevoir ? » Les décevoir, cette à cette phrase que ma vie a pris un tout autre tournant ! Si c'était pour les décevoir autant le faire jusqu'au bout. D'ailleurs c'est au même moment que je rencontrais ce garçon, beau, joueur de guitare dans un groupe, les cheveux longs et toujours ce sourire charmeur sur les lèvres. Mais ce qui me plaisait le plus chez ce garçon, c'était cette rage, cette passion dont il faisait preuve sur scène, lorsque avec son groupe, ils passaient dans les clubs de la ville. Cela me retournait l'estomac, me laissait totalement sans voix. Alors j'ai commencé à le suivre dans ses spectacle, dans ses délires, j'ai commencé à m'ouvrir et à apprendre la vie. Il m'a apprit la guitare, je lui aie appris à aimer ! C'était beau et passionné mais éphémère. J'avais enfin mes 18 ans, mes parents ne pouvaient plus me garder enfermée comme leur petite princesse, j'ai donc pris, contre leur accord et sans leur argent, la décision de vivre de la musique. Ou plutôt d'en faire plus qu'une passion.



« Mademoiselle MacLowlands, c'est à vous ! » Ce sont les jambes flageolantes et les mains humides de stress que je pris place devant mon piano. Je soufflais un bon coup et je leur en mis plein la vue. J'étais officiellement inscrite à la Glasgow School of Art alors que je venais d'avoir 18 ans. Une nouvelle vie s'offrit à moi ! Fini de décevoir les parents, mais surtout fini de devoir les écouter se plaindre sur ma déchéance à chaque conversation. Le problèmes est que en plus de l'école, il y a l'appartement, que je partage avec des potes, les factures, la bouffe et les sortie à payer. Alors j'ai dû trouver très rapidement un travail, mais pas n'importe quel taf. Un qui me rapporterait assez pour vivre et m'amuser... Où je suis tombée ? Dans un club de striptease ! Tout d'abord, assez timide, assez renfermée, ayant encore des souvenirs de ma vie passée. Mais au fur et à mesure que le temps passait, je me libérais de toutes mes chaines. La musique étant mon rempart contre la monotonie et la dépression, je m'y accrochais de toutes mes forces, je luttais grâce à cette douce mélodie pour ne pas sombrer dans la noirceur de ce monde.

Mais comment voulez-vous que j'arrive à lutter bien longtemps alors que ma vie partait en lambeau ? J'avais toujours besoin de plus d'argent, plus de courage, plus d'heure de travail pour m'en sortir. Et oui, la musique n'est pas pour rien et avoir un colocataire accro à la coke encore moins. Plus ma musique prenait une place importante dans ma vie, plus cette vie s'enfonçait, aussi bien que lorsque j’eus fini mes études, j'étais là, avec un bout de papier dans les mains mais rien d'autre. Aucune perspective d'avenir, si ce n'est chanter dans le métro pour une poignée de livre sterling. Alors, pour avoir une chance de toucher mon rêve du bout des doigts, je fis mes valises !



Vingt-cinq ans, les États-Unis me voici. Même si je ne me faisais pas de faux espoirs, ce rêve américain m'a déçue. Au point que je ne vivais plus réellement avec un but à suivre, je me laissais guidée par mes envies du moment, ... Je crois que je noyais ma tristesse dans les relations d'une nuit comme certains la noie dans l'alcool. De toute façon, croyez-vous réellement qu'une pianiste classique de 25 ans trouvera du boulot ? Vous croyez franchement que mes études me serviront à quelque chose ? Je continue à passer mes nuits à danser pour des enterrements de vie de garçons, pour des partys et mes journées à courir les castings.



Me voici aujourd'hui, je m'appelle Ellie Soana MacLowlands, j'ai 30 ans et je suis stripteaseuse. Je bosse dans un club de la ville et mon rêve s'évapore de plus en plus ! Où est passée cette gamine heureuse de vivre et toujours très franche ? Pourquoi elle a fait place à cette jeune femme cynique et mélancolique ? Allez le destin, donne moi un peu de bonheur ... Mais ouais, comme si le bonheur existait réellement... Ou bien si, dans de toutes petites choses qu'on doit garder dans son cœur jusqu'à ce qu'elles fassent partie intégrante de notre être. Aujourd'hui, je crois que plus personne n'arrivera à me faire livrer mes secrets, j'en aie trop bavé pour croire encore dans toutes ces belles paroles que les mecs balancent pour t'avoir dans son lit. Non, je ne suis plus du tout cette jeune femme naïve et voyant le bon côté des choses dans tout ! Bienvenue dans mon monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Invité



En savoir plus ?


MessageSujet: Re: Ellie Soana MacLowlands - Lauren Cohan Dim 17 Déc - 12:22

Rebienvenue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

Adelya Svendsen
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Charlotte Free
Statut Civil : C'est compliqué
Occupation : Adjointe Admninistrative
Age du perso : 27 ans
Copyright : Kurt W.

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Ellie Soana MacLowlands - Lauren Cohan Dim 17 Déc - 14:49

Bienvenuuuuuue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ellie S. MacLowlands
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Jenna Dewan Tatum
Statut Civil : En couple
Occupation : Stripteaseuse
Age du perso : 30 ans
Copyright : Avatar by PrestleyCash ( Tori )

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Ellie Soana MacLowlands - Lauren Cohan Lun 18 Déc - 12:42

Merciiiiii à vous deux Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jackson Alexander
avatar

Membre chéri et adoré


Avatar : Johnny Depp
Statut Civil : En instance de divorce
Occupation : Iron / Propriétaire du Roosvelt
Age du perso : 45 ans
Copyright : Avatar par Tori Crawford

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Ellie Soana MacLowlands - Lauren Cohan Mer 20 Déc - 10:02

Welcome ma stripteaseuse préférée, quand est-ce que je viens te mater sans risque de me faire étriper par mon boss ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






En savoir plus ?


MessageSujet: Re: Ellie Soana MacLowlands - Lauren Cohan

Revenir en haut Aller en bas

Ellie Soana MacLowlands - Lauren Cohan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (F/PRIS) LAUREN COHAN
» (f/pris) LAUREN COHAN
» (F) Lauren Cohan - meilleure amie - seul et unique grand amour
» Elles dévoilent leurs cheveux!
» Maj : 13/04 : ajouts !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Californication :: Dis moi qui tu es ! :: Présentez votre passeport :: Validés-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet