AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Child's dream ( pv Kurt )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Avery St John
avatar




Avatar : Josephine Skiver
Statut Civil : Célibataire
Occupation : Serveuse / Barmaid au Seven
Age du perso : 22 ans ( 20/12/95 )
Copyright : Avatar & signature : KurtW

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Child's dream ( pv Kurt ) Lun 2 Juil - 14:53

Child's dream
feat Kurt Warner
Downtown. Que j’aime cet endroit ! Il y a toujours de l’ambiance ici, jours et nuits. C’est le centre névralgique de notre jolie ville. Oh ce qui est encore mieux dans ce quartier, c’est passé d’une grosse ville où les immeubles interminables jonchent les trottoirs à la baie si dégagée et si ensoleillée. D’ailleurs, c’est à pieds que je me rends au lieu de rendez-vous. Je suis vêtue d’une robe légère, noir. Elle me tombe mi mollets mais a une fente sur le côté, dégageant une de mes jambes. Elle a des fines bretelles. J’ai toujours pris ma fine veste en cuir dans un grand sac que j’ai mis sur mon épaule, histoire que si je rentre trop tard, je ne prenne pas froid. Et aux pieds, mes sempiternelles converses noires et blanches. Tout ce qu’il y a de plus basique !

Cela fait plusieurs jours que les sms n’arrêtent pas entre Kurt et moi. N’allez pas imaginer n’importe quoi. Il n’y a pas amour, pas de lien fort entre nous, si ce n’est un grand coup de foudre amical pour ma part. Ca plus une énorme admiration que j’ai pour ce gars. Il est parti de rien et à réaliser son rêve seul, juste par son talent. Alors oui, je l’adore, je passe des supers moments avec lui, on rigole, on discute de tout, on n’arrête pas de s’envoyer des sms, mais il n’y a que de l’amitié et beaucoup de respect mutuel.

Aujourd’hui, j’ai réussi à le faire me montrer son studio d’enregistrement. Jamais je n’aurai le talent ni même la voix pour faire quoique ce soit là-bas, mais … qu’est-ce que la musique et tout ce qui tourne autour me passionne. Alors je me suis lancée et je lui ais fait ma demande, celle de pouvoir y entrer et y faire un tour. J’arrive d’ailleurs bien vite devant l’adresse qu’il m’a refilée par téléphone. Je tombe devant un bâtiment assez imposant de par sa couleur grise et noire, mais également par cet effet bloc. Il y a quelques infimes fenêtres, mais on ne peut voir à l’intérieur. Elles sont teintées. Je vais devoir attendre qu’il arrive pour pouvoir admirer ce lieu.

Enfin cela ne dure pas longtemps avant que je ne vois sa silhouette totalement nonchalante tourner le coin. Mes lunettes de soleil jusque là sur mon nez, finissent à tenir ma chevelure défaite sur le haut de ma tête. Je lui fais un immense sourire et je viens l’embrasser à la commissure de ses lèvres pour le saluer. Et puis, telle une gamine toute contente devant un cadeau qu’elle va déballer, je lui dis, sautillant légèrement « Allez vite vite, je suis pressée… » Je calme légèrement ma joie, je me mords la lèvre, mais en signe de gêne et je dis « Désolée, c’est juste que tu réalises un de mes rêves d’enfant ! » Je me sens un peu obligée d’expliquer pourquoi je suis autant excitée de la situation !

☾ anesidora

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kurt Warner
avatar




Avatar : Kurt Cobain
Statut Civil : Célibataire
Occupation : Star (chanteur guitariste ) Rockeur ... EX - Prostitutes'street
Age du perso : 30 Ans
Copyright : @ Kurt.W

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Child's dream ( pv Kurt ) Dim 8 Juil - 22:10

L’UnderP, c’est là où je vais ce début d’après-midi. Je vais rejoindre la sublime Avery. On s’est donné rendez-vous vers 14h30. Il n’est pas encore ouvert au public. Bien que malgré ça dans les prochaines semaines, j’ai déjà plusieurs groupes qui doivent enregistrer donc… Et certains viennent carrément de Phoenix et Los Angeles. Ca va donner de l’air au studio de Seattle et ils pourront plus s’occuper des locaux. La décoration a été faite, un coup de neuf a été mis en place, mais le plus dur a été le nettoyage des lieux. J’avais peur qu’ils jettent de l’eau sur la table de mixage, mais tout c’est bien passé. J’ai accroché à l’entrée un disque de diamant du groupe te des photos des groupes qui sont venus enregistrés chez nous dont Mudhoney. Le seul truc dommage c’est qu’il n’y a pas de parking. Sauf une allée à l’arrière pour faire entrer du matos ou des VIP. Enfin cela ne me gêne pas, je me suis garé au coin de l’autre rue. Il y a un tout petit magasin où ils vendent du café. J’avoue que le matin avant de commencer  la journée, j’aime passé par ici. Sauf que les dernières fois, j’ai rigolé avec la serveuse et j’ai perdu près de deux heures de mon temps. Enfin soit, je descends du van et m’étire. Et ouais, j’ai fait du chemin ce matin. J’ai été chercher des guitares à plusieurs kilomètres vers le nord. Un petit magasin réputé pour la qualité de la marchandise. A mon habitude, j’ai encore une casquette et des lunettes de mouches, docs à mes pieds et un jean bleu sans trous pour changer. Puis un T-shirt noir où il est écrit en blanc I love Jesus, notre sauveur. Et ouais, c’est un vieux truc que j’avais mis en Norvège lors d’un festival où il y avait tous les styles dont du black métal.

Quand je tourne le coin, je ne peux pas la rater. Jolie, sympa et drôle ! Que demandez de plus ? J’aime sa tenue ! J’arrive à proximité et elle me parait déjà excitée comme une puce. J’aime sa façon de me saluer. Je sourie au moins, j’ai à faire à quelqu’un de motivée et la jeune femme se justifie en disant que je réalise un de ses rêves. Dans un sens, je suis triste qu’elle n’a pas pu le réaliser et lui dis « C’était ton rêve ? J’avoue que je ne me souviens pas du mien ! » Enfin si, je voulais être bucheron comme mon père. Mais dès le début, il m’a dit que j’avais pas la carrure, trop faible. Il n’a pas eu tord dans le fond. J’arrive pas à ouvrir « Putain, c’est quoi ce bordel ? » Mais après réflexion, je change de clé et tout se passe mieux. J’ouvre la porte !

Quand on entre, à plusieurs mètres, il y a un bureau de réceptionniste. Ils l’ont bien refait, ils ont également refait le logo dessus et je la laisse donc entrer en premier. « Voilà la visite commence ! Mais en contre partie tu m’aideras à décharger le matos ! » Et oui, d’une pierre deux coups. Au premier étage, il y a deux grands studios neufs et le troisième il est plus petit, mais il a un de ces charmes. Je me le  réserve ! Au rez-de-chaussée, il y a l’accueil,  une sorte de cafétéria, si on peut dire ainsi. C’est une sale où on peut stocker des choses. Et puis il y a un bureau où j’ai mis des canapés pour la détente. Il est plus grand que celui de Seattle, mais le quartier à mois de charme. Enfin je ne suis pas déçu !

_________________
Le roleplay avant tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avery St John
avatar




Avatar : Josephine Skiver
Statut Civil : Célibataire
Occupation : Serveuse / Barmaid au Seven
Age du perso : 22 ans ( 20/12/95 )
Copyright : Avatar & signature : KurtW

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Child's dream ( pv Kurt ) Sam 21 Juil - 14:21

Child's dream
feat Kurt Warner
« Oui mon rêve depuis tellement longtemps. Avoir la chance de rentrer dans un studio d’enregistrement, pouvoir en sentir l’ambiance, pouvoir voir où se fabrique la magie qu’on écoute. » Je lui explique plus clairement, mon rêve, pourquoi ce songe également. Non parce que tout le monde ne rêve pas seulement d’y entrer, d’en peser toutes les notes. Les gens veulent y enregistrer, y rencontrer des stars ! Quoique là, pour le coup, je suis flattée, je vais visiter le lieu avec une rockstar internationale. Mais mon regard suspicieux se pose sur lui, ne plus se souvenir de son rêve d’enfant. « Tu te fous de moi ou bien tu as honte de me raconter ? » Non mais c’est vrai, je crois que tout le monde se souvient de ses rêves d’enfant non ? Moi j’en ai réalisé un sur trois, je trouve que j’ai déjà énormément de chance par rapport à la majorité de la population qui peuple cette terre. J’ai touché et vécu un de mes rêves. C’est tellement important pour moi !

Quand il n’arrive pas à ouvrir la porte du premier coup, mon cœur s’emballe et je coupe ma respiration. Je le regarde faire, j’ai envie de rentrer moi, de tout visiter, il ne peut pas me faire ça ! Je crois que je ne serais pas capable de cacher ma déception si je ne pouvais pas me promener dans les allées du studio aujourd’hui. Oui, je ne suis pas capricieuse en général, mais là c’est totalement différent, mais la moue boudeuse qui se dessinait déjà sur mon visage se transforme bien vite en un éclatant sourire quand, comme par miracle, la porte s’ouvre.

Et là, la magie opère directement sur ma petite personne. « Je ferais n’importe quoi pour le visiter avec toi, donc ok pour le matos ! » On commence la visite, je m’émerveille de chaque endroit, de chaque chose, je n’ose pas toucher la majorité du temps. J’observe chaque cadre, chaque recoin, les tables de mixages sont tellement impressionnantes, les pièces où vont jouer les musicos ou pousser la chansonnette les chanteurs, tout est parfait. Je crois que j’ai du le suivre avec un regard d’enfant de cinq ans à Disney World. Des étoiles plein les yeux et les mains jointes derrière mon dos pour éviter de toucher à tout. C’est immense, je n’aurais jamais imaginé que c’était si grand, mais ça ne gâche justement rien à mon plaisir !

Une fois fini, je suis toujours dans un rêve éveillé, tout en sentant le réveil qui allait me tomber dessus. Je lui dis alors « Si j’avais imaginé tout ça ! » J’en reviens toujours pas. Je lui demande alors, montrant les photos au mur « Tu sais qui a déjà enregistré ici avant que tu ne le reprennes ? » Et puis je crois que je vais le tuer de question, je continue « Tu vas faire ton prochain album ici ou bien tu retournes à Seattle pour ça ? Oh et tu as trouver des musiciens ? Et … » Je me mords la lèvre pour arrêter mon flot incessant de question et je rajoute avant de me laisser tomber dans le divan qui se trouve ici, dans la dernière pièce visitée « Excuse moi ! Et merci Kurt ! » Oui merci pour tout ! Je rigole légèrement et je rajoute encore une dernière phrase « Prochaine fois c’est ici qu’on devrait faire la fête ! » lui dis je accompagné d’un clin d’œil !

Puis je me lève, je fous mes mains dans ma pochette et je me balance d’avant en arrière légèrement. Passant de mes pointes de pieds à mes talons et je lui montre la sortie. Bah oui, il m’a bien dit qu’on devrait aller chercher le matos en échange non ? Autant le faire avant que je n’ai plus le courage. Et d’ailleurs j’espère qu’il ne me fera pas porter des trucs trop lourds ou plus grand que moi. Je suis pas aussi forte que ça !

☾ anesidora

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kurt Warner
avatar




Avatar : Kurt Cobain
Statut Civil : Célibataire
Occupation : Star (chanteur guitariste ) Rockeur ... EX - Prostitutes'street
Age du perso : 30 Ans
Copyright : @ Kurt.W

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Child's dream ( pv Kurt ) Jeu 2 Aoû - 19:07

Devant le UnderP, c’est là que j’avais donné rendez-vous à la jolie Avery. Ce que j’aime chez elle, outre son physique avantageux, ça sur 10, je lui mets un beau 9, la perfection n’existant pas, mais ce que je voulais dire, c’est que le courant passe bien. Les conversations sont assez fluides et rares ont été les moments où on se savait plus quoi dire, car les malaises, j’aime pas ça du tout. La jeune femme m’explique plus en détail son rêve. « Ne t’inquiète pas, je te laisserai toucher à tout. Tout n’est pas neuf, mais c’était de la bonne qualité donc j’ai tout pris. » Quand je dis que j’avais pas de rêve, je vois son regarde changer et j’ai un sourire quand j’entends ce qu’elle me dit « Ok, j’ai pas honte, sauf que c’est pas le meilleur souvenir. Enfin gosse, je voulais être bûcheron, comme mon père. Je me voyais déjà reprendre la suite de son entreprise familiale. Mais on était trop différent et il m’a bien fait comprendre que j’avais pas l’étoffe et au fur et à mesure j’ai laissé tomber. J’ai jamais chercher à faire autre chose sauf de la musique !  » Et je finis sur un rire très léger.

Enfin la porte s’ouvre, j’avais perdu espoir, faudrait que je change les serrures, car cela me paraît de plus en plus dur, mais bon, j’ai gagné de la main d’oeuvre et ça c’est cool. C’est juste des instruments bien sûr, la petite visite se passe bien. Au final, elle est restée sage. Elle a le regard que j’avais à mes débuts où tout m'émerveillait, mais j’avoue que c’est vite passé et quand on a eu fini, la jeune femme me bombarde de questions. Puis elle finit par me remercier et me propose qu’on fasse la fête ici la prochaine fois… Alors une fois qu’elle a fini de parler c’est à mon tour de prendre la parole, je lui dis « Euh non, je ne sais pas qui a déjà enregistré ici. L’ancien propriétaire n’a rien laissé de son passé et la jeune femme qui m’a fait la visite en avait rien à foutre, mais je ferai des recherches, car tu as piqué ma curiosité et oui, je compte l'enregistrer ici et tout faire ici même. J’aime Seattle, mais comme le groupe ne me suit pas, je préfère le faire seul. Pas que j’aurais pas aimé le faire avec eux, mais seul, je fais ce que je veux. Pas de pressions et pour les musiciens, j’ai déjà fais une première sélection. J’ai dû en retirer une bonne dizaine qui ne joue pas d’un instrument Rock ! Trompette non merci ! Enfin j’ai bien ris, mais il y a deux trois perles ! » et lui souris. Peut être que plus tard, dans la journée, je lui montrerai voir ce qu’elle en pense. « Et c’est sur, pas qu’une fois. Y a de la place ! » Ouais, il y a de quoi faire. Manque plus qu’à trouver les raisons et avec qui en plus. J’ouvre la porte arrière et on tombe sur une petite ruelle assez propre et je vois mon van un peu plus loin. Je dis alors à Avery « Allez, on va faire le plus dur maintenant. J’aime bien cette issue de secours et ne t’inquiète pas, j’ai juste quatre instruments. Une basse et trois guitares à choper. Allez courage ! » Et c’est d’une démarche assez posée qu’on va vers le van. Là, je salue la jolie serveuse du café et ouvre ce véhicule. J’en sors le matériel et en donne deux à Avery. J’ai aussi replacé mon divan, car chez moi, j’ai tout le mobilier qu’il me faut. « Allez dernier effort de la journée !   »  et c’est avec le sourire que l’on ramène tout ça à l’UnderP.

_________________
Le roleplay avant tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avery St John
avatar




Avatar : Josephine Skiver
Statut Civil : Célibataire
Occupation : Serveuse / Barmaid au Seven
Age du perso : 22 ans ( 20/12/95 )
Copyright : Avatar & signature : KurtW

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Child's dream ( pv Kurt ) Sam 11 Aoû - 23:18

Child's dream
feat Kurt Warner
Quand il m’assure que je pourrai toucher à tout, un large sourire nait sur mes lèvres, mais ce n’est pas au sujet de ce qu’il croit. Et encore moins quand il me dit que tout est de bonne qualité. Je m’approche lui, je me mordille sensuellement la lèvre inférieure, comme si j’étais devant un gâteau beaucoup trop délicieux dans lequel je voulais absolument croquer. Ma main venant se poser sur son torse, je finis par dire, mon regard bien ancré dans le sien « Tu as raison, tout est de très bonne qualité et maintenant que j’ai la permission, je ne compte pas me gêner de tout … TOUCHER ! » J’insiste bien entendu sur ce dernier mot. Puis je me recule, mon regard restant sur le sien, mais ne voulant pas non plus gâcher le moment pour rien au monde. Et là, on parle de son rêve, de ce que lui désirait le plus au monde. Et là, je dois le regarder avec un air d’étonnement sur le visage. Bûcheron ! Je ne l’aurais pas imaginé vouloir devenir bûcheron un jour, mais bon, pourquoi s’étonner. Quand on est enfant, on a quelquefois des idées un peu tordues non ? Quoique un homme viril, musclé, torse nu qui coupe des arbres, c’est très sexy ! « Peut-être parce que c’est la musique qui t’a choisi et pas le contraire. On dit souvent que les artistes sont choisi par leur art et dans ton cas, je sais que c’est vrai. Par contre, si un jour, tu veux jouer au bûcheron sexy, réaliser ton rêve et un de mes fantasmes en plus, va pour que j’organise ça ! » Je lui fais alors un clin d’oeil. Quoique là, ma tête, mon esprit, mon excitation sont totalement ailleurs, elles sont déjà à l’intérieur de ce studio où tout m’appelle où j’aimerais déjà tout visiter.

J’ai des tonnes de questions et des étoiles plein les yeux. Il ne peut pas imaginer je crois le plaisir qu’il vient de me faire. Je ne sais sincèrement pas comment je vais pouvoir le remercier, je crois que rien ne serait assez intéressant, assez beau ou assez important pour le remercier. Mais je vais trouver ! Et je ne parle pas de faveur ou de remerciement en nature, ça ça serait pour mon plaisir aussi ! Non je parle d’un vrai cadeau de remerciement, un truc que personne pourra lui enlever. Un truc rien qu’à nous deux au final ! Je vais trouver ! « Oh si tu veux, je peux me renseigner, j’aime bien cherché après tout ça. Et puis quand je ne suis pas au Seven, j’avoue que j’ai le temps de tout ! J’aime pas m’ennuyer et j’ai très peu de connaissances dans le coin, donc ça me passerait le temps en même temps que m’amuser ! » Je ne me plains pas, car c’est volontaire, mon manque d’amis proches dans le coin. Je n’ai pas envie de m’expliquer, de dire qui je suis. Je n’ai nullement envie de décevoir quelqu’un de plus. Celles et ceux qui ne font que ma connaissances, ne voient que la jeune femme qui rit tout le temps, qui s’amuse d’un rien et qui a toujours le mot ou l ‘acte pervers à placer au bon moment et ça me convient largement ainsi.

Quand il me parle de le faire seul son nouvel album et qu’il précise qu’il sera ici, je lui fais le regard du chat potté, je cligne des yeux comme dans les dessins animés quand les belles jeune femme à la Rébecca Rabbit veut faire craquer un homme et je lui dis « Seul ?  » Je fais des yeux encore plus triste puis suppliant « Tu es sûr que tu aurais pas besoin une fois de temps en temps de compagnie ou d’une jolie jeune femme, je ne sais pas, pour aller te chercher à manger, un café ou te faire un massage entre deux enregistrements ? » Oui je sais comme arriver à mes fins. Et je donne tout, même si je dois bien avouer que Kurt ne semble pas du tout avoir envie de me dire non. Il ne semble pas de ces musicos qui ont la grosse tête et refuse catégoriquement tout ce qu’on peut bien leur proposer. Et puis, si je ne tente pas, je vais m’en vouloir ! J’aimerais tellement assister à ça, la création dans toute sa splendeur !

La suite me fait marrer et en même temps continue de me faire rêver. Me fait rire car j’imagine un trompettiste sur l’album. « Si tu m’avais dit une belle trompettiste, j’aurais pu comprendre, mais bon … Non tu as raison, de la trompette sur Prostitutes’street, non merci ! » Par contre, je reprends mon sérieux pour le reste et je rajoute même au sujet des perles rares « Je suis sûre que tu vas vite trouver. Il y a de s bons musiciens inconnus et qui ne demandent qu’à jouer avec de vrais artistes un peu partout. Il suffit de les débusquer avant le concurrent ! » Je lui fais un clin d’oeil mais je le pense sincèrement, car tous les bons ne peuvent pas être pris. Impossible ! Il faut juste chercher !

« Courage ? » C’est un plaisir de porter des instruments. Roh là là que je suis de plus en plus triste de ne pas savoir jouer d’un instrument. Pourtant, j’ai essayé, j’ai tout donné pour ça. Je le suis dans la ruelle et on s’en va vers le van. Je le suis sans broncher, respirant calmement, comme jamais. Je ne sais pas, j’aime cet endroit, j’aime la musique qui va s’y jouer, je suis contente ma journée commence sur les  chapeaux de roue mais surtout d’une très bonne manière ! Quand il salue la jolie serveuse et qu’elle semble lui faire les yeux doux, je lui demande tout bas, pour que seul lui m’entende  « Si tu veux, tu peux dire que je suis ta nouvelle employée, comme ça, je te casse pas ton coup. Et puis, tu as raison, elle est canon ! » Je la regarde et lui fais à mon tour un grand sourire conquis. Et là, à l’arrière de son van, il y a un divan maintenant, je monte à l’arrière, je m’y assois et je lui dis, mes bras correctement placé sur le dossier du divan «  C'est pour notre prochaine cuite ? Que j’évite d’avoir des courbatures partout au réveil ? Ou c’est pour qu’on soit plus à l’aise pour faire des cochoncetés ? Ce sont elle qu’on doit prendre ?  » Lui dis-je en montrant les instruments. Je me relève et je suis prête à bosser.  Et je lui dis tapant des mains l’une contre l’autre « Et après repos du guerrier et je vais passer mon entretien pour devenir ton assistante. Je te dois un massage et un café des meilleurs que tu aies jamais bu, c’est ça ? » finis-je dans un clin d’oeil !


☾ anesidora

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kurt Warner
avatar




Avatar : Kurt Cobain
Statut Civil : Célibataire
Occupation : Star (chanteur guitariste ) Rockeur ... EX - Prostitutes'street
Age du perso : 30 Ans
Copyright : @ Kurt.W

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Child's dream ( pv Kurt ) Jeu 23 Aoû - 21:03

Est-ce que ma proposition de toucher à tout était aussi innocente que peut l’être un enfant. Seul Dieu sait la vérité et puis son regard est hypnotisant. C’est limite si je peux en détourner aussi le regard. J’ai un léger sourire, mais je ne peux rien lui répondre d’autre que «Je l’ai dit que j’étais du genre à pratiquer le cinquante cinquante ! » Quoi ? C’est vrai, le premier qui me dit qu’il n’y avait aucun sous-entendu, je lui dirais, mais tu es sourd. Et puis le mot “non” ne fait pas partie de mon vocabulaire quand il y a une jolie jeune femme devant moi. Je suis faible sur ce point et je ne crois plus changé sur ce niveau. Ce qui a été dit par après, n’est pas mon plus grand secret, mais cela ne fait pas partie de ce que je préfère parler. Beaucoup trop de mauvais souvenirs des trucs cons peut-être, mais voilà, j’aime pas trop que l’on se foute de moi. J’ai beau garder le sourire, c’est pas pour autant que j’ai pas envie de lui faire du mal.  Avery me redonne le sourire, car sa tête vaut de l’or et je sais que même moi, j’ai du mal à croire que j’ai voulu être bûcheron, mais dans le fond cette petite a raison. «  Ah ouais, c’est peut être  ça et puis j’ai jamais eu l’endurance pour ce métier de fou. Le seul truc que j’ai du bûcheron, c’est les vestes à carreaux et oui, pour ce que tu as dit à la fin. Organisons ça ! » et ris. C’est vrai que j’aurais dû poser plus de questions sur ce lieu à la personne, mais ce qui m’intéressait, c’est la qualité des lieux. Acheter et me barrer. Elle n’avait de toute façon, pas l’air joyeuse. Faut dire que je n’étais que dispo après 20h30 et ouais, je suis un homme occupé. J’approuve ce que la jeune femme me dit et je suis sûr qu’elle finira par trouver qui que quoi dont où ! Et puis cela permettra d'alimenter nos futures conversations au Seven ou autre part. « Ouais fais ça, tout ce que je sais c’est que c’est un certain William, mais j’arrive plus à revenir sur son nom de famille ! »

Ensuite, j’aime le petit air que prend Avery. Comment on pourrait lui dire non ? Un simple non. Je sais, mais je ne vois pas vraiment d’utilité à le faire puis ça risque d’être cool  « et ouais, je n’y avais pas pensé à cette solution. Ta présence sera comme du réconfort et puis tu es toujours la bienvenue. Comme tu le dis si bien, on a toujours besoin d’une jeune femme ! » et lui fais un clin d’oeil. Ca fait toujours plaisir les petites intentions et j’aime être entouré de personnes sympathiques donc, on a le même point de vue sur la trompette. Ca ne collerait pas sur l’album. Même si elle avait été la plus jolie, cela aurait été avec regret que j’aurais dit non pour faire ce genre de collaboration.

Allez on commence les choses sérieuses. Aller chercher et ranger les instruments dans l’UnderP. J’ai pas pu m’empêcher de saluer la serveuse et non, je ne lui aie pas lancé mon baratin. “Alors petite, ça te dirais que je t’invite à visiter l’UnderP et que je fasse de toi une star, seulement si j’ai en échange ce que je désire le plus.” Mais non, comme je suis un client charmant, je la salue simplement. Avery est sympa et me donne une solution pour ne pas rater mon coup « Non, ça va ! Je préfère qu’elle soit jalouse ! » et me mets à rire, mais pas le temps que je réalise ce qui nous attend. Trois étages à monter. Avery ne perd pas le Nord et est déjà sur le divan . Je me pose une question « Il sert pour tout, c’est pratique et puis ce salaud en a déjà pas mal vu ! Et oui, c’est bien cela ! » J’en prends deux et continue à l’écouter « C’est sûr, on ira dans la pièce de mixage vu que les guitares y vont et pour l’entretien, je peux te dire que je suis dur comme patron. Attention et puis, c’est sûr que cela fera partie de tes obligations pour le bien de la société. » Bien sûr, je lui rends le clin d’oeil et ni une ni deux. on fait ce que l’on doit faire et on monte au dernier étage. Et c’est ici que je vais enregistrer l’album. Ce que j’aime c’est le côté plus intime, la déco est plus sombre et il n’y a que deux petites fenêtres et je dépose les guitares sur le fauteuil et m’assoit « Tu peux les mettre ici et puis, c’est dommage qu’il n’y a pas d’ascenseur. » Je tape sur la place qui est à côté de moi « Ton entretien n’est pas encore terminé ! » Naturellement, c’est pour rire, mais la jeune femme est du genre à être irrésistible.

_________________
Le roleplay avant tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avery St John
avatar




Avatar : Josephine Skiver
Statut Civil : Célibataire
Occupation : Serveuse / Barmaid au Seven
Age du perso : 22 ans ( 20/12/95 )
Copyright : Avatar & signature : KurtW

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Child's dream ( pv Kurt ) Mer 5 Sep - 16:12


Child's dream - Kurt & Avery
Tout comme une enfant heureuse, je fais de petit bon en frappant des mains. Puis je m’arrête net, je me mords l’intérieur de la joue pour ne pas avoir l’air trop enfantine non plus. Quoique quand on y  pense, on m’aime  comme je suis non ? Et ce trait de caractère fait partie de moi. J’aime l’innocence de ces petits bouts et même si je l’ai perdu depuis très longtemps, je ne sais pas, je crois que leur enthousiasme à toutes épreuves fait encore partie de mon être. De mon âme d’enfant peut-être ! Je lui dis alors « Tu sais que je vais devoir te vouer un culte, tu vas devenir le gourou de ma secte privée, tu vas avoir ta propre statue dans ma chambre ? » J’aime bien rire de tout et de rien. Je suis rarement en train de me prendre au sérieux. Je suis comme ça, et on ne me changera plus, c'est fini, je suis trop âgée pour ça. Oui oui, je sais bien ce que je dis !

Quand on passe devant la charmante serveuse du café au coin de la rue, je veux être gentille et lui propose une solution pour ne pas la rendre jalouse. Je rigole moi aussi et me rapproche de lui pour lui prendre le bras quand il me dit que c’est justement le contraire qu’il préfère. Il veut qu’elle ressente une pointe de jalousie, sans en avoir trop la preuve, je joue le jeu. Je lui dis à l’oreille, dans  un rire « On pourrait aller plus loin que la rendre jalouse aussi !  » Oui oui ,vous avez bien compris ce que je propose à ce bel homme.

Mais bon, nous arrivons assez rapidement au van et le boulot nous attend. Je dois payer pour ma visite. Je rigole bien entendu, je le fais avec plaisir, l’aider à sortir des guitares et des basses d’une camionnette n’a rien d’un boulot. Bien du contraire pour moi ! Tout ce qui touche de loin ou de près à de la musique est un plaisir ! Mais là, ce qui m’interpelle le plus et en premier c’est cette nouvelle pièce de salon qui trône à l’arrière du véhicule. Je garde en tête cette histoire sur le divan, le fait qu’il en a déjà vu, je lui poserai des questions à ce sujet quand on sera tranquillement installé à l’intérieur. On continue à parler de tout de rien et surtout de cet entretien de travail fictif. On en rigole d’ailleurs. Et quand il me dit qu’il est dur comme patron, je rigole et je regarde une partie de son anatomie bien particulière. J’aurais envie de lâcher qu’il ne semble pourtant pas si dur que ça, mais je préfère m’abstenir, il va vraiment finir par croire que je ne suis qu’une perverse.

J’ai du mal à monter en une seule fois tous les étages, mais je ne dis rien. J’arrive en haut un peu essoufflée, je lui fais un petit sourire quand il me parle d’ascenseur et j’avoue que ça manque. Mais bon, on va pas se plaindre non plus ! Quand il m’invite à m'asseoir à côté de lui, reparlant de l’entretien. Je dépose les guitares et je finis par lui dire « Tu veux ton massage c’est ça ? » puis je viens m’installer à ses côtés comme prévu. Je me rapproche le plus possible de lui, je le regarde dans les yeux, puis je dis d’un ton enjôleur « Bon alors Kurt, parle moi de tout ce que ce divan, dans ton van, a pu voir de si intéressant ? »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kurt Warner
avatar




Avatar : Kurt Cobain
Statut Civil : Célibataire
Occupation : Star (chanteur guitariste ) Rockeur ... EX - Prostitutes'street
Age du perso : 30 Ans
Copyright : @ Kurt.W

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Child's dream ( pv Kurt ) Ven 21 Sep - 21:03

Ce que j’aime avec cette jeune femme c’est qu’on peut rire de tout et surtout dire des conneries. Son idée me plait bien. Je la regarde avec un grand sourire et lui dis « Oh et bien, tu ne vas pas me croire, mais c’était l’un de mes projets. Bien sûr dans le futur ! » Une secte privée. L’idée serait cool et peut être jouable. Bien sûr, je trouve ça drôle ! Ce qui m’amuse maintenant, c’est de rendre légèrement la serveuse en face jalouse et ce que j’aime avec Avery, c’est qu’elle joue le jeu et puis, j’aime ça aussi, donc pourquoi pas et puis, la phrase qu’elle me dit à l’oreille prouve que ça ne la dérange pas du tout. Alors on joue le jeu. Une légère proximité ! Enfin rien de bien méchant ! J’ai bien aimé sa tête face au divan par contre. Si on avait la capacité de voir des points d’interrogation au dessus de sa tête, elle en aurait eu plusieurs. Alors une fois les mains chargées, c’est au troisième étage que nous allons. Nous entrons, mais je n’ai pas oublié de faire un petit signe de la main à la serveuse avant. Elle n’a pas laché ce qui s’est passé d’un oeil. J’ai déjà énormément envie de l’inviter mais non… Enfin j’arriverai à mes fins.

Au troisième étage, j’avoue que c’était pas des plus facile. Les instruments ne sont pas les plus lourds, mais ils ont quand même leurs poids. La première chose que j’ai faite, c’est m’asseoir sur le canapé et directement inviter à me rejoindre. L’entretien n’est pas terminé. J’aimerais voir ses motivations, voir si elle arrive à tenir la cadence. Etre mon assistante n’est pas de tout repos, car je suis assez exigeant. Un faux pas et c’est la porte. Ok, j’arrive pas à me croire moi même ! Je dis à la jeune et jolie jeune femme « Ouais, c’est un bon début, je trouve ! » et puis, j’aime sentir la chaleur de ses mains sur moi. Elle s’installe à côté de moi et me fait son regard hypnotisant. Alors je ne peux faire autrement que de la regarder. Sa question me donne un léger sourire « J’avais vu que tu étais intéressée ! » en plus, il y a de bonnes histories dessus, mais par quoi commencer. « Je ne sais pas par quoi commencer ! Pour débuter, il a plus de dix ans et toute sa parure a été renouvelée, il y a trois ans. » et je ris. Faut bien commencé par les bases et puis vu son petit ton charmeur, je me dis qu’elle doit s’en foutre de savoir quel est le premier alcool que j’ai bu. Bien que l’idée me fait rire « Je vais commencer par le plus croustillant. Il a eu droit à plus d’une dizaines de jolies paires de fesses. Des plus jolies et jeunes femmes ! Tu connais Victoria Secret?  J’ai pris un verre d’après soirée avec l’une d’elle, mais j’ai pas eu autant de chance que lui, mais c’était cool. Je suis sûr que si il pouvait parler pour certains trucs, je devrais le faire taire. Si non entre deux trois groupies et Krystal Wood, il s’est bien rincé l’oeil. Puis il y a eu cette fille, quand je suis arrivé à San Diego. J’étais encore dans l’hôtel. Je m’étais mis sur une appli pour rencontre vite fait. Elle était cool et surtout morte de faim, même pire que moi. Enfin c’était cool, elle avait des cheveux roses et elle a oublié son soutif, mais après ça on s’est juste envoyé deux trois sms sans plus ! » Je sais la fin n’est pas aussi intéressante que le début « Mais le pire, on a été surpris. Un gars était avec son téléphone en train de nous filmer pendant qu’elle s’occupait de moi. Ah mais, c’est drôle, car sa réaction a été “vous ne voyez pas qu’on est occupé !” » J’ai quand même demandé au gars d’effacer le tout, de ne pas poster ça sur internet et j’ai jamais trouvé cette vidéo donc… Et puis, on a fini dans le van « Ok, la fin est plus drôle que sexy et pas aussi intéressante que le début, mais ça fait partie du long ! Manquerais plus que je m’allonge pour que tu devienne sma psy ! » et souris légèrement, ses yeux son magnifiques, j’espère que je l’ai pas saoulée.

_________________
Le roleplay avant tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avery St John
avatar




Avatar : Josephine Skiver
Statut Civil : Célibataire
Occupation : Serveuse / Barmaid au Seven
Age du perso : 22 ans ( 20/12/95 )
Copyright : Avatar & signature : KurtW

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Child's dream ( pv Kurt ) Mer 3 Oct - 10:00


Child's dream - Kurt & Avery
Plus ce “rendez-vous” avance, plus la température semble monter entre nous. On parle massage et sexe, que voulez-vous que ça nous fasse comme effet ? Enfin il parle sexe. Je lui aie demandé et il ne s’est pas fait prier pour tout me dire. Enfin tout est une manière de parler, car je suppose qu’il a du garder certaines histoires plus crades pour lui. Enfin c’est mon idée ! Je sourie et réponds « Je suis toujours intéressée par les histoires sociales et humaines ! » Oui oui, je parle bien de parties de jambes en l’air en disant ça, mais je veux rester dans le politiquement correct, enfin tant que c’est encore possible. Et quand il me parle des plus belles femmes du monde, je ne suis pas étonnée qu’il en connaisse, il faut bien le dire, c’est quand même Kurt Warner, rock star internationale, donc je ne joue pas l’étonnée, mais je fais un oui de la tête pour ne pas le couper et lui laisser continuer de raconter. Je suis toute ouïe ! Le pire est que quand il parle de chance, j’ai envie de le reprendre. Purée. Il est beau, il a du talent et l’allure d’un bad boy. Sincèrement, je veux pas lui faire de la peine ou lui faire avoir des remords, mais si la femme est arrivée jusqu’à son van, à poser ses fesses sur le canapé, c’était pas juste pour boire un verre. Mais purée, j’aurais cru qu’li était un peu plus sur de lui tout de même. Je rigole par contre, quand il me parle d’une jeune femme à cheveux roses qui en a même oublié son soutif. J’en aie vu des spécimens, de très jolis spécimens en arrivant en ville, mais là, il dépasse toutes mes attentes. Par contre, j’ouvre de grands yeux quand il me dit qu’ils ont été surpris et pire encore quand il a raconté la réaction de la jeune femme à la chevelure couleur bonbon pour gosses « Attend ? Elle a pas bronché ? Elle est restée là ? Je comprendrai jamais certaines femmes. J’aime l’excitation qu’on ressent quand on est dans un lieu public et qu’on risque de se faire prendre. Mais j’avoue que si un jour, ça devait m’arriver, je cacherais mon visage, je casserais le téléphone du gars si j’arrive à le rattraper et surtout je me rhabillerait ! Elle voulait juste être à la une des journaux avec le grand Kurt Warner ouais ! »  Et je ne rigole pas, c’est mon humble avis.

Mais après à sa phrase, je rigole légèrement et je lui dis « Deux choses, y a rien de plus glamour que de t’imaginer en pleine action… Et si je te vois t’allonger, c’est pas à jouer ta psy dont je vais avoir l’envie ! » Je me mordille sensuellement la lèvre inférieure, tout doucement, juste un geste pour lui montrer que j’ai envie de continuer à jouer notre petit jeu ! J’aime pas aller trop vite, j’aime deviner, jouer, m’amuser avant le grand saut, sinon ça n’aurait plus rien d’amusant. Je lui dis alors, sur un ton très autoritaire « Lève toi et déshabille toi ! » Je le pousse légèrement et je lui dis « Allez et que ça saute ! » Puis je lui montre son pull et rajoute sur un ton plus doux « Si tu m’enlèves pas ce pull, je pourrai pas te masser correctement ! » Et oui, en parlant de se déshabiller, je pensais encore à ma promesse de le masser juste avant, pour mon entretien d’embauche. Puis je lui demande, presque comme une supplique « Et j’aurai droit à un petit solo de guitare ? » Je fais ma petite tête, comme j’aime le faire, les grands yeux tout suppliant qu’aurait un enfant qui demande son cadeau de Noël plus tôt à ses parents.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kurt Warner
avatar




Avatar : Kurt Cobain
Statut Civil : Célibataire
Occupation : Star (chanteur guitariste ) Rockeur ... EX - Prostitutes'street
Age du perso : 30 Ans
Copyright : @ Kurt.W

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Child's dream ( pv Kurt ) Lun 8 Oct - 15:24

On a fait le plus dur de la journée et maintenant, c’est le repos du guerrier. Au troisième étage, dans mon studio privé, on s’est installé sur le divan. J’aimerais profiter d’un bon massage et de passer un bon moment en sa compagnie. D’ailleurs un peu de douceur me fera du bien. Puis depuis que j’ai plus mon ex femme, je pourrais dire que je suis en manque et allez dans un salon, j’ai jamais le courage. Surtout que j'aime quand c'est plus qu’un simple massage. Je compte bien l’éclairer sur mes histoires au sujet du divan dans mon van. Son enthousiasme me fait sourire, j’ai rien à cacher bien que j’évite trop les détails hards, car il sait des choses limite. je vous rassure pas d’animaux et aucun mort. « Oui, j’ai aucun doute ! » Voilà ma première réponse et puis je commence mon récit assez soft, histoire de me mettre dans l'ambiance et finir par lui dire ce qui est arrivé ici, dans mes débuts à San Diego. Maintenant, je trouve ça drôle mais j’ai eu peur d’être sur un site X. Bien qu’avec la pression, il aurait dû les retirer et je comprends la réaction de la jeune femme à mes côtés « Oui, c’est une réaction normale de se cacher, enfin pas pour elle ! J’ai demander au randonneurs, après avoir caché mon matos, de bien vouloir effacer le tout. Il l’a fait devant moi, mais j’ai pas vérifié qu’il n’en avait pas d’autres. Et puis, elle s’est rhabillée et on est allé dans mon van. Je vais pas te mentir, j’avais pas  envie de perdre ma soirée bien que j’avais été refroidi. Donc sa motivation m’a motivé et juste après ça, je l’ai ramenée chez elle et on s’est jamais revu. J’ai aucun regret ! » C’était une sorte d’avant goût !

On rigole sur le fait qu’elle devrait devenir psy et j’ai eu un léger rictus quand elle s’est mise à me répondre. C’est le genre de réponse que j’aime entendre et vu sa réaction, cela veut tout dire et cela me plait bien, car son physique me plait. Là, on ne parle pas de caractère, bien que son petit air autoritaire est assez drôle. Elle me demande de me déshabiller et me pousse. Surement pour me motiver, car ma réputation est faite. Je suis pas le plus rapide et quand il faut bouger, je suis le dernier, mais bon, face à cette autorité, je ne peux qu’obéir, mais son côté ange refait vite surface et me dicte ce que je dois faire. Elle me parle du massage et je sourie avant de lui dire « Bien entendu madame, vos désirs sont des ordres ! » Je retire mon pull et contrairement aux idées reçues, je ne le jette pas à terre, mais le dépose sur le dossier du divan… Et me voilà plus à mon aise pour recevoir ses mains contre ma peau « je te préviens que je suis difficile  comme patron, alors je compte sur toi pour bien faire ça ! » Je lui sourie alors mais avant que l’on commence, la jolie jeune femme me demande si après, elle aura droit à un solo de guitare « Naturellement, en plus si tu me fais ses yeux là, je ne peux pas dire non ! » et rigole !

A mon tour de prendre un air sérieux et lui fais un clin d’oeil « A mon tour d’être autoritaire. Alors mademoiselle Avery, j’ai parcouru votre CV en détail et ça depuis le début, tout m’a l’air parfait et surtout bien là où il le faut. Ce qui est un atout énorme pour mon entreprise ! » Ma main se place un peu plus bas que son genoux et pendant que je lui parlais sur un léger ton autoritaire, je la fis remonter doucement vers le haut de sa jambe, comme une légère caresse et pour finir « A toi de jouer ! » et retire ma main pour la laisser faire ! Car à cet instant, l’envie fait partie de moi face à ses courbes, il y a de quoi devenir fou !

_________________
Le roleplay avant tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Avery St John
avatar




Avatar : Josephine Skiver
Statut Civil : Célibataire
Occupation : Serveuse / Barmaid au Seven
Age du perso : 22 ans ( 20/12/95 )
Copyright : Avatar & signature : KurtW

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Child's dream ( pv Kurt ) Mer 10 Oct - 11:31


Child's dream - Kurt & Avery
Lorsqu’on parle de cette jeune femme aux cheveux roses et de ses réactions, j’avoue rapidement que ça n’aurait pas été les miennes. Et je rajoute ce que moi, dans une telle situation, j’aurais fait ! Parce que, il faut bien le dire, cela pourrait m’arriver, car j’adore faire des choses très osées dans des lieux publics, c’est excitant, mais je ne sais pas, un minimum de pudeur serait de mise tout de même ! Et puis, quand tu es une femme, tu vérifies toujours que tu n’es pas suivie, vue ou je ne sais pas quoi. Tu ne fais pas ça, juste sur une pulsion comme le font les hommes. Ou bien tu es une grosse nympho qui sait pas se retenir. Qui sait peut-être était ce ça ! Je rigole alors et je finis par dire après un long soupir « Je ne sais vraiment pas comment tu as fait pour reprendre. Cette fille avait l’air totalement accro au sexe en tout cas ! Moi, je te préviens, si on se fait prendre, on finit devant un film marrant avec un bon chocolat chaud pour oublier ! » et je lui sourie. Oui oui, je viens bien de lui dire que j’étais open à tout ce qu’il voulait !

Je joue un peu moi aussi, lui donnant l’ultime ordre de se bouger et surtout de se déshabiller devant moi. Un petit sourire sur les lèvres, je le vois se dépêcher un tant soit peu. Mais je ne peux pas rester sérieuse, alors je finis par lui dire que je rigole et que je ne veux voir, pour le moment en tout cas aurais je du avouer, que son torse pour pouvoir y passer mes mains sans encombrement ! Oui, j’aime toucher la peau quand je masse, j’aime le contact, sentir les  réactions directement sur l’épiderme. Et c’est beaucoup plus sexy non ? « Hum je trouve ça super sexy d’être appelé madame ! » Puis je rigole légèrement, ne cessant de le mater en train d’enlever son pull, puis son tee-shirt ! Je l’écoute me prévenir qu’il est difficile et que je devrais faire ça bien. Je le regarde style outrée, je pose même mes mains sur mes hanches et je lui dis « Non mais dis que je t’ai déjà déçu dans quoi que ce soit ? » Je ne rigole pas, je tiens avec mon air un peu sévère, mais je ne peux pas tenir longtemps, vu que je dois lui faire ma prochaine demande. Je veux, non j’aimerais, qu’il m’offre par la suite un solo de guitare. Comment résister à lui demander ça alors qu’on est dans un studio d’enregistrement et qu’il est une star planétaire ? C’est impossible ! Quand il me dit qu’il ne peut rien me refuser avec ce regard là, mon sourire s’agrandit et je marque bien sa phrase au fond de mon petit cerveau. Je ne risque pas d’oublier et surtout, je vais lui refaire mon fameux regard à la chat potté. Ok, sans en exagérer non plus !

Quand sa main vient se poser sur ma jambe et qu’il prend cet air de boss mécontent, je joue la petite secrétaire un peu apeurée. Je n’ose pas plus que ça le regarder dans les yeux, je joue les mijaurées que je ne suis pas du tout en vrai. Je réponds alors, sur un très sensuel, mais surtout très bas, pour montrer ma “soumission” « Contente que tout vous plaise monsieur ! » Je ne pourrai surement pas rester très longtemps sérieuse, mais ne sommes nous pas là pour nous amuser. En tout cas, moi, il va l’apprendre bien vite, rien n’est pris au sérieux et que la vie doit être prise du bon côté. Sous aucun prétexte, il ne faut se prendre la tête pour une broutille, la vie est trop belle et importante pour ça. Mais par la suite alors qu’il vient de retirer sa main, je lui dis, sur mon ton et avec mon air mutin habituel « Couches toi sur le ventre alors ! Qu’on fasse les choses bien ! » je me lève pour le laisser se placer et dans un sourire, une fois qu’il a pris la bonne position, je viens m'asseoir sur lui à califourchon. Et après avoir réchauffer mes mains, je viens les poser délicatement sur son dos. Et je remonte, d’abord du bout des ongles, puis du bout des doigts avant de commencer réellement le massage ! Au bout de quoi, dix minutes, peut être juste cinq, je ne sais pas dire, je prends quelques secondes pour enlever ma robe et me retrouver sur lui en sous vêtements, mais je ne dis rien, je continue à le masser mais au bout de quelques secondes, avant qu’il ne s’en rende compte de lui même je viens me pencher vers lui, collant  ma poitrine, seulement couverte d’un petit bout de tissu, à son dos et je lui dis à l’oreille « Alors suis-je aussi agréable pour un massage que je le disais ? » alors que mes mains se baladent bien plus sensuellement sur tout les bouts de peau auxquels je peux accéder !
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






En savoir plus ?


MessageSujet: Re: Child's dream ( pv Kurt )

Revenir en haut Aller en bas

Child's dream ( pv Kurt )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dream of Ewilan
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore
» California Dream !
» Personnages : Frere Kurt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Californication :: San Diego :: Downtown :: UnderP 2.0-