AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Confessions sur l'oreiller ( pv Crom )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Ellie S. MacLowlands
avatar




Avatar : Jenna Dewan
Statut Civil : En couple
Occupation : Stripteaseuse
Age du perso : 30 ans
Copyright : Avatar by PresleyCash

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Confessions sur l'oreiller ( pv Crom ) Ven 29 Juin - 23:43

Confessions sur l'oreiller
EXORDIUM.
C’est encore le corps frissonnant et le cœur battant que je me laisse rouler sur le côté pour me retrouver à côté de mon amant. J’ai un sourire amusé collé au visage, une main sur mon ventre et l’autre toujours sur son torse que je caresse doucement « Et bien dit donc, je t’avais manqué ! » Je rigole légèrement et je finis par me recoucher sur le côté, reprenant difficilement ma respiration. Je le regarde, il semble exténué et complètement à bout, cette histoire le travaille bien trop et je suis contente qu’il soit venu pour souffler un peu. Je sais que rien n’est facile pour lui pour le moment. Entre l’agression de Courtney, des autres femmes proches du club également, la vente de la drogue qui fait une légère chute à cause de ces latinos qui refourguent de la merde moins cher dans les quartiers, mais également à cause de ce club qu’il porte seul à bout de bras. Deux jours sans se voir, ce n’est pas inhabituel entre nos métiers, nos horaires de fou et tout ce qui se passe en ville, mais j’ai l’impression que la guerre se rapproche. Tel un soldat, Crom vient se reposer avant la première bataille.

Ici, je sais que je suis en sécurité. Cet appartement est bien plus sécuritaire que mon ancien loft dans ce hangar désaffecté. Déjà il y a un code à l’entrée et c’est une porte qui ne peut s’ouvrir autrement qu’avec ce code. Ensuite, il y a l’ascenseur qui ne se lance soit qu’avec la clé adéquate, soit avec la demande de la personne se trouvant dans l’appartement, donc moi ! Non je vous assure que je suis en sécurité. Maintenant, je ne dis pas que lorsque les hostilités seront lancées, je n’irai pas moi aussi à la forteresse ou au clubhouse. Pas par peur ou par soucis de sécurité, mais parce que c’est mon boulot. Je veux dire, j’ai vite appris qu’en étant la « régulière » du président, j’avais un impact sur toutes les autres. Et puis, je ne sais pas, ça me fait un peu penser à une famille super dysfonctionnelle et moi, qui n’en ait jamais eu une mieux que ça, j’y tiens. Crom est la seule personne qui croit en moi, c’est le seul qui arrive à me faire sentir en sécurité et appréciée pour ce que je suis vraiment. Et croyez moi ou non, c’était pas joué d’avance. Je suis du genre électron libre qui peut prendre son envol à tout moment, il faut savoir ne jamais me décevoir et c’est ce que je dis, c’est le premier qui y arrive !

« Bon il faut bien te nourrir. Je suis sure que tu dois à peine manger sur le pouce pour le moment. Tu préfères quoi ? Chinois ? Hamburgers ? ou bien mes pates miracles dégueulasses ? » En gros, un sachet de pâtes à une sauce infecte sans goût en poudre que je fais dans de l’eau chaude et qui après ressemble à une bouillie infecte, mais potable quand tu sais même pas te faire cuire un œuf !  Je rigole et je finis par lui dire « Oh et j’ai pensé à toi, en apéro, j’ai été chercher un bon whisky ! Ok, il ne vaut pas celui que tu as dans ta cave, mais je peux te promettre qu’il est pas mauvais quand même ! »


_________________

Ma récompense aux Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Crom Martigan
avatar




Avatar : Kim Coates
Statut Civil : En couple
Occupation : Président des Iron - Patron du Redwood ( Trafiquant de drogue)
Age du perso : 50 Ans
Copyright : @Kurt.W

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Confessions sur l'oreiller ( pv Crom ) Jeu 5 Juil - 12:48

J’ai l’impression que je ne me suis pas reposé depuis plusieurs semaines correctement et donc, comme quelques fois, je fais un break dans le nouvel endroit de Ellie. Je ne vais pas mentir, je l’ai un peu délaissée malgré le fait que l’on s’est croisé à plusieurs reprises. Alors aujourd’hui, j’ai décidé de changer d’air et revenir en forme, puis surtout me vider la tête et décompresser.  Je le mérite non ? Alors j’ai raccourci ma journée et j’ai laissé Jackson gérer les choses avec Carter en soutien. Ils doivent me prévenir seulement si il n’y a pas le choix. Enfin j’arrive chez la jeune femme  et l’accueil est chaleureux. Ca fait toujours plaisir d’être en charmante compagnie et on a pas mis longtemps avant de faire un tour dans son lit. C’est pour moi indispensable. J’avais envie de profiter d’elle et la douceur de sa peau me fait oublier mes soucis. La partie de jambes en l’air était comme je l’aime. On passe de doux à très violent, mais au final, je la laisse prendre les choses en mains et profite, mais comme toutes les bonnes choses, il y a une fin. Et je la laisser glisser sur le côté, même si j’aime avoir sa poitrine juste au dessus de moi.

Je sourie légèrement à ses dires, elle n’a pas tord et je dis simplement « Tu imagines pas à quel point ! » Et puis deux jours sans se voir, dans un moment comme ça, c’est long, mais je suis assez serein sur le fait qu’elle soit en sécurité. Des fois, j’ai juste envie delui amener des armes pour qu’elle puissent faire un carnage au cas où ces enfoirés voudraient venir ici. Après quelques instants la jeune femme me propose de manger. C’est vrai que mon alimentation passe un peu à la trappe pour le moment. Et elle me fait plusieurs propositions. Je crois que c’est la deuxième idée que je vais choisir. Je la regarde dans les yeux et lui dis « Les hamburgers me parlent bien. Des produits purement américains me feront plaisir ! » Je me redresse et fini par m’étirer un peu et vais m’assoir au bord du lit. J’avoue j’ai eu chaud tout à l’heure et un sourire apparait quand Ellei me dit qu’elle a un apéro. Bien sûr, c’est après un léger rire que je lui dis « Oh ne t’inquiète pas, je ne suis pas si difficile. J’aime frimer et puis, c’est des caprices de président ! » et ris un peu et me recouche, ma main arrive sur ses hanches dans cette position, elle est vraiment irrésistible et je comprends mieux pourquoi au Redwood, elle attire tous les regards. « Aujourd’hui, je te laisse tout gérer. Sauf si c’est une trop grosse responsabilité. » et ouais, bien sûr, je sourie et ma main descend le long de ses jambes et je finis par me lever pour aller au salon, car je sais que si je reste là, j’aurais une seule envie, c’est de dormir. Mais j’ai envie de profiter un peu du temps libre.

_________________

Récompenses au Awards :
 

Le roleplay avant tout.
Règlement du club
Présentation des Iron Brotherhood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ellie S. MacLowlands
avatar




Avatar : Jenna Dewan
Statut Civil : En couple
Occupation : Stripteaseuse
Age du perso : 30 ans
Copyright : Avatar by PresleyCash

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Confessions sur l'oreiller ( pv Crom ) Jeu 5 Juil - 18:55

Confessions sur l'oreiller
EXORDIUM.
Cela faisait du bien de passer un moment au calme avec mon homme. Une soirée au lit, à manger, à regarder la télévision, à boire un verre et à recommencer un gros câlin par la suite avant de dormir. Je veux surtout qu’il se détente un peu, ça lui permettra de repartir d’un bon pied demain. Alors maintenant que nos corps se séparent et qu’on arrive plus ou moins à reprendre notre respiration, je lui propose de manger un bout. Rien de bien impressionnant, soit je commande et il est sur de bien manger, soit je prépare un truc immonde mais je ne suis pas sure que demain, il ne soit pas malade. Enfin soit, il a bien raison et prend les hamburgers. Je rigole légèrement quand il dit qu’il veut manger un truc bien américain. Je viens alors l’embrasser vite fait avant qu’il ne s’assoit sur le bord du lit et je rajoute « Pourtant tu aimes bien manger Ecossais. Je devrais peut être une fois me démerder pour te faire goûter autre chose que notre chaire fraiche ! » Je lui fais un clin d’œil alors pour rigoler.

«  Du bon whisky, du parfum hors de prix et une jeune femme. Tu as raison, tu fais beaucoup de caprices mon cher président ! » Je rigole alors, d’un rire franc et totalement amusé. Bien entendu que je ne crois pas le moins du monde que c’est la seule raison pour laquelle il m’a à son bras, frimer. Surement au début, comment ne pas croire que c’est mon corps de stripteaseuse et non ma personnalité qui l’a fait se retourner sur moi. Mais je sais très bien, même si il n’est pas du genre à le montrer qu’il tient à moi et le contraire est vrai aussi. Sa main sur ma cuisse, je frissonne juste légèrement. Je passe au dessus de lui, laissant ma poitrine entre nue se poser sur son torse. Je tends le bras et mon regard dans le sien, je vais chercher mon téléphone portable sur la table de chevet de son côté. « Je vais gérer comme une pro, tu vas voir ! » Je l’embrasse dans le cou, je descends tout doucement vers le haut de son torse, puis mon regard revient au sien « Tu as toujours sur que les femmes avaient le dessus dans tout ! » Je rigole légèrement et  je me redresse alors pour me lever, prenant mon peignoir en satin rouge et le mettant sur moi. Puis je dis à mon homme en fermant la ceinture « Tu préfères boire un verre ou prendre une bonne douche avant ? » Oui, il faut qu’il se sente bien et aujourd’hui, il ne pense qu’à lui… Puis je compose le numéro du livreur. Je lui demande trois hamburgers, supplément de bacon et d’oignons ainsi que deux frites.


_________________

Ma récompense aux Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Crom Martigan
avatar




Avatar : Kim Coates
Statut Civil : En couple
Occupation : Président des Iron - Patron du Redwood ( Trafiquant de drogue)
Age du perso : 50 Ans
Copyright : @Kurt.W

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Confessions sur l'oreiller ( pv Crom ) Jeu 12 Juil - 16:08

J’aime passer des moments avec elle. Je n’aurais pas du attendre aussi longtemps avant de venir ici. Ok, j’étais occupé avec ces histoires avec le   club, mais j’avais besoin d’un break ou sinon, à cette allure, je vais finir comme Rob. Enfin bon, elle fait bien de proposer de quoi manger, car après ce que l’on a fait c’est mérité. Bien entendu, Ellie rebondit sur le fait que je voulais manger de la nourriture cent pour cent américaine et c’est après m’être embarqué qu’elle me dit que je mangerais bien écossait autre que sa viande fraiche et c’est avec un léger sourire que je lui réponds « Ouais pourquoi pas. Je ne connais pas les spécialités de ton pays et si c’est aussi bon que ta viande fraiche, j’aurais dur à m’en passer. » Et si j’avais dis un jour que notre relation aurait évolué comme ça ! Même si la première fois où je l’ai vue danser, elle m’a tapé dans l’œil, mais c’était purement physique et puis je crois que au fur et à mesure, je me suis pris au jeu, mais c’est vrai que je profite ! La jeune et jolie femme se donne un malin plaisir à énumérer deux trois choses que je me permets naturellement ! C’est pour rigoler bien entendu « Bien qu’on oublie ma demeure bien trop grande et je sais pas encore quelle sera mon prochain caprice ! » Et oui, j’ai un égo surdimensionné, enfin c’est ce qu’on pourrait croire !  Car après ce que l’ont a fait, si il y avait un problème, je l’aurais su, mais ce qui compte c’est que l’on se détende et que l’on passe un bon moment.

Aujourd’hui, c’est à elle de tout gérer, pour ma part, c’est repos. Je laisse mon service en stand bye. La jeune femme se redresse pour me passer au dessus. J’aime la douceur de sa peau et sentir sa poitrine sur mon torse me plait encore plus. Elle chope le téléphone pour commander par la suite de quoi manger, mais elle approuve et me dit qu’elle va gérer comme une pro. Elle m’embrasser alors dans le cou et déserte légèrement, elle finit par me dire un truc qui me fait sourire.  J’avais envie de lui dire, pour rire, surtout en cuisine, mais dans le fond, ce n’est pas son point fort, donc je me tais sur cette remarque et dis « Si c’est comme tout à l’heure, j’ai envie de te dire oui ! » Elle me demande si je préfère boire avant ou commencer par la douche. J’avais envie de lui dire de ne pas mettre son peignoir, mais je lui dis « Je vais aller me doucher ! » et après l’avoir embrassée, j’y vais.

L’eau est bien chaude et cela me convient. J’aime bien la senteur noix de coco. Après quinze minutes sous la douche, je me décide à sortir de là et de rejoindre la plus belle. Naturellement, j’ai caché mon intimité pour éviter que ça l’excite et qu’elle se jette dessus. L’idée me fait rire, mais c’est une question de pratique et d’habitude. Au salon, je vais la rejoindre et un verre de whisky m’attend déjà. Je m’installe à ses côtés dans son divan et prends mon verre. Après une gorgée, je dis « Il est bon et j’ai entendu supplément bacon, t’as bien fait. Maintenant, j’ai hâte qu’ils arrivent ! »  Mon appétit est ouvert. J’ai l’impression que mon ventre crie famine. Alors en attendant, je lui fais signe de venir plus près et je la place entre mes jambes, dos à moi et dénude le haut de son corps pour avoir ses épaules à l’air libre et commence un massage. Je ne peux pas m’empêcher de lui donner des bisous dans le cou et dis « C'est pour passer le temps avant le dîner ! » Ok, j’ai pas pu m’empêché de faire glisser ma main sur l’un de ses seins, mais que voulez-vous, je suis assez maladroit. Voilà que après un petit moment ça sonne « C’est le diner. Je crois que si tu y vas comme ça, on mange peut être gratuit ! » et rie !

_________________

Récompenses au Awards :
 

Le roleplay avant tout.
Règlement du club
Présentation des Iron Brotherhood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ellie S. MacLowlands
avatar




Avatar : Jenna Dewan
Statut Civil : En couple
Occupation : Stripteaseuse
Age du perso : 30 ans
Copyright : Avatar by PresleyCash

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Confessions sur l'oreiller ( pv Crom ) Jeu 19 Juil - 22:14

Confessions sur l'oreiller
EXORDIUM.
J’avoue qu’en parlant de cuisine traditionnelle, j’ai encore en tête le haggis préparé par ma grand-mère. Elle passait des heures à faire bouillir des abats hachés, mais également des oignons de la farine d’avoine et des tonnes d’épices dont je ne connais même pas le nom. Ceux et celles qui ne sont pas de mon pays  ne peuvent pas apprécier ce met. Juste le nom « Panse de brebis farcie » les rebutent généralement. Pourtant c’est trop bon. Enfin quand c’est bien préparé, je ne dis pas le contraire. Je me souviens de l’odeur qui emplissait toute la maison, de ma mamie qui chantait à tue tête dans la cuisine devant les fourneaux. Combien de fois mon père n’a pas été désespéré de dire que je tenais plus de sa mère que de ceux qui m’ont donné la vie. Pour lui cela semblait l’horreur infinie, pour moi c’est un honneur. Et qu’est-ce que j’aurais aimé cuisiner comme elle. Je vous avoue que ma grand-mère est la seule personne qui a toujours mérité mon respect. Et c’est vous dire à quel point c’était une grande dame. « Oh mais je vais nous trouver un petit traiteur écossais, je suis sûre que ça doit se trouver non ? » Je n’aimerais pas qu’il ait une mauvaise vision des plats de mon pays juste parce qu’on tombe sur un crétin qui ne sait pas faire mijoter ni assaisonner un plat.

« Peut-être une femme plus jeune ? » dis-je en rigolant ! Je m’en foutais de son âge et il le savait très bien, mais je sais que ça fait jaser beaucoup de monde. La vérité est que plus on en parle et plus ça me fait marrer. J’ai jamais aimé qu’on me juge, mais ça me fait bien rire de montrer qu’entre Crom et moi, c’est plus que purement sexuel. Ca fait taire les connards qui se permettent un peu trop de parler pour ne rien dire ! Je me dandine légèrement, m’amusant surtout à jouer avec ses nerfs « Avec une plus grosse poitrine ou des hanches plus volumineuses ! » Je lui fais un regard des plus lubriques. Je suis du genre à m’amuser de tout et à ne rien prendre au sérieux alors pourquoi j’en ferais de même ici. D’ailleurs tout le monde qui me connait le sait, je fuis tout ce qui est sérieux. Je fuis tout ce qui pourrait me faire me dévoiler à qui que ce soit. Même si je me doute qu’un jour, je devrai quand même un peu en dire plus sur moi et ma famille à mon gars, surtout que le sérieux de notre relation me frappe d’autant plus que c’est puissant et inattendu.

On rigole, on a une conversation très légère et ça me plait. Pas besoin de parler pendant des heures de choses qui n’amèneront que questions et emmerdes. Enfin pas après avoir fait l’amour. Pas alors que l’endorphine du moment nous fait encore nous sentir bien, grands et forts. Non, attendons le moment crucial du repas qui nous fera redescendre indéniablement. Surtout quand on parle que les femmes ont le dessus sur tout. J’avoue que pour ma part, c’est loin d’être vrai. Je n’ai aucun don pour la  cuisine. Je ne suis pas du genre épaule compatissante pour venir y pleurer. Je ne supporte que très mal les gestes d’affections qui pourraient me faire sentir emprisonnée. Non sincèrement, je ne suis pas femme à être mariée, au foyer et sans but dans la vie. Je suis bien comme je le suis. Alors je rigole légèrement à sa phrase et je ne lui réponds qu’en tirant légèrement la langue pour l’ennuyer. Telle une enfant !

Pendant que Crom est sous la douche, j’ai préparé deux whiskys. J’ai téléphoné pour le repas. J’ai préparé deux trois choses à grignoter tout en dégustant notre apéritif. Et j’ai même préparer deux trois choses pour s’amuser par la suite. J’aime la nouveauté et j’ai envie de tester deux trois choses, cela m’étonnerait qu’il n’apprécie pas le geste. Mais chutt ça reste un secret jusqu’à tout à l’heure. Le voilà d’ailleurs qui sort de la salle de bain  une serviette posée sur les hanches et je rigole légèrement avant de lui dire « Et bien, tu te fais pudique maintenant ? » Je ne l’avais que très rarement vu ainsi. Généralement, il s’en fout de se trimbaler à poil en ma compagnie. Assise à ses côtés, je rigole un peu quand il me dit que j’ai bien fait de rajouter du bacon « Oh mais je commence à te connaitre maintenant cher président ! » concluais-je ma phrase par un clin d’œil. Je ne perds par contre pas de temps à venir me placer entre ses jambes pour un délicieux massage. Massage plus intéresser qu’autre chose, mais cela ne me dérange pas le moins du monde. C’est justement quand il n’y aura plus cette envie que je me plaindrai. Je ferme les yeux et me laisse totalement faire, me détendant encore plus que je ne l’étais juste avant.  Je ne réponds rien, je profite de ses mains sur ma peau, de ses baisers, de ses caresses. Mais nous sommes malheureusement coupé par le livreur qui arrive ; Je me lève, je ne me rhabille pas et je lui dis « Tu veux que je tente le coup ? » Puis je rigole, j’enfile une petite culotte en dentelle rouge, tout en criant « J’arrive ! » Et puis je mets le soutien de la même matière et de la même couleur. Je me recoiffe légèrement et je vais à la porte que j’entrouve dans un premier temps juste assez pour qu’il ne voit que moi « Oh, je vous dois combien ? J’ai bien peur de ne pas avoir assez pour vous payer ! »  Le gars semble totalement omnibulé par ma tenue et finit par me dire que si il manque un peu, il s’arrangera avec moi. Je rigole comme si j’étais une idiote. Et je lui donne 5 dollars en moins. Il me dit que c’est correct et s’approche de moi après m’avoir donner ma nourriture et là, j’ouvre grand la porte pour qu’il découvre mon homme attendant sa nourriture. Enfin il ne voit que le haut de son corps, assis de dos sur le divan et je dis au livreur « Mon homme est un Iron, vous voulez le rencontrer ? » J’aime jouer l’idiote ainsi ! Je referme la porte et je reviens auprès de Crom avec la nourriture en main. Il faut dire que le mot Iron a fait fuir le jeune livreur !


_________________

Ma récompense aux Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Crom Martigan
avatar




Avatar : Kim Coates
Statut Civil : En couple
Occupation : Président des Iron - Patron du Redwood ( Trafiquant de drogue)
Age du perso : 50 Ans
Copyright : @Kurt.W

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Confessions sur l'oreiller ( pv Crom ) Dim 5 Aoû - 17:55

Elle essaie de me rassurer en faisant appel à un traiteur pour goûter à la cuisine de son pays, car elle même le dit, le don pour faire à manger et bien, elle ne l’a pas et cela ne me dérange pas. J’ai jamais été le genre d’homme à attendre ça. D’ailleurs les trois quart des filles que qui j’ai eu des relations ne savaient pas cuire un oeuf, mais elles savaient se mettre en valeur et chauffer les gens. Sans rien faire même quelques fois. Une autre façon de faire cuire non ? A mon avis et c’est avec le sourire que je dis à Ellie « Ouais, il y a des chances. Surement dans le centre ville ! » La suite me fait bien rire. C’est pas faux, même à cinquante ans, j’ai encore les yeux plus gros que le ventre et je suis du genre à acheter gros, juste pour le fun. Le rêve américain ! Elle me dit en rigolant que ça se pourrait que je veuille encore plus jeune. Je sourie et dis « Plus jeune, le choc des générations et en plus, la discussion serait impossible ! Elle n’existerait pas ! » Je vais pas mentir, si ça ne marche pas avec Ellie, je ne cherche plus et profite sans remord. Je te baise et tu te casses après. Bien sûr, de gros seins et des bonnes hanches.

Après ma douche, je suis retourné vers elle. J’ai un très léger sourire à sa remarque et j’aime qu’elle y ai pensé au surplus « Encore heureux ! Quoique le début de notre relation était cool aussi ! » Sexe ! Salut comment ça va ? J’avais pas à me plaindre. Certaines filles étaient dégoutée, car elles se disaient promotion canapé, mais personnellement, cela ne m’a jamais dérangé. Après un petit massage délicat, peut être que j’ai besoin de tendresse, de passer un moment au calme et profiter de la douceur de sa peau, mais le livreur sonne. Bien entendu pour rigoler, je lui dis que si elle y va comme ça, on aura de quoi manger gratuit, mais je ris déjà, car elle le fait naturellement. Cela ne la dérange pas, car il y a de fortes chances que lui même soit déjà venu au Redwood. Enfin perso, je la regarde vaire, car je profite de ses sous vêtements très sexys, qui lui vont à merveille. Pendant qu’elle tente de payer moins cher, je m’enfile le whisky qu’elle nous a servi et quand j’entends le mot Iron, la porte se referme et elle revient.

«Alors tu as eu droit à un rabais ? Et il voulait quoi, car quand tu l’as invité à venir, il s’est barré. » J’ai jeté un oeil une ou deux fois, mais je ne voyais rien à part son joli postérieur. J’attrape la nourriture et sépare en deux ce qu’elle a commandé un peu plus tôt. Je mords une grosse bouchée et c’est carrément bon. Je ne suis pas déçu pour le moment. Alors je regarde la jeune femme et dis « Si tu as envie de faire quelque chose en particulier ! » Mais mon téléphone sonne, ce n’est qu’un message de Carter, mais c’est toujours par rapport aux LZ. je lui réponds vite fait que ok ! Car il gère bien et attrape l'hamburger et continuer de le manger.

_________________

Récompenses au Awards :
 

Le roleplay avant tout.
Règlement du club
Présentation des Iron Brotherhood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ellie S. MacLowlands
avatar




Avatar : Jenna Dewan
Statut Civil : En couple
Occupation : Stripteaseuse
Age du perso : 30 ans
Copyright : Avatar by PresleyCash

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Confessions sur l'oreiller ( pv Crom ) Jeu 16 Aoû - 17:54


Je lui parle qu’il aura peut-être envie de prendre une plus jeune un de ces jours. Quoi ? Mon chéri est toujours capable de draguer toutes les petites minettes qu’il veut. Mais il a raison pour une chose, en dessous d’un certain âge, les jeunes femmes semblent ne plus avoir que des cervelles de poisson ramollie. Non mais c’est vrai, vous avez déjà parlé à une femme de 18 ans ? Je me demande même si elles savent encore écrire sans un correcteur. Enfin soit, ça me fait bien rire, je lui retourne alors avec un air lubrique sur le visage « Parce que tu as réellement besoin de parler toi ? » Quoi ? Je ne peux m’empêcher d’être sarcastique, ironique et tout ce qui va avec. Mais avouez que c’était tentant. Et puis, si y a pas de discussions, y a encore plus de sexe non ? Ce serait pas toujours une mauvaise idée avec certaines de ces jeunes femmes. Je ne citerai pas de noms, je ne veux pas me faire d’ennemies.

Et là, juste après sa douche, il me parle de notre début de relation. Je crois que personne n’aurait pu penser qu’un jour on en serait là. Pas moi en tout cas. Il est beau, charismatique, mais il a surtout des tonnes d’autres femmes à ses pieds. Je me disais juste qu’au moins avec lui, je pourrais passer du bon temps, avec un homme expérimenté et qui, justement, je ne cherchais pas plus. Et bam, il a réussi à m’apprivoiser, à me redonner confiance. Je ne dis pas que c’est totalement gagné, je dis juste que je suis contente de m’être rapprochée de lui. Peut-être qu’il sera le premier à ne pas me décevoir. Je rigole alors légèrement et je rajoute « Le début ? Tu vois que tu devrais plus aller vers une jeunette sans cervelle ? Que du sexe et rien de plus ! » Je rigole, je suis bien dans notre relation et je ne compte pas le laisser partir aussi facilement maintenant que je l’ai dans mes filets.

La suite ? Comme à chaque fois que nous sommes à deux, ça dérappe. Mais le serveur a décidé que nous devions remettre notre câlin à plus tard dans la soirée. Et dans un sens comme mon ventre crie famine, ce n’est pas plus mal. On rigole sur le fait que j’aurai un rabais si j’y vais aussi peu habillée. Alors je joue le jeu. J’aurais pu demander beaucoup plus que cinq dollars, mais je sais que ce boulot est souvent ingrat donc le dépouiller de plus pour un jeu, je n’aurais pas pu. Et oui, je n’ai pas que des défauts non plus ! Je joue le jeu et je reviens avec les plats. J’ai une faim de loup. Je dépose le tour sur la table alors que Crom me pose une question « Que voulait-il d’après toi ? Mais bon, je crois qu’un plan à trois n’était pas dans ses intentions ! » cloturais-je par un sourire. Je sors tout du sac, je laisse Crom tout séparé pendant que je vais dans la cuisine, je débouchonne deux grandes bouteilles de bières et je les amène également à la table. Je m’assois alors au pied de la table basse et je commence à manger. Je n’ai pas le temps de répondre à sa question que son téléphone nous tire encore une fois de notre conversation. je ne dis rien, je sais qui il est et l’importance de ce dernier, mais j’ai envie de savoir « Alors que se passe-t-il ? Je ne te vois quasi plus, quand tu viens tu es crevé et mort de faim. Il se trame quelque chose ? » Je pose la question, si il répond tant mieux, si il ne peut pas me répondre, je ne vais pas insister non plus. Je mords à nouveau une bouchée de mon hamburger, puis je le fais passer avec une gorgée de ma bière. Et je repose une question « Et Courtney ça va ? Elle se remet de cet incendie ? » Oui je n’ai pas encore eu l’occasion de revoir la jeune femme depuis que c’est arrivé. Et puis, j’aime bien sa fille, elle est amusante, elle ne se prend pas la tête et je ne sais pas, elle me rappelle ma seule amie en Ecosse. Peut-être pour ça que je la laisse un peu plus empiéter sur ma vie privée. Dans le sens que je la laisse poser des questions que les autres auraient eu pour seule réponse un éclat de rire ou une autre question en retour ! Je prends alors le téléphone de mon homme, je le mets derrière moi et je lui dis  « Si il sonne à nouveau, ils devront passer par moi. Tu as le droit de te reposer  un peu aussi. Et si c’est Carter, je lui proposerai une soirée avec Candy pour le remercier de te laisser un peu tranquille ! »

_________________

Ma récompense aux Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Crom Martigan
avatar




Avatar : Kim Coates
Statut Civil : En couple
Occupation : Président des Iron - Patron du Redwood ( Trafiquant de drogue)
Age du perso : 50 Ans
Copyright : @Kurt.W

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Confessions sur l'oreiller ( pv Crom ) Ven 24 Aoû - 17:58

Je sourie quand elle fait sa chipie. Moi, besoin de parler ? Ca dépend avec qui, car avec elle c’est plus qu’un simple coup comme ça quand on en a envie. Mais je lui réponds aussi une bêtise  « Ouais quand je veux me faire servir ! » et sourie. Pas que je la considère comme une esclave, mais j’aime les petites attentions du quotidien. Après ma douche, la conversation ne s’arrête pas là, car ça tourne autour de mes proies favorites avec des seins et la chose que j’aime le plus au monde. Alors je ris, car elle me propose de retourner voir la jeune femme sans cervelle « Ouais peut être, mais tu peux pas imaginer les problèmes que cela peut occasionner. Deux frères qui ont mis le grappin dessus. Déjà avec Carter, c’était dur pour qu’aucun n’empiète trop dans le territoire de l’autre !  » C’est pour ça que au Redwood, j’ai dis à mon frère, on en choisit une à qui l’autre n’aura pas droit. J’ai chopé Ellie en premier et le soir même, il a été malade de la voir danser. Je sais pas, j’ai misé sur la bonne jument. Bien sûr tout ceci c’est du délire entre nous. Des choses que l’on fait depuis tant d’années.

Ensuite, j’ai bien aimé le petit jeu de tourner en bourrique le livreur. Pendant un moment, il a cru se la faire. C’est ce qui se serait appelé une bonne journée pour lui, mais non, enfin au moins, il se sera rincé l’oeil et tous les Iron ne sont pas aussi sympas que moi. Certains diront c’est normal mec, vu son métier si ça te dérangerais, tu serais mal barré et moi, ma réponse serait “ tu insinues quoi là ?” et boum. Mais la phrase de la jeune femme me fait délirer « A mon avis, un moment intime avec toi  et dommage pour lui, il ne sait pas ce qu’il rate ! » Naturellement, c’est pour rire ! Le temps où je partageais est maintenant révolu. La belle est partie nous chercher deux bières pendant que je sépare le repas e n deux. La première bouchée est excellente et c’est drôlement bon. Je  ne sais pas ce que  nous allons faire après, mais mon téléphone n’arrête pas de sonner. Barry. Carter et deux trois autres membres du club. Ellie sent qu’il y a un truc qui ne va pas. J’ai la bouche pleine alors avant de lui répondre « Oh  » on va pas dire que je suis surpris, mais je peux lui dire deux trois choses parce que nous sommes super avancés mais aussi que je lui fais confiance . Et elle l’a déjà montré au club  « C’est vrai que pour  le moment, on  est fort pris. Et comme je suis le président dès qu’il y a un truc, ils viennent me voir. on ne sait pas encore comment tout ça va tourner. Tu as déjà du voir à la télévision les agressions, la violence qui explose. Il y a un cartel qui veut intégrer San Diego par la force. Alors pour le moment , on se prépare au pire. Los Zetas, je les hais à mort.  Heureusement qu’on est pas les seul à les haïr… » J’espère que cela ne lui fera pas peur, car j’ai pas envie de la voir partir.

Elle demande ensuite des nouvelles de Courtney.  « Ca va, elle se remet, elle n’est pas du genre à laisser tomber ! » ce qui est la vérité, c’est une dure à cuire, elle est pas du genre à être une victime. Ellie joue la protectrice et chope mon téléphone pour éviter que je ne regarde ce qu’il se passe et elle n’a pas tord, pour une fois que je prends une soirée « Ok, tu me sers de remparts et tu vends tes copines pour ma tranquillité. T’as des dons en affaires. Le seul à qui je réponds si jamais, c’est Jackson, car c’est qu’il y aurait un gros problème » et m’approche d’elle pour l’embrasser. je profite tant qu’elle tient mon téléphone derrière elle. Ma main droite s’est posée sur sa poitrine, c’est devenu un réflexe.

_________________

Récompenses au Awards :
 

Le roleplay avant tout.
Règlement du club
Présentation des Iron Brotherhood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ellie S. MacLowlands
avatar




Avatar : Jenna Dewan
Statut Civil : En couple
Occupation : Stripteaseuse
Age du perso : 30 ans
Copyright : Avatar by PresleyCash

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Confessions sur l'oreiller ( pv Crom ) Ven 14 Sep - 21:33

Cela arrive régulièrement que je ne vois pas mon homme pendant quelques jours. Son boulot est très prenant, sa famille a besoin de lui et nous avons tous les deux besoin d’intimité et d’espace. Je crois que vivre ensemble n’arrivera jamais ! Quoique, moi qui disait il y a encore quelques mois que jamais je ne m’attacherai ni n’aurai de relation sérieuse. Enfin soit, ce que je veux dire, c’est que j’aime quelques fois être chez moi pour faire de la musique sans ennuyer personne et fuir ce monde de fou qui m’étouffe et m’exaspère. Mais généralement, quand nous sommes ainsi séparé si longtemps; on s’envoie des textos ou on se téléphone régulièrement. Ici trois jours que rien. Je savais qu’il allait bien, travaillant au Redwood, j’aurais été une des premières au courant si jamais… Alors ça m’étonne et ça me fait poser des questions. Et même là, depuis qu’il est à mes côtés, il est par moment totalement ailleurs et pas qu'à cause de ce foutu téléphone que je lui arrache presque des mains pour qu’il passe une bonne soirée, au calme et sans drame.  Alors je m’ose à lui poser une question. Je ne veux pas qu’il entre dans les détails, ni qu’il se mette en danger, mais j’aimerais tellement qu’il me fasse confiance et qu’il se libère un peu de tous ces poids qu’il a sur les épaules.

Il commence alors à me parler, des agressions dans la ville, du cartel qui aimerait s’installer à San Diego. J’avoue que ce n’est pas rassurant, que rien de tout cela ne donne envie de se promener seule la nuit, mais je me refuse à rester enfermée chez moi à ne rien faire, par peur ou autre. Je l’écoute, mangeant à mon aise et une fois qu’il a terminé « Bien sûr, qui n'a pas entendu parlé de tout ça ! Mais maintenant que vous savez d’où vient la menace, vous allez pouvoir y faire face plus facilement. Vous avez déjà des idées pour calmer le jeu ? Et puis, tu es peut-être le président, mais tu es un homme avant tout et tu as une femme qui attend d’être conquise ! » Je rigole légèrement, voulant juste qu’il comprenne qu’il peut me parler de tout, que je ne suis pas du genre à prendre peur. Et puis, on y peut rien, c’est ma manière de répondre. Sarcasme et ironie sont mes deux meilleures amies. Ou ennemies selon la personne en face de moi et la situation !

Mais quand il me parle de sa fille, forte comme lui, je ne peux m’empêcher de dire, l’air totalement sérieuse « Forgée dans le fer, comme son père ! » Moi, je ne le dis pas, mais je me serais déjà écroulée et aurait eu besoin de temps. Courtney, peut-être parce que fille de malfrat depuis son plus jeune âge, semble tellement habituée, elle est tout de suite passée à autre chose. Je l’envie pour ça. Et heureusement, parce que Crom n’aurait pas supporté que sa petite princesse aille mal. Purée, je devrais peut-être être jalouse non ? Ce téléphone qui ne fait que sonner commence à m’énerver au plus haut point. Je râle et finis par le lui prendre des mains. je lui passerai seulement si c’est important, sinon il n’est qu’à moi pour toute la nuit. Je vais profiter de son corps de rêve et pouvoir m’endormir dans ses bras, comme je ne l’ai pas fait depuis si longtemps. Je rigole à sa façon de me dire que j’exagère un peu en vendant mes copines, mais je sais très bien que ma collègue ne dirait pas non « Aucune ne dirait non à s’occuper d’un Iron pour ma tranquillité ! Et puis que ne ferais-je pas pour te garder prêt de moi. J’ai besoin d’un massage des pieds ce soir, sans oublier que y a la vaisselle qui va pas se faire toute seule si tu pars ! » Je rigole, déjà j’ai un lave vaisselle et en plus, c’est plutôt moi qui vait lui faire un massage ce soir pour le détendre et qu’il continue à se sentir bien prêt de moi. J’ai vraiment envie de lui faire oublier le temps d’une nuit tout ce qui se passe à l’extérieur de ces quatre murs.  « Bon après, je te fais un massage ou bien tu préfères qu’on continue à boire devant un bon film ?  »

_________________

Ma récompense aux Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






En savoir plus ?


MessageSujet: Re: Confessions sur l'oreiller ( pv Crom )

Revenir en haut Aller en bas

Confessions sur l'oreiller ( pv Crom )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Warriors of Crom (WoC)
» Sacrements, Pastorale, Confessions à toute heures, Bureau de Gwendoline Von Wittelsbach.
» Sur l'oreiller [Killian & Juliet]
» Sortie entre filles ou confessions intimes ? || Devis & Enoria.
» Retrouvailles et confessions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Californication :: San Diego :: Mid-City :: Habitations :: N°68f - Ellie S. MacLowlands-