AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

You smell like the sun. [Swan|Tori]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Swan Robinson
avatar




Avatar : Dylan O'Brien
Statut Civil : En couple.
Occupation : Joaillier - Membre des Irons.
Age du perso : 28 ans.
Copyright : queenshady

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: You smell like the sun. [Swan|Tori] Dim 17 Juin - 18:17

 

You smell like the sun.

Sur sa harley, la route a été agréable. Monter dessus juste après s’être levé est une bénédiction. Il fait beau, le soleil réchauffe tout juste la surface de la terre. Il fait frais, le vent provoqué sur son visage à cause de la vitesse est une partie de plaisir. Ses lunettes de soleil coincé sur le bout de son nez, son casque aplatissant ses cheveux bruns qu’il devrait penser à couper. Le bruit du moteur est apaisant, il pourrait l’entendre ronronner toute la journée sans s’en lacer. Son ventre cri famine et il espère que Tori aura tenu promesse ; le petit déjeuner acheté et prêt à être consommé.

Si la matinée est belle, ce n’est pas le cas des rues. Les choses sont de plus en plus étrange dans le coin, et lorsque Swan est passé devant le parking souterrain où il s’est retrouvé coincé avec ces connards de mexicains. Il a repensé à ce moment pendant que le feu changeait de couleur. C’est de pire en pire, et bientôt, les Irons prendront le dessus. Redonneront à San Diego les couleurs qu’elle avait avant tout ça. Swan l’espère, il le veut.

Un sourire collé à ses lèvres, depuis quelques jours déjà, ne parvient pas à s’estomper. Sa relation avec sa tendre semble moins tendue que ce qu’elle était jusqu’à présent. S’ils ont eu ce moment de complicité et d’amour sur le canapé, il n’y a toujours pas eu de bavure. Ils ne se sont toujours pas entretué, et même si tout n’est pas parfait, les choses sont plutôt calme depuis. Comme une petite bouffée d’air frais qui procure le plus grand bien, Swan ne peut que profiter. Alors, il paraît plus accessible. Plus souriant, moins grognon, moins sur ses gardes.

Le message de Tori n’y est pas pour rien non plus. Son retour de Cuba est une bénédiction. Lorsque ses plus proches amis sont loin de lui, Swan a toujours l’impression qu’une partie de lui est avec eux. Lorsque Nicolas était parti pendant quatre ans, le brun avait d’abord eu du mal à s’y faire. Depuis que le blond est revenu en ville ? Une nouvelle bouffée d’air. Être entouré a toujours été important pour le motard. Il l’était toujours avec sa famille. Lorsqu’il était en cours, sa bande de potes était toujours là. Entré chez les Irons, il n’a plus jamais été seul. Il n’y a que sa période en taule qui lui a montré à quel point il était dépendant des autres. Swan serait incapable de vivre seul. Il serait incapable de partir pour refaire sa vie ailleurs. Avec d’autres gens. Parce qu’il lui est indispensable d’avoir ses repères, ses racines, pour le maintenir sur la bonne voie.

“ - Merde… ” Souffle-t-il en enlevant ses lunettes de soleil pour contempler Tori de haut en bas. “ Le caramel te va super bien. ”

Elle est bronzée, elle est sublime. Encore plus que d’habitude, et ce n’est pas peu dire. Swan avait stoppé sa Harley sur le bord de la route, lorsqu’il est arrivé à destination. Le moteur ronronne doucement, il se moque de faire chier les passants. Tout ce qui l’intéresse et que cette beauté monte sur son deux roues pour partir de là. Pour profiter un peu de la route avant de se poser quelque part. Si Swan est heureux de la voir, il se doute que ce message, que ce rendez-vous, n’a rien d’anodin. Lui-même, lorsqu’il la contacte en lui disant qu’il doit absolument la voir, ne le fait pas pour rien.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tori E. Crawford
avatar




Avatar : Candice Swanepoel
Statut Civil : Veuve, éprise de Jackson
Occupation : Propriétaire du seven
Age du perso : 29 ans.
Copyright : P&C(ava)

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: You smell like the sun. [Swan|Tori] Dim 17 Juin - 21:44

You smell like the sun
Swan & Tori

Le coeur de la blonde battait à tout rompre et ça n'avait rien à voir avec la vive vitesse avec laquelle elle avait roulé la dernière heure. Stationnée en bordure de la route, légèrement adossée contre sa moto, elle tentait de faire comme si tout allait bien le temps que Swan ne vienne la rejoindre. Il avait été le premier a qui elle avait pensé et pour tout dire... il était le seul, même si l'espace de quelques instant, le visage d'Avery lui était apparu. Tori n'était même pas certaine qu'il sache à quel point c'était difficile pour elle de faire la moindre confidence et en fait, elle ne tenait pas vraiment à ce qu'il en soit conscient. Le coeur en feu, elle se parlait sans cesse pour tenter de le calmer, mais cette fois, elle était incapable de voir clair toute seule.

Quelques heures seulement qu'elle l'avion dans laquelle elle était avec Gabriella s'était posée et déjà, elle regrettait de ne pas y être restée plus longtemps. Tori ne pouvait s'empêcher de se trouver idiote, autant de ne pas être parvenue à retenir ses sentiments de s'enflammer, mais aussi d'avoir été le voir alors qu'elle aurait dû comprendre le fait qu'ils en répondaient plus à ses textos depuis quelques jours. Pourtant elle y avait été, avide de le voir. Elle voyait encore la scène au ralenti, de son entré dans le clubhouse a échanger un peu avec les gars jusqu'à sa sortie où elle avait tout fait pour paraitre naturelle, ce qu'elle avait heureusement réussis. Elle fermait les yeux alors qu'elle s'imaginait frapper à la porte de sa chambre pour ouvrir lorsqu'un maugréant lui avait en quelque sorte confirmé qu'elle pouvait ouvrir. Elle avait tenté de rester impassible, mais cette image de lui au lit avec cette femme qui n'y était certainement pas depuis quelques minutes seulement avait fait flancher son sourire et assombrir la lueur dans son regard. Elle avait simplement déposé cette bouteille à laquelle il avait à peine donner plus d'attention qu'à elle et était partie en s'excusant d'être arrivée au mauvais moment. Se passant une main dans les cheveux, Tori aurait aimé ne jamais y être allé. Elle savait après tout qu'elle n'était qu'une amante parmi tant d'autre, elle était la seule personne à qui elle en voulait présentement de s'être laissée emporter autant.

La moto de Swan avait alors rugit, éloignant d'elle ses sombres pensées. S'approchant de lui alors qu'il faisait quelques pas vers elle, elle profitait de la fin de son compliment pour lui tendre son déjeuner.

« Merci ! Ce voyage était parfait ! Voilà comme promis ! Mais ne le mange pas tout de suite. On va rouler un peu avant ! Si t'es pas capable de ne pas trop renversé ton café, je m'en chargerai. »

Blaguait-elle sans se prendre au sérieux avant de s'éloigner de lui, enfiler son casque et démarrer sa moto. Il était rare qu'elle se laissait à ce point portée par la vitesse, mais en cet instant elle en avait besoin. Rouler de cette façon tenait son esprit occupé, et ça, c'était précieux comme bien être. Ce n'est qu'après une vingtaine de minute qu'elle avait tourné vers une partie de la forêt qu'elle avait toujours adoré car elle connaissais par contre un petit chemin menant à une clairière où ils seraient tranquilles. Se stationnant, elle attendait que Swan remarque son absence et revienne.

« Mcdo dans un pique-nique... ça le fait non ?»

Ils en avaient à peine pour deux minutes à pieds pour atteindre cet endroit si accessible et pourtant si peu connu. L'atteignant sans difficulté, elle venait s'asseoir directement dans l'herbe, attendant qu'il en fasse de même.

« J'ai fais une connerie... Mais avant, j'ai pas envie de ne faire que me plaindre de moi-même aujourd'hui... alors comment ça va toi ? »



Made by Neon Demon

_________________
Hotter than hell
He calls me the devil I make him wanna sin Every time I knock, he can't help but let me in Can you feel the warmth? Yeah As my kiss goes down you like some sweet alcohol - lazare.


Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://presleycash.tumblr.com/

Swan Robinson
avatar




Avatar : Dylan O'Brien
Statut Civil : En couple.
Occupation : Joaillier - Membre des Irons.
Age du perso : 28 ans.
Copyright : queenshady

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: You smell like the sun. [Swan|Tori] Jeu 21 Juin - 18:24

 

You smell like the sun.

Un paquet provenant de son fast-food favori atterri dans ses mains, pour lui procurer le plus grand des plaisirs. Swan n’a pas pu s’empêcher d’ouvrir le papier pour en sentir l’odeur parfaite. Tout ça fut correctement calé entre ses jambes, pourtant, lorsqu’il arrêta pour la énième fois sa harley, le motard n’a pu que frotter ses cuisses pour essayer de faire sécher les quelques traces de café qui y ont coulé. Il soupire, gonfle ses joues, mais se moque bien du résultat. D’une part, il se moque d’être complètement crade, d’une autre, Saoirse sera là pour récupérer ce qu’elle peut ravoir. Alors, il se contente d’en boire une gorgée en enfonçant les clés dans la poche de son cuir. Ses lunettes cachent toujours ses yeux, mais le sourire qu’il a sur ses lèvres montre l’état d’esprit dans lequel il se trouve.

“ - Tu m’aurais charmé avec ça, à l’époque du lycée ! ” Plaisante-t-il à sa remarque. Un mcdo, un pique-nique, un bon moment loin de tout, voilà ce qu’il y a de meilleur au monde. “ Allez, bouge, je crève la dalle.”

Ces mots ont précédé leurs pas, avant qu’ils s’avancent pour s’asseoir dans l’herbe. Son téléphone finit à terre, comme le café qu’il enfonce dans une petite cavité qu’il trouve juste à ses côtés. Il tient debout, suffisamment pour que Swan puisse s’intéresser à sortir tout ce qu’il y a dans le sac en papier. Il écouté ce que Tori lui raconte, détourne son regard vers elle, bien qu’il ne s’arrête pas de déballer le premier sandwich qui arrivent sous ses doigts. Le motard clame qu’il va toujours bien, grimace en mordant comme un acharné dans ce sandwich. En une fraction de seconde, il se fait passer pour un attardé complètement amoureux de la mal-bouffe, puis, se contente de rire à l’unisson avec son amie. Il en enfonce un bout à l’aide de son index, dans sa bouche. Une gorgée de café lui permet de faire couler le noeud de nourriture qu’il se créait lui-même au fond de la gorge.

“ - Qu’est-ce que t’as foutu? ”

Sa question est directe. Après tout, il ne veut pas s’attarder sur les choses qui ne vont pas de son côté. Swan n’est pas le genre de mec à aller pleurer sur l’épaule de ses amis. Lorsque les larmes coulent, lorsque les mots s’échappent, c’est souvent parce qu’il est prit sur le fait, ou totalement à vif. Les problèmes de son amie sont plus importants. Après tout, n’est-ce pas ce qui les a conduit à venir se réfugier ici ? Rares sont les fois où il vient se perdre jusque là. C’est principalement l’endroit où ils se voient, en retrait du reste de leur vie, avec Tori. Swan enlève ses lunettes de soleil, pour les poser dans l’herbe et regarder directement la blonde à ses côtés. Il continue de manger, parce que son ventre est vide. Après tout, Swan peut manger n’importe quoi, dans n’importe quelle situation. Il n’y a que peu de choses qui peuvent lui couper l’appétit ; et Tori n’est pas du tout dans la liste.

“ - Passe pas par quatre chemins, c’pour ça qu’on est là, nan?”

Swan peut paraître brusque, ou complètement détaché de tout ce qui l’entoure. C’est sa manière d’être, la meilleure façon qu’il connaisse pour prendre du recul et ne pas être une boule de nerfs ambulante. Mais c’est un garçon bien, ce genre de mec qui prend soin des siens bien plus que de lui-même. Il veut connaître le problème de Tori, pour l’aider. Pour trouver une solution, pour faire quelque chose qui pourra l’aider à tout surmonter.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tori E. Crawford
avatar




Avatar : Candice Swanepoel
Statut Civil : Veuve, éprise de Jackson
Occupation : Propriétaire du seven
Age du perso : 29 ans.
Copyright : P&C(ava)

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: You smell like the sun. [Swan|Tori] Dim 24 Juin - 22:23

You smell like the sun
Swan & Tori

La blonde avait enfin laisser échapper un sourire quand il lui avait dit qu'un simple repas du McDonald aurait suffit à le charmer à l'époque du lycée. Elle n'avait bien entendu pas pu s'empêcher de céder à la tentation d'en rajouter un peu, prenant une expression faussement outrée.

« Comme s'il n'y avait qu'avec ça ! »

Elle ne s'était toutefois pas fait prier pour avancer en direction de ce petit repaire secret où ils pourraient prendre du temps tous les deux sans se soucier de qui peut entendre ce qu'ils ont à dire. Ce n'était pourtant pas une information hautement répréhensible qu'elle souhaitait lui dire, mais aux yeux de la blonde, dès que le sujet devenait personnel, c'était un véritable secret défense. Ils étaient plus que rares ceux à qui elle parvenait à dévoiler ses sentiments et ses pensées les plus profondes. S'il y avait eu la moindre chance que quelqu'un surprenne leur conversation, elle n'arriverait ensuite plus jamais à la terminer. S'installant confortablement contre le sol, elle n'avait pu s'empêcher de grimacer avant d'éclater de rire en le voyant manger comme le pire des goinfres... Sincèrement quand il fallait utiliser ses mains pour forcer la bouchée à entrer, c'était qu'elle était trop grosse ! Mais c'est bêtise lui font du bien, comme toujours. Rire avec lui comme ça est la meilleure des façons de calmer cette boule qui ne cesse de lui tordre l'estomac. Swan voulait savoir ce qui les amenait ici, c'était normal et elle comptait bien lui dire, mais elle ne comptait pas lui dire tout de suite. Elle voulait savoir avant si pour lui tout allait bien.

« J'ai mis le feu à un poste de police. »

Elle savait qu'il n'allait pas la croire, mais comme ça c'était évidant qu'elle voulait d'abord lui demander quelque chose et elle ne tarda pas à le faire. Elle ne parlait presque jamais d'elle et pourtant les rares fois où elle le faisait, elle craignait de monopoliser la conversation entière sur sa personne. Un détail qui n'échappa pas à l'attention de Swan qui balaya sa question de la main en l'encourageant une fois de plus à lui parler.

« J'ai été assez idiote pour développer des sentiments envers un homme qui ne voudra jamais rien de sérieux avec moi... Je me déteste pour ça Swan... J'ai passé la semaine à Cuba à me demander ce que je voulais dans la vie, à chercher à comprendre ce qu'il était pour moi. Comme une débutante je me suis convaincue qu'il y avait peut-être une chance que je suis plus qu'un plan cul et là je viens de faire un face à face avec la réalité... »

Plongeant sa tête dans son visage, les images de cette chambre dans laquelle Jax se trouvait depuis elle ne sait combien de temps avec cette fille lui revienne en tête et la torture d'avantage. Elle aimerait ne plus rien ressentir face à cette vision, mais ce n'est pas aussi facile.

« J'ai pas compris qu'il avait mieux à faire quand il ne répondait pas à mes sms, ni quand il n'est pas venu me chercher à l'aéroport... je pensais qu'il avait un truc important à faire pour le club... Alors je suis allée le voir directement au clubhouse et tout ce que j'ai trouvé c'est une chambre qui puait le renfermer et le sexe avec une autre fille - qui ne m'égale pas d'ailleurs. »

Elle n'avait pas pu s'empêcher de le préciser, parce que même si elle n'avait pas de rancunes envers lui, ça ne voulait pas dire qu'elle n'avait pas mal, ni qu'elle n'était pas jalouse. Elle n'avait rien contre elle, mais ça lui faisait du bien de ce dire qu'elle n'était clairement pas aussi bien qu'elle !

« Il ne m'a jamais rien promis, ne m'a jamais fait croire que ça pouvait devenir plus que ça un jour entre nous... j'ai fais ça seule comme une grande... sacrée connerie. »

Se laissant tomber dans l'herbe, elle soupirait longuement en fixant le ciel. Sa gorge nouée avait déformée sa voix, mais ça lui avait fait du bien de dire tout ça. D'avouer qu'elle avait des sentiments pour Jax, de dire ce qu'elle avait ressenti en le voyant avec cette fille... elle ne l'aurait peut-être jamais fait s'il n'avait pas été là quand elle se sentait prête à le faire. Quand elle voyait à quel point le dire la soulageait, Tori s'en voulait de ne pas arriver à se confier plus souvent. Partager un tel poids était réconfortant. Elle devait accepter la réalité et oublier ce que son coeur s'était emballé à imaginer. Elle était pour lui pile ce qu'elle voulait être vu comme : un simple plan cul. C'était pour ça qu'elle s'habillait ainsi, qu'elle flirtait sans cesse. Méthode de protection qui ne l'avait jamais trahi... avant aujourd'hui.

Made by Neon Demon

_________________
Hotter than hell
He calls me the devil I make him wanna sin Every time I knock, he can't help but let me in Can you feel the warmth? Yeah As my kiss goes down you like some sweet alcohol - lazare.


Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://presleycash.tumblr.com/

Swan Robinson
avatar




Avatar : Dylan O'Brien
Statut Civil : En couple.
Occupation : Joaillier - Membre des Irons.
Age du perso : 28 ans.
Copyright : queenshady

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: You smell like the sun. [Swan|Tori] Mer 27 Juin - 23:37

 

You smell like the sun.

Les sentiments sont quelques choses de compliqués. Est-ce que Swan est le mieux placé pour parler d’une telle chose, avec sa meilleure amie ? Il est persuadé du contraire. Tout en écoutant, il a continué à manger ce qu’elle lui avait apporté. Plaçant une gorgée de café de temps à autre, ses pensées se sont pourtant totalement concentrées sur ce qu’elle avait à dire. Parce qu’elle ressent des sentiments non partagés, Tori se détruit. Elle se perd, se plonge dans des questionnements auxquels elle n’aura probablement pas de réponses. Tout du moins, pas ici. Parce que Swan peine lui-même à sortir la tête hors de l’eau, dans sa relation amoureuse. Comment peut-il aider quelqu’un, à comprendre ce qui se trame dans sa vie, alors que lui-même en est incapable ?

“ - Comme une débutante, je me suis convaincue qu’il y avait peut-être une chance que je sois plus qu’un plan cul et là, je viens de faire un face à face avec la réalité…”
“ - J’suis pas sur de…” Swan la coupe, s’arrête lui aussi parce qu’il ne sait pas quoi dire. “d’être celui qu’il te faut pour t’aider à comprendre tout ça.”

D’un simple coup d’oeil, il fait comprendre à la blonde le fond de sa pensée. Mais il voit le besoin désespéré qu’elle a de passer à travers ces émotions. Alors, d’une main sur sa cuisse bronzée, il l’invite à continuer. Montrant qu’il est prêt à faire cet effort. Prêt à tenter de réfléchir correctement sans se laisser aller dans ses propres sentiments.

“ - J’ai pas compris qu’il avait mieux à faire.. [...] Il ne m’a jamais rien promi.. [...] j’ai fais ça comme une grande… sacrée connerie.”
“ - Tu sais comment on est princesse… on a pas b’soin d’sentiments pour prendre une fille.” Swan parle en connaissance de cause. Il n’a jamais aimé Amanda et pourtant il l’a sauté. “ Et on peut baiser ailleurs en en aimant une autre. ” Il hausse ses épaules, parce qu’en ayant entendu tout le problème, Swan est finalement capable de parler avec ce qu’il ressent vraiment. “ C’est comme ça chez tous les mecs, et encore pire chez les Irons. ”

Parce qu’il en croise souvent, des frères qui trempent leur biscuits dans un autre bol, de temps en temps. Être une officielle donne de nombreu privilèges, certains pensent que ça suffit. Que le cul n’est pas spécialement associé à l’amour. Si lui aussi, aurait pu être de ceux-là, il a toujours voulu n’avoir que Saoirse à ses côtés. Il aurait très bien pu évoluer en devenant un homme à maîtresse.

“ - C’est pas à propos de promesses, ces trucs là… ça se fait au feeling.” L’amour, ne rime pas avec promesse. Tout s’est fait naturellement avec sa rousse, c’est ça, à ses yeux, le véritable amour. “ Tu devrais être honnête avec lui… au moins pour savoir à quoi t’en t’nir. ”

La curiosité de Swan lui donne envie de connaître le nom de ce mec, de ce frère, qui fait tourner la tête à cette amie. La meilleure d’entre toutes. Oh non, Swan n’aime pas la voir dans cet état-là. Perdue, complètement perturbée, ne sachant pas quoi faire de sa vie. Il n’a pas l’habitude de la voir si peu assurée. Aujourd’hui, leur vie n’est pas assez dérangée pour que les histoires de cul, d’amour, viennent se mélanger à tout ça. Il la regarde alors, allongée dans l’herbe. Swan finit par sortir une clope de son paquet, après avoir roulé en boule ses papiers alimentaires pour les envoyer bouler dans le sac en papier. Il a allumé sa cigarette avant de recracher sa fumée en soupirant. Son regard se perd quelques secondes au loin, mais l’homme finit par se tourner pour regarder directement Tori.

“ - Si tu veux quelque chose… va s’y. Fonce dans l’tas.” Il hausse les épaules, encore une fois. “ Qu’est-ce qui pourrait être pire que c’que t’as déjà vu? ”
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tori E. Crawford
avatar




Avatar : Candice Swanepoel
Statut Civil : Veuve, éprise de Jackson
Occupation : Propriétaire du seven
Age du perso : 29 ans.
Copyright : P&C(ava)

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: You smell like the sun. [Swan|Tori] Dim 1 Juil - 14:17

You smell like the sun
Swan & Tori

Tori n'avait pas chercher à expliquer à son ami les raisons pour lesquels au contraire, elle le trouvait parfait pour le rôle. Elle n'avait pas vraiment envie d'expliquer qu'elle ne cherchait pas véritablement de conseils. Il ne pouvait sans doute pas l'aider à comprendre, mais de toute façon qui le pouvait ? La plupart des gens convaincus d'avoir raison sur un évènement étaient souvent ceux qui avaient torts. Non elle n'avait pas besoin de conseils, pas besoin de comprendre... tout ce qu'elle voulait c'était se libérer l'esprit d'un poids trop lourds, soulagé cette tristesse qui ne la quittait plus depuis qu'elle l'avait vu. Peut-être est-il parvenu à lire sa réponse dans son regard, car il lui fit comprendre qu'elle pouvait aller au bout de son histoire.

Dévoilant ce qui la tracasse autant, la première réponse de Swan lui tirait un sourire, ça elle le savait effectivement. Elle était consciente que c'était quelque chose de très répandu chez les Irons parce que l'offre là... ne manquait absolument pas. Elle avait compris tout ça dès l'instant où elle était tombée amoureuse de Mike, être sa old lady lui avait pourtant convenue. Peut-être parce que même si elle ne pourrait jamais être certaine qu'il lui ai toujours été fidèle, elle n'avait encore aujourd'hui jamais eu la moindre raison de douter.

« Oh je sais pas t'en fais pas. Je pense pas qu'il ait des sentiments pour elle non plus. »

Il disait vrai par contre lorsqu'il disait que les promesses n'avaient rien à voir avec tout ça. Tout ça n'a pas d'importance, elle n'en attendait pas de personne de toute façon, mais il n'avait rien fait de mal, c'était tout ce qu'elle avait véritablement voulu dire. Par contre l'idée d'être honnête envers lui à ce sujet était à peine prononcée que Tori l'avait déjà balayée d'un revers de la main. Elle avait trop des doigts d'une main pour compter le nombre de personne à qui elle était à l'aise de parler de ce qu'elle ressentait présentement, inutile de dire que d'en parler au principal intéressé était hors de question.

« Les actions parlent toujours beaucoup plus que les mots. Je ne suis à ses yeux qu'un corps parmi tant d'autres et au fond c'est très bien comme ça. Il faut juste.... que je parvienne à oublier ce que je ressent pour lui. »

Et pour ça elle allait faire en sorte de diminuer au maximum les moments passés en sa compagnie. Trouver des excuses pour rester loin de lui... enfin ça c'était si bien sure il tentait tout simplement de la revoir. Regardant son ami fumé, Tori reste un moment immobile avant de se relever de l'herbe le temps de lui piqué sa cigarette du bout des doigts. Elle n'a jamais vraiment été une fumeuse, que ce soit de cigarette ou de drogue, mais en cet instant un peu de nicotine lui semble un excellent moyen de se calmer. Toussant légèrement après l'avoir longuement aspirée, elle laissait sortir la fumée. Le regard toujours porté vers Swan, elle venait replacé la cigarette entre les lèvres de son propriétaire. Reprenant place dans l'herbe, la proposition suivante de son ami lui fait les yeux ronds. Foncer ? Non... ça n'allait certainement pas arrivé.

« Sauf que je veux rien ! On sait tous les deux comment ça s'est terminé avec le dernier homme que j'ai aimé. Je suis pas faite pour l'amour. »

Elle avait aimé Mike, plus que de raison. Il était sans doute mort et pourtant elle lui en voulait encore d'avoir fait ça, d'être devenu un traitre. Elle ne comprend pas pourquoi et elle ne le comprendra jamais. Une chose est certaine par conte, elle ne va certainement pas se battre pour commencer une relation avec un homme. Elle doit calmer ses sentiments pour lui, c'est ça la seule chose à faire.

« J'ai pas envie d'être en couple. Ce n'est même pas une question d'être une old lady ou d’infidélités futures... Ces sentiments là, je n'ai pas cherché à les avoirs. J'avais envie d'essayer c'est vrai... mais dans la mesure ou j'ai cru que moi aussi j'étais spéciale à ses yeux. Mais ce n'est pas le cas Swan... Tu sais. » Tori prenait une pause, se passant à nouveau une main sur le visage. « Quand j'y repense, ce n'est pas tant de voir cette fille dans son lit qui m'a fait aussi mal, mais plutôt le fait qu'il n'avait absolument rien à faire de ma présence. Cette ignorance là.... »


Made by Neon Demon

_________________
Hotter than hell
He calls me the devil I make him wanna sin Every time I knock, he can't help but let me in Can you feel the warmth? Yeah As my kiss goes down you like some sweet alcohol - lazare.


Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://presleycash.tumblr.com/

Swan Robinson
avatar




Avatar : Dylan O'Brien
Statut Civil : En couple.
Occupation : Joaillier - Membre des Irons.
Age du perso : 28 ans.
Copyright : queenshady

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: You smell like the sun. [Swan|Tori] Mar 10 Juil - 21:39

 

You smell like the sun.

Les problèmes de Tori lui bourrent le crâne. Elle semble y penser plus que de raisons, mais Swan ce que ça peut représenter aux yeux de quelqu’un. Sa relation avec Saoirse est plus importante que tout, à ses yeux. A égale avec le club des Irons. Il a besoin de ces deux piliers pour vivre. Si l’un est ébranlé, l’autre est là pour garder le tout debout.

“ - L’ignorance… c’est pas la pire des choses. ” Finit-il par dire à la fin des propos de son amie. “ J’ai l’habitude d’ignorer Sao’ quand ça éclate à la maison… ” Il se confie, parce qu’il veut lui prouver que l’ignorance peut aussi être un moyen de se protéger. “ Je sais qu’elle préfère ça plutôt que j’ouvre la bouche pour me défendre. ” Le motard hausse les épaules puis reprend. “ Fais ce que je te dis, et confronte-le. Au moins, ça te permettra de passer à autre chose. ”

Parce que c’est le but de toute manoeuvre, n’est-ce pas ? Que ce frère ressente ce que Tori ressent, ou pas. La vie continue, et Swan sait qu’il a lui-même horreur de vivre dans l’incompréhension. Il veut avoir les réponses à ses questions, c’est ce qui lui permet d’avancer. Pourtant, il ne le fait pas avec sa moitié. Parce qu’à ses côtés, il préfère continuer dans ce flou constant pour ne pas la perdre. Elle est, et représente, tout ce dont il a envie. Tout ce qu’il recherche chez une femme. Seule Saoirse est la perfection à ses yeux. Ce que ressent Tori pour ce Iron ne peut pas être similaire.

Peut-être qu’il est dure avec ses mots, à la pousser à faire les choses. Mais elle ne peut pas rester ainsi plus longtemps. Si s’éloigner à Cuba n’a pas été la révélation qu’elle attendait, il faut que les choses bougent de son côté. Sa relation doit évoluer, ou arriver à terme. C’est tous les conseils que Swan peut lui donner, alors, il ne peut que l’écouter parler. Parce qu’elle a besoin de vider son sac. Alors, il a continué à le faire. Bien que son intérêt se soit finalement porté sur autres choses. A mesure du temps qu’ils ont passé à parler, Swan en est venu à tenir le téléphone de son amie entre ses doigts. Il ne connaît rien à ces choses là, pourtant, en pianotant il ne sait trop où, il a finit par ouvrir une page qui a montré tout un tas de photos. Parmi elles, une de sa rousse qui attire son attention. Parce qu’il n’a jamais vu ce cliché, mais surtout parce qu’il ne s’attendait pas à la trouver sur ce truc ; Instaquoi? Même avec cette grimace il la trouve magnifique.

Cliquer sur son profil n’a pas été compliqué. Il a continué à discuter, bien qu’il soit concentré ailleurs. Mais Swan s’est perdu quelques secondes lorsqu’il a vu cette photo du bal de promo où ils sont allés ensembles. Il ne voit pas la date de publication, mais il n’a pas pu s’empêcher de sourire pour autant. Repensant à cette soirée, il en a complètement oublié Tori à ses côtés. Utilisant le compte de son ami ; sachant très bien qu’elle ne dira rien, il tape un message sous cette dite photo. “ meilleure.nuit.de.la.vie ” Ce n’est qu’après avoir appuyé sur envoyé qu’il a redressé son regard sur Tori qui le regarde avec insistance. Sur le coup, il grimace sans s’en rendre compte et se demande combien de temps il est resté plongé dans ces photos. Alors, il se promet de se créer un compte pour garder à l’oeil celui de sa moitié. Il finit par rendre le téléphone à Tori avant de reprendre.

“ - Tu parlais de quoi déjà ? ” Il se met à sourire, attrape la fin de son café pour le finir d’une traite. Swan hausse les épaules pour montrer que ce qu’il était en train de faire n’est pas important. “ Ouai, tu sais, nous les mecs, on a pas l’habitude de s’concentrer si longtemps.” Swan rit, taquine Tori en vant lui pincer légèrement sa cuisse bronzée. “ Surtout avec quelqu’un qui parle autant. ”
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tori E. Crawford
avatar




Avatar : Candice Swanepoel
Statut Civil : Veuve, éprise de Jackson
Occupation : Propriétaire du seven
Age du perso : 29 ans.
Copyright : P&C(ava)

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: You smell like the sun. [Swan|Tori] Mer 1 Aoû - 3:31

You smell like the sun
Swan & Tori

La blonde n’avait pas véritablement portée attention lorsque les mains de son ami étaient venues saisir son téléphone. Il faut dire qu’elle n’avait aucun problème à le voir y poser les pattes puisqu’il ne s’y retrouvait absolument rien de compromettant. Non pas que la jeune femme ait toujours été prudente avec la technologie, mais lorsqu’elle s’est fait voler son téléphone après sa première agression, elle s’est promise de faire en sorte de ne rien y laisser qui lui causerait problème si quelqu’un le voyait. Et puis.. c’était Swan, elle avait de toute façon suffisamment confiance en lui pour savoir qu’il n’irait pas se mettre le nez là où il ne devait pas.

Tori n’était que d’une oreille discrète les conseils de Swan. Elle est contre, mais elle n’a pas envie d’argumenter. Au fond, elle n’a même pas envie d’avoir de conseil. Il s’agit juste d’un très rare moment où tout ce qui lui embrouille l’esprit atteint un niveau dangereusement élevé si bien qu’elle n’a pas le choix de parler. Ses craintes, sa vision des choses… Tori parle sans vraiment accordé attention au fait que ce qu’elle dit est parfois disparate. Elle ne fait que le dire parce que ça lui fait du bien et ça, c’est ce qu’elle trouve le plus important. C’est pour ça qu’au fond, elle n’en a rien à faire s’il est trop concentré sur son portable pour pleinement l’écouter. Ça rendait même ses confidence plus faciles à faire. C’est avec un sourcil légèrement froncé qu’elle réalisait que le terme distrait n’était pas même pas applicable dans son cas et que pour tout dire… il ne devait pas se rappeler de ce qu’elle avait dit dans les dernière minutes. Éclatant de rire après avoir soupiré, elle reprenait son téléphone qu’elle venait poser près d’elle.

« Oh ça… je m’en suis rendue compte il y a longtemps chéri…. Rien, c’est pas important. »

Est-ce que ce l’était ? Bien entendu, mais au fond, elle n’avait certainement pas envie de reprendre ce qu’elle venait de dire. Elle n’aurait d’ailleurs elle-même pas été en mesure de répéter ses propos tant ils étaient venu spontanément, représentatif à tout ce qu’elle ressentait en cet instant. Il n’était pas fréquent que la blonde parle autant, elle pouvait sans aucun doute compter sur ses doigts toutes les fois où c’était arrivé.

« Il reste un homme parmi tant d’autre…. Un bon whisky, une montagne de cupcakes et je vais l’avoir complètement oublié demain matin. »


Ça c’est complètement faux, mais elle a envie de changer la conversation. En parler l’a soulagé légèrement, mais en cet instant, tout ce qu’elle veut, c’est chasser cette image de son esprit. Ne plus voir cette fille dans ses draps, mais surtout ne plus voir ce regard si distant qu’il lui a lancé. C’est alors que son téléphone s’agite légèrement et attire son regard.

« Pourquoi on me questionne sur Sao et moi ? »

Prenant son téléphone, elle n’attendait même pas la réponse de son amie qu’elle feuilletait doucement, suivant le lien envoyé par une connaissance. Tori éclatait de rire en voyant la publication sous son visage qui venait clairement tout juste d’être envoyée par l’homme assis à ses côtés….

« Ce que t’es con… ça ne me dérange pas. C’est pas comme si c’était la seule fois où ma vie sexuelle était sujet de ragot. Mais sérieusement, il serait temps que tu t’inscrives sur instagram. T'attends quoi pour faire ton arrivé en 2018 ?»


Made by Neon Demon

_________________
Hotter than hell
He calls me the devil I make him wanna sin Every time I knock, he can't help but let me in Can you feel the warmth? Yeah As my kiss goes down you like some sweet alcohol - lazare.


Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://presleycash.tumblr.com/

Swan Robinson
avatar




Avatar : Dylan O'Brien
Statut Civil : En couple.
Occupation : Joaillier - Membre des Irons.
Age du perso : 28 ans.
Copyright : queenshady

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: You smell like the sun. [Swan|Tori] Sam 11 Aoû - 23:24

 

You smell like the sun.

Swan, il s’est contenté de sourire lorsque son amie à parler d’alcool et de cupcakes, parce qu’il n’a pas voulu relever. Est-ce qu’elle pense vraiment qu’il est idiot ? Swan, il part du principe que les meufs et les mecs se ressemblent. Qu’au fond, ils sont pareils. Est-ce qu’ils ne souffrent pas tous les deux, de tout ce qui les entoure ? Est-ce qu’ils ne sont pas heureux, aussi ? Est-ce qu’ils ne peuvent pas être bons, ou mauvais, tous les deux ? Pour Swan, ce qui fait la différence, c’est les choses qu’on aime, ou qu’on aime pas. En cas de coup de blues, ce n’est certainement pas vers l’alcool qu’il se tournerait -même si c’est récemment arrivé. Ca le met sans dessus dessous, et il regrette presque à chaque fois les choses qu’il fait quand il est trop bourré. Un verre, ou deux, avec des potes et surtout, avec Saoirse. Au moins, il sait que les choses ne dérapent pas.

“ - C’est le nom de ce truc ?” Swan n’a pas pu s’empêcher de rire, comme le gros gamin qu’il ne peut pas s’empêcher d’être. Il n’a aucune gêne face à ce qu’il vient de faire, ou aux questions qu’on pose à Tori. “ T’aime ça, être le centre d’attention. ” Le motard sourit, arrache de l’herbe comme si ça avait été un moyen pour décompresser, puis la jette plus loin sans même y faire attention. “ Tu connaîtra pendant quelques temps l’effet que ça m’fait d’me faire voir avec elle. ”

D’un clin d’oeil, il montre son humour, mais surtout, son sérieux. Contrairement à Tori, il n’a aucune questions à se poser sur son couple. Sûr la rousse. Il sait où il veut aller avec elle, et sait qu’il ne partira pas de là tant qu’elle ne l’aura pas mis à la porte. Jamais Swan ne pourrait passer au dessus de son amour pour l’hôtelière, et il sait que même si sa vie devait continuer après, il serait capable de plaquer quoi que ce soit pour elle.

Se couchant un peu plus dans l’herbe, il tire de la poche de son jean -difficilement, accompagné d’une grimace, son téléphone. Il le déverrouille et l’utilise bien moins rapidement que Tori utilise le sien. Swan, on dirait presque un mec de l’ancien temps qui ne comprend rien aux nouvelles technologies. C’est un peu le cas. Il l’avoue de lui-même, préférer les portables qui ne servaient qu’à téléphoner ou envoyer un message. Le barbu ne se sert d’un ordinateur que lorsqu’il est en train de bosser à la joaillerie, avec des logiciels bien précis. Le mieux, c’est qu’on lui demande simplement d’imprimer un document qu’il doit signer après. C’est plus simple pour tout le monde, mais là, il fait un effort. Il tape le nom de l’application -avec la facilité de son orthographe, et l’installe.

“ - Je sais même pas m’en servir !” Swan se moque de lui-même, d’un rire sarcastique. “ J’m’en sers que parce que ça fait des belles photos.” Le motard s’inscrit avec l’adresse de son taff, il s’en fou. Puis, il met le premier pseudo jeu-de-mot qui lui traverse l’esprit. “ Pis j’faisais honte avec mon vieux truc, même le vieux en face d’ma rue en avait plus récent !”

Canaillou, c’est comme ça qu’il se fera appeler. En quelques mouvements il enregistre une photo de profil, et pour pas mettre sa tronche (parce qu’il ne veut définitivement pas que sa gueule soit sûr internet, encore moins avec son beau frère qui s’est affiché dans les propositions d’amis une fois qu’il se fût abonné au compte de Saoirse), il place une photo drôle d’un de ses chiens. Une deuxième est sa première publication, et se dit que ça sera la seule qu’il postera. Non, lui, tout ce qu’il veut, c’est voir ce qu’elle poste. La rousse est la plus importante, même si ça l’éclatera de voir qui se trouve là-dessus. Des noms apparaissent déjà, comme un sourire moqueur au coin des lèvres.

“ - J’allais dire, viens on prends une photo, mais s’te plait…” Il s’est tourné vers Tori en levant une main comme s’il avait une objection à faire, se donnant presque une allure de tarlouze sans y penser. “ J’vais être blanc comme un cul comparé à toi !”
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tori E. Crawford
avatar




Avatar : Candice Swanepoel
Statut Civil : Veuve, éprise de Jackson
Occupation : Propriétaire du seven
Age du perso : 29 ans.
Copyright : P&C(ava)

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: You smell like the sun. [Swan|Tori] Jeu 16 Aoû - 22:09

You smell like the sun
Swan & Tori

Tori ne peut s’empêcher de retrouver un véritable sourire pendant quelques instants, parce qu’elle ne comprend pas grand chose à ce lien si unique et particulier qui unit son bon ami à Saoirse et pourtant, elle les trouvent magnifiques à leur façon. Elle ne sait pas comment ils ont fait pour se relever, elle n’a pas la moindre idée de ce qui se passe véritablement entre eux, mais il y a ce petit quelque chose de particulier dès qu’ils sont dans la même pièce. Elle ne sait même pas comment le décrire, ni comment l’expliquer, mais ils ont ce petit plus. Et la blonde au fond, est bien plus romantique qu’elle ne le démontre. Elle croit que la bonne personne existe, elle en est convaincue, mais le problème est surtout de parvenir à la trouver. Malgré tout, elle ne cherche pas, parce que de s’attacher, de se tromper, fait trop mal.

La blonde mettait de côté ce mal qui la rongeait depuis les dernières heures pour se concentrer sur la première chose légère et drôle qui se présentait à elle et ce fut la relation de Swan avec la technologie… Et plus particulièrement Instagram dans ce cas-ci. S’approchant de son ami, Tori regardait par dessus son épaule ce qu’il était entrain d’écrire et c’est avec un sourire satisfait qu’elle le vit appuyer sur le bouton téléchargement.

« Je vais t’apprendre, tu vas voir, c’est vraiment facile. Comme ça tes belles photos, tu vas pouvoir nous en faire profiter, et tu pourras voir directement ce que mettent en ligne les gens que tu auras envie de suivre. »

Le rire qu’il lui tire en avouant avoir changé un peu contre son gré est sincère, cet amusant non feint lui fait du bien et rapidement, elle se dit que de l’aider à apprécier la technologie va lui changer les idées. Du coin de l’oeil, elle observe ce qu’il fait, levant les yeux au ciel en le voyant mettre partout ses pauvres chihuahua, elle va d’ailleurs directement commenté sa première publication. Posant son téléphone près d’elle, elle avait arqué les sourcils en l’entendant lui dire qu’il refusait de prendre une photo avec elle.

« Mon beau… Tu auras toujours l’air blanc comme un cul à comparé à moi. »

D’un léger coup de coude, elle venait le bousculer et en profiter pour lui piquer son téléphone. Sans quitter l’interface d’instagram, elle choisissait l’option photo.

« L’avantage avec instagram :les filtres ! Ça change tout, tu vas voir. Allez souris. »


Prenant la pose avec aisance, Tori conservait le téléphone une fois le cliché capturé afin d’utiliser un filtre aux teintes chaudes qui venaient adoucir le contraste entre leurs deux pigmentations.

« En plus, c’est ce filtre que ta chérie à utiliser sur sa dernière publication. Enfin… Son avant-dernière car j’oubliais celle sur laquelle on a annoncé notre liaison secrète. Entre moi et le beau gosse ténébreux t’as de la compétition »

Amusée, elle lui montrait le résultat de la photo où leurs deux teints semblaient suffisamment similaire pour qu’on ne remarque pas que ça. Lui rendant son téléphone, elle le laissait choisir entre poster cette photo ou nous et revenait s’allonger dans l’herbe.

« Tu as réussi à t’inscrire, tu sais déjà comme follower, poster, commenter…. Sincèrement, t’as la base. Maintenant, tu vas devenir accroc, on le devient tous. »

Tori ne se cachait pas de son amour pour les réseaux sociaux et elle n’avait aucune gêne à poster des photos où elle se dévoile énormément. C’était ce genre de chose qui donnait toujours aux gens l’impression qu’elle était une femme ouverte. Il était vrai qu’elle montrait beaucoup de son corps, trop selon certains, mais rares étaient les gens suffisamment observateurs pour remarquer qu’il n’y avait absolument aucune information plus personnelle dessus.
Made by Neon Demon

_________________
Hotter than hell
He calls me the devil I make him wanna sin Every time I knock, he can't help but let me in Can you feel the warmth? Yeah As my kiss goes down you like some sweet alcohol - lazare.


Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://presleycash.tumblr.com/

Swan Robinson
avatar




Avatar : Dylan O'Brien
Statut Civil : En couple.
Occupation : Joaillier - Membre des Irons.
Age du perso : 28 ans.
Copyright : queenshady

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: You smell like the sun. [Swan|Tori] Dim 26 Aoû - 11:45

 

You smell like the sun.

Swan avait prit une gueule de con sûr la photo, comme d’habitude. Principalement parce qu’il n’aime pas être prit en photo. Il se trouve moche comme un poux, et préfère de loin être derrière l’appareil pour s’éclater à immortaliser les autres. Les meilleures photos sont celles qu’on prend de lui en soirées, bourré, au clubhouse. Immédiatement, il a repensé à cette putain de photo où il a des ailes de fées, ou un truc du genre. Quelle honte, et pourtant, il va la garder encore des années parque elle, Swan l’aime bien. Si la photo qu’il prend avec Tori est parfaite -surtout parce qu’elle est dessus, il était près à la poster avant d’entendre ce que son amie a à dire.

“ - … Entre moi et le beau gosse ténébreux t’as de la compétition.”
“ - J’espère que tu parles de ce bâtard d’Eminem sérieux.”

Parce qu’il n’a pas encore été fouiller correctement dans l’instagram de sa bien aimée, Swan se promet de ne pas y aller maintenant. Oh non, parce qu’il n’a pas envie de péter un câble tout de suite, maintenant, à côté de Tori en plus. Non non, Swan préfère se mordre l’intérieur de la joue en laissant son téléphone dans les mains de son amie. Pendant que lui se contente de ressortir une clope et son briquet de son paquet, comme si c’était la seule chose qui allait calmer ses petits nerfs à imaginer Saoirse s’afficher avec d’autres mecs. Elle est pas capable de s’montrer avec son mec, mais elle va voir ailleurs ? Le motard ne peut pas s’empêcher de lever les yeux au ciel, il pourrait limite en perdre la vue tellement il accentue le roulement de ses pupilles.

“ - Ouai, ça reste un truc de gonzesse.”

Swan est peut-être un peu piqué par ce qu’elle a dit plus tôt. En fait, il va rester carrément bloqué dans sa jalousie, jusqu’à ce qu’il ait vu de ses propres yeux. Alors, si pendant le temps de sa clope, il avait fait genre qu’il ne s’y intéressait plus, mais dès qu’il l’a finit, Swan reprend son téléphone en main pour aller fouiller le compte Instagram de Saoirse comme il se doit. Ouai, cette photo, il ne l’avait pas vu tout à l’heure. Sérieux, à quoi il pensait ? Les yeux pas en face des trous, où il a simplement pas voulu la voir ? Mais lorsqu’il voit ce mec avec la main de Sao sûr l’épaule, il a déjà envie de lui défoncer la gueule. C’est par pure jalousie, parce que lui, il n’a pas ces moments doux avec elle.

“ - Nan mais sérieux !” S’exclame-t-il sans parvenir à se contrôler. “ Je vais lui couper ses cheveux roux, et genre, la tuer trente fois d’affilé!”

Il menace sa moitié alors que c’est la gueule du mec qu’il a envie de refaire. Mais d’un côté, il a envie d’ajouter quelque chose comme quoi elle ne pourra plus jamais prendre de photo après parce qu’il sera la seule à la trouver belle même défigurée. Mais Swan se tait. Parce qu’il sait qu’il ne pourra jamais réellement faire de mal à Saoirse, mais parce qu’il ne pourrait encore moins la défigurer à vie. Sérieusement, quel débile à ce genre de pensée ? Il se contente d’écrire un commentaire, avec seulement deux émoticônes qui veulent bien dire ce qu’il pense à l’instant présent.

“ - T’as raison.” Finit-il par dire en sortant, encore, une cigarette du paquet pour l’allumer comme si la précédente n’était pas récente. “ Reste loin de ces merdes, et éclates-toi. Parce que si tu commences à t’prendre la tête maintenant, imagine ce que ça va être dans deux ans.”

Cette phrase, il aurait aimé pouvoir la penser deux ans plus tôt. Mais le faire maintenant lui fait mal, car ses sentiments pour la rousse, bien que tout aussi puissant, sont devenus difficiles à porter. Il se tourne vers Tori, et d’un signe de tête, montre qu’il va lui poser une question.

“ - Y a pas d’l’eau dans l’coin pour que j’m’y noies? ” La question semble stupide, mais sérieuse. Il ferait bien une tête pour se refroidir les idées.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tori E. Crawford
avatar




Avatar : Candice Swanepoel
Statut Civil : Veuve, éprise de Jackson
Occupation : Propriétaire du seven
Age du perso : 29 ans.
Copyright : P&C(ava)

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: You smell like the sun. [Swan|Tori] Mer 5 Sep - 2:41

You smell like the sun
Swan & Tori

La blonde n’avait pu faire autrement que de froncer les sourcils en l’entendant réagir. D’accord, elle avait un peu voir beaucoup cherché à le taquiner, mais elle s’était dit que quand il verrait la photo à laquelle elle faisait référence non pas sans amusement, il n’aurait aucune réaction. Elle était bien consciente qu’il n’irait pas au bout de cette menace, mais la violence de celle-ci face à la chasteté de la photo la troublait. C’était en partie pour ça qu’elle ne s’était pas remise en couple depuis Mike, parce qu’elle savait que son homme ne devait surtout pas être jaloux ou plutôt qu’il ne devait pas l’être pour de mauvaises raisons.

« Hey ! Calme toi ! Si c’est ce qu’elle mérite pour avoir touché une épaule, compte toi chanceux qu’elle ne soit pas comme toi. »

Elle ne juge pas son ami pour ses erreurs passées, bien au contraire. Si elle n’a jamais été elle-même infidèle - du moins à quelqu’un de vivant - être l’autre femme est un rôle qu’elle connaît plutôt bien. Elle est loin d’être un exemple de vertu, mais elle ne peut rester complètement muette. Elle doit tenter de le faire réaliser ses paroles. Satisfaite qu’ils changent de sujet, du moins partiellement, Tori haussait les épaules face à son encouragement à rester célibataire puis, elle venait lui piquer sa cigarette le temps d’une inspiration, prête à lui lancer un “je fais ça pour t’aider” s’il émettait la moindre protestation.

« Ouais… Je suis bien comme ça. »

Ce n’est pas Jax qui lui prend la tête pourtant, elle se la prend toute seule, mais Swan dit vrai. Elle le sait pourtant qu’elle est loin d’être “girlfriend material” . Passant une main dans ses cheveux, elle retrouvait le sourire avec sa bêtise.

« Il y a l’aquarium pas très loin. » Lui faisant une petite grimace, le visage de Tori laissait ensuite apparaître un grand sourire. Il y a tant de grande villas partout autour…. « Je te laisserai pas t’y noyer, mais un peu d’eau froide me ferait du bien aussi. Allez viens. »

Se levant, elle passait rapidement ses mains sur ses fesses pour faire tomber les brins d’herbes qui pouvaient s’y trouver puis, elle avançait jusqu’à sa moto qu’elle venait chevaucher. Prenant le temps comme presque toujours de mettre son casque, elle fit une proposition pour laquelle elle ne savait pas vraiment à quoi s’attendre comme réaction.

« Suis-moi. »

Rouler avec un biker ? Elle doutait que l’idée plaise, mais Swan était peut-être le seul en qui elle avait l’espoir d’avoir une réponse positive. Démarrant sa moto sans toutefois attendre sa réponse, elle roulait pendant quelques minutes jusqu’à s'immobiliser à l’entré d’un quartier résidentiel où les maisons étaient assez distancées et donc où les chances étaient haute de trouver une piscine dans une maison inoccupée & à l’abris du regard des voisins.

« Il doit bien y avoir une piscine où s’inviter quelque part… Tu es partant ? »

Ce n’était pas le genre de connerie qu’elle avait l’habitude de faire, du moins pas depuis qu’elle n’était plus adolescente. Elle allait peut-être le regretter, mais en cet instant, c’était pile le genre de douce folie dont elle avait besoin et qui sait, peut-être que Swan aussi.
Made by Neon Demon

_________________
Hotter than hell
He calls me the devil I make him wanna sin Every time I knock, he can't help but let me in Can you feel the warmth? Yeah As my kiss goes down you like some sweet alcohol - lazare.


Award ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://presleycash.tumblr.com/

Swan Robinson
avatar




Avatar : Dylan O'Brien
Statut Civil : En couple.
Occupation : Joaillier - Membre des Irons.
Age du perso : 28 ans.
Copyright : queenshady

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: You smell like the sun. [Swan|Tori] Sam 15 Sep - 16:15

 

You smell like the sun.

Tori trouve les bons moments pour le faire taire, pour le faire réagir. Comme d’habitude, elle lui montre qu’il a tort en haussant un peu le ton, en lui foutant la vérité en plein visage. Swan, il n’a pu que la regarder légèrement en coin, les lèvres entrouvertes à cause de l’effet de ces mots. Elle touche là où ça fait mal et l’envoi directement se réfugier dans l’endroit de sa tête qu’il déteste le plus. Repenser à cette putain de nuit avec Quincy, c’est comme se laisser emporter dans la noirceur d’une eau sans fond. Il se sent perdre pied et ne sait pas à quoi se rattraper. Parce qu’il n’y a rien autour, rien, mise à part des questions sans réponses. Si l’on suit le cours d’eau que représente cette trahison, il mène directement à une chute gigantesque qui propulse l’eau à plusieurs dizaines de mètres du sol. Une chute qui n’a rien laissé intact. Une chute qui lui a pris bien plus qu’un amour passionnel. Une progéniture qui se noie aussi vite qu’elle touche l’eau en bas. Mais cette eau, elle disparaît aussi vite qu’elle est venue. Le temps est tellement aride en bas, qu’elle s’évapore en quelques fractions de secondes. A la fin de ce voyage émotionnel, tout ce que Swan peut faire, c’est regarder en arrière, et se voir lui-même sauter dans l’eau sans se poser de questions.

Ses préoccupations intérieures se coupent au même moment où les moteurs s’arrêtent dans ce quartier surcoté. Swan il en aurait presque oublié la petite route qu’ils viennent de parcourir, comme il se souvient seulement de la proposition de Tori pour le suivre. Rouler avec cette femme n’est pas un problème, et ça ne l’a jamais été. Swan, il partage avec les autres bien plus qu’il ne leur prend. C’est le genre d’homme qu’on est heureux d’avoir autour de soi, parce qu’on sait, que jamais, il ne nous lâchera. Qu’il nous épaulera jusqu’à la fin, et qui serait prêt à se sacrifier pour les autres.

“ - Sérieusement, tu sais que j’t’aime ?” Dit-il en laissant la moto où elle ne risque pas d’attirer l’oeil. Les clés finissent dans sa poche, quelques secondes avant qu’il ne vienne passer son bras autour des épaules de Tori pour la maintenir contre lui. “ Une piscine de bourges, c’est cent fois mieux.”

Pour entrer dans la propriété d’un être humain, et s’y amuser sans attirer les regards des autres habitants du quartier, il faut choisir une maison assez éloignée. Une de celles qui n’est pas séparée seulement à l’aide d’un muret, avec son voisin. Une maison où la verdure gardera les mots et les rires secrets. Une maison qui n’a ni caméra à l’avant, et qui n’a pas de voiture garée dans l’allée. Ce n’est pas une chose compliqué, ici, les gens semblent bien mieux vivre qu’ailleurs dans la ville. Ils doivent partir en vacances comme eux, vont faire les courses au supermarché.

La maison qui leur a tapé dans l’oeil, ressemble à un vieux corps de ferme, même si c’est impossible que l’une d’elle ait été construite ici. C’est le style que les propriétaire ont voulu lui donner lors de la construction. Sa façade est longue, fête de pierres et de bois apparent. Son voit est en V, sa couverture est sombre pour garder la fraîcheur comme la chaleur. L’entrée donne l’impression d’être au centre de la devanture, avec un petit porche au toit en V, blanc, donnant envie d’entrer à l’intérieur. Mais ce qui attire leur attention, c’est le portail sur le côté, caché entre deux buissons. Il pourrait presque être invisible, car ses barreaux laissent voir le jardin derrière. Avec toute cette verdure, on n’imaginerait pas qu’une ouverture se trouve ici. Swan s’y dirige, discrètement, la tête tournant dans tous les sens pour être sûr que personne ne le voit tenir la main de cette fille pour l’amener là.

“ - J’te jette dans la gueule du loup, tu permets ?” Dit-il à voix basse, en rigolant. Il veut la faire passer par dessus le portail en première, parce qu’il sera incapable de l’aider s’il est de l’autre côté. “ Allez, laisse moi porter ton cul princesse.”

Swan se penche, lâche sa main qu’il tenait sans s’en rendre compte, et l’attrape pour la porter. Pour la surélever, et lui permettre d’atteindre le haut du portail. Tori, elle n’aura qu’à poser ses genoux sûr les épaules du motard, pour ensuite y déposer ses pieds et passer de l’autre côté. Le saut sera peut-être haut, mais Tori, elle n’a rien de ces filles fragiles. Alors, Swan, sait qu’il n’aura pas de mal à monter par dessus tout seul, une fois qu’elle arrive de l’autre côté sans encombres.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






En savoir plus ?


MessageSujet: Re: You smell like the sun. [Swan|Tori]

Revenir en haut Aller en bas

You smell like the sun. [Swan|Tori]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Black Swan
» Bonne fête Swan
» Bella Swan [Gryffy]
» Tori DeVitto ☮ paradise.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Californication :: San Diego :: Northeastern San Diego :: Balboa Park-