AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Emilio "El Juez" Jiménez - Soy un juez y verdugo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Emilio Jiménez
avatar




Avatar : Clayton Cardenas

En savoir plus ?


MessageSujet: Emilio "El Juez" Jiménez - Soy un juez y verdugo Sam 8 Sep - 21:57


Emilio Jiménez

Ft Clayton Cardenas

Altata, Mexique23 Octobre42 ansIl y a 18 ansProprio d'un restaurant mexicainCélibatardHétéro
Posé || Le calme est sa force. Il analyse tout avant d’agir. L’impulsivité ne fait pas partie de son quotidien. Etre impulsif dans le monde, dans lequel il vit serait synonyme d’erreur et de risques. Alors il aime bien s’entourer des bonnes personnes, il apprécie écouter les avis des autres et arrive toujours à en sortir la meilleure proposition.

Silencieux  || Ne vous attendez pas à tenir de grandes conversations avec Emilio. Chaque mot est pesé ! Il ne parle quasiment jamais pour ne rien dire, c’est bien une chose qu’il déteste et qui le rebute, ce genre de personne qui parle encore et toujours. Enfin sauf si il a un verre de trop dans le nez. Ce qui est rare et heureusement, qu’il ne fait qu’entouré de personnes de totale confiance.

Secret || Très peu de gens savent qui il est vraiment. Son enfance, son adolescence dans son village, sa famille… Même son passage en prison et les raisons réelles restent floues sauf pour deux trois personnes proches de lui au sein du club.  Dans un sens, pour lui, plus tu entres dans la confidence de sa vie, plus c’est dangereux pour toi, donc autant ne rien savoir. Et puis, pourquoi parler pour ne rien dire ?


Bagarreur || Il ne perd pas une seule occasion de se battre. Ses poings le démangent très souvent et il se lancerait les yeux fermés dans la mêlée.

Rusé || A défaut d’être super intelligent, il est rusé ! Emilio connaît les ficelles pour arriver à ses fins. Il connaît les bonnes personnes, les bonnes excuses, les bons lieux. Il use et abuse de la ruse pour avoir ce qu’il désire.

Leader né || On ne parle pas ici de charisme. Quoique personne ne doute qu’il n’en manque pas. Non, on parle plutôt de cette facilité à faire faire aux autres ce qu’il croit le mieux. Il écoute, il est avisé et réfléchit beaucoup avant d’agir. Si en plus, on ajoute ce calme qui en impressionne plus d’un et sa force de caractère qui peut faire peur quand quelqu’un le connaît vraiment, ça nous amène un chef, un leader, une personne que tout le monde écoute.

Déterminé || Il sait ce qu’il veut, il sait comment l’avoir et ne lâche pas jusqu’à ce que ce soit chose faite. C’est d’ailleurs cette détermination qui fait une de ses plus grandes faiblesses. Car c’est rare, une fois qu’il a une idée ancrée en tête qu’il ne change d’avis. Il faut batailler, discuter, expliquer, donner des exemples et se montrer plus rusé que lui pour qu’il accepte enfin de réfléchir à la possibilité d’un changement.

Orgueilleux || Quel homme ne l’est pas ? Je crois que c’est la chose la plus intelligente à dire pour ce trait de caractère ci ! Il n'aime pas qu’on lui dise non sans bonne raison. Il ne supporte pas qu’on lui marche sur les pieds ou qu’on ne se foute de lui. Il peut être un vrai tueur dans ce cas-là.

Intuitif || Souvent, très souvent, il marche à l’instinct. C’est d’ailleurs très rare que son intuition ne le trahisse. La première impression qu’il a sur une personne est souvent la bonne, donc faites bien attention à vous, à vos gestes et vos paroles lors de votre première rencontre. Vous pourriez très vite être mal catalogué !

Protecteur || Sa famille et ses amis très proches sont les personnes qu’il chérit et protège le plus. Il serait capable de tuer pour eux. Il ne laissera jamais faire quoique ce soit de mal aux personnes auxquelles il tient. Mais attention, si vous le trahissez, il peut se montrer impitoyable et vous deviendrez très vite le pire des ennemis pour lui. La personne à abattre à tout prix !
1 C’est moi qui a fait la première victime en tant que Chicanos. J’ai voulu montrer l’exemple aux autres membres du club. A peine avions nous le patch 1% cousu sur notre blouson que je voulais montrer aux sept autres que notre avenir ne serait que sang et froideur. Fini la compassion, finit de se faire marcher sur les pieds. Nous étions devenu un gang et nous devions agir comme tel. Ce type a voulu jouer au plus fort, il a voulu montrer que nous n’étions rien a finit avec une balle pile entre les deux yeux !

2 Au fur et à mesure des meurtres que j’ai commis, le surnom « El Juez » lui est arrivé aux oreilles. Depuis cela ne l’a plus quitté. Pourquoi ce surnom ? C’est simple, il se fait juge, juré et bourreau. C’est lui qui a le mot final sur qui peut vivre ou mourir ! Et ne laisse jamais personne d’autre prendre sa place pour tuer un gars ( ou une meuf ) qu’il aura désigné comme coupable !

3 Tout cela a un prix, car chaque meurtre qu’il perpétue lui enlève à chaque fois un peu de son humanité. A forte, tuer devient tellement banal dans son quotidien qu’il n’arrive plus à voir le bien du mal. Si on touche un seul cheveux d’un de ses proches, il serait capable de le faire payer au prix le plus fort.

4 Mon torse, mon dos, ainsi que mes deux bras, sont tatoués quasiment entièrement. Le club y a une place particulière, mais cet enfant qui est le mien et que je n’ai jamais pu connaitre également. Mon passé, mon présent et mon futur y sont tout tracés. Je ne vous ferai pas la liste de tous ces tatouages, sinon je n’aurai pas assez de mots à mettre dessus.

5  Quand j’étais gamin, dans un bar pas loin de la maison où je vivais, y avait un de ces vieux jeux d’arcade. J’étais un pro ! J’avais tous les meilleurs scores, Emilio était écrit partout avec des scores que tous les gamins du quartier voulaient battre. Je me demande si depuis le temps quelqu’un aurait fait mieux ! Ca serait une fois à aller voir si la machine est toujours là bas !

6 A ma sortie de prison, je me suis acheté un chien. Un boxer ! J’ai été à la fourrière et j’ai sauvé un jeune chien, dit dangereux. Il devait avoir quoi, un an tout au plus et risquait d’être piqué, il est devenu Bagle, mon fidèle compagnon.

7 Si j’ai acheté un restaurant en ville, c’est plus pour la couverture qu’autre chose. Et puis, c’est un plus ! Car comme ça fonctionne pas mal, j’envoie de l’argent à mis padres restés au pays ! Peut être qu’un jour ils pourront venir vivre aux Etats-Unis et que je leur laisserai la gestion de ce commerce. Parce que je ne crois pas que mi padre arrivera longtemps encore à partir en mer et à vivre au grès des vents, du temps et de la météo. Il commence à se faire vieux !

8 Ma première moto, j’ai été l'acheter avec de l’argent durement gagné à aider mon père à vider les bateaux qui revenaient à quai. J’ai sué pour pouvoir avoir assez de pognon pour ça. J’ai pris une véritable épave et j’ai bosser dessus pendant des jours et des semaines surtout. J’ai bossé jusqu’à pouvoir avoir la moto de mes rêves d’adolescent rebelle.

9 J’ai horreur de la bouffe chinoise, japonaise. Enfin asiatique en général. Putain, je trouve ça dégueulasse et en plus, ça me donne un mal au bide pendant des jours et des jours.

10 Ma première relation sexuelle, je l’ai eu avec une amie super sexy de ma madre. Elle était belle et expérimenté, je n’avais que 16 ans et je n’avais qu’une envie recommencer !

En tant que Chicanos, mes qualités :

1 Leader né. Ce très de caractère, combiné au calme et à la sérénité dont je fais preuve sont des qualité pour le MC pour la simple et bonne raison que toutes les décisions sont murement réfléchies et que je sais comment parlementer avec l'ennemi.

2 Je n'ai plus aucune pitié. Si je dois tuer ou torturer pour le club, je n'hésiterai pas. Mon club et ma famille avant tout !

3 Je suis doué en mécanique, vu toutes les bécanes que j'ai réparée tout au long de ma courte vie.

4 J'ai totale confiance en mon VP. C'est rare d'avoir ma confiance à ce point et c'est un avantage, car je sais et je suis sûr de pouvoir lui laisser le MC, qu'il le gérera du mieux qu'il peut et fera tout pour ce club.

5 Je n'ai pas peur de la mort. Si un jour, elle doit venir me chercher, je l'attends les bras ouvert !



Pseudo
Quel âge as-tu ? ... Comment es-tu arrivé jusqu'à nous ? ... Comment trouves-tu notre forum ? ... A quelle fréquence penses-tu nous rendre visite ? ... Un petit mot pour la fin ? ... Est-ce un scénario ou un inventé ... Si c'est un inventé peut-il être remis en jeu en cas de départ ? ... Groupe choisi ...  

(c) avatar : (c)PresleyCash, gif : Google
Fiche(c)PresleyCash


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Emilio Jiménez
avatar




Avatar : Clayton Cardenas

En savoir plus ?


MessageSujet: Re: Emilio "El Juez" Jiménez - Soy un juez y verdugo Sam 8 Sep - 21:57







Mon enfance et mon adolescence n’ont rien d’extraordinaire. Si je n’avais pas fait une connerie qui m’a envoyée aux Etats-Unis, dans la ville d’adoption de mi primo, je serais devenu, comme mon père, un pêcheur en haute mer. J’aurais suivi les traces paternelle, je n’aurais pas bronché et j’aurais bossé dur. Fièrement d’autant plus. J’ai toujours été fan de bécanes, j’ai toujours eu une prédisposition à la violence, mais de là, à me voir président d’un MC aussi petit soit-il, je crois que rien ne m’y prédestinait. Non mon enfance c’est plutôt passer à attendre le retour de mon père, bien sagement, à aider ma maman dans tout ce que je pouvais selon mon âge. J’étais serviable, toujours de bonne humeur, toujours un sourire sur les lèvres, jamais en train de me plaindre. J’aimais ma vie, même si j’aurais voulu avoir un père plus présent. Mais vous savez quand vous vivez dans un village pauvre au Mexique, on vous apprend bien rapidement qu’il faut bosser dur pour ne pas mourir de faim chaque jour que Dieu fait. Bosser dur ou tremper dans l’illégalité. Ma madre a toujours tout fait pour que cela ne m’arrive pas. Elle s’est battue pour me garder sur le droit chemin pas comme mon oncle, son grand frère. Elle est la deuxième de la famille et a toujours vu d’un mauvais oeil que son grand frère ne vende son âme au Diable pour quelques poignées de billets mal gagné. Alors son fils, imaginez à quel point, elle doit se faire du mouron aujourd’hui.

J’ai eu une vie tout à fait normale jusqu’à mes 19 ans. Une petite amie, une entrée prochaine à l’Université, ce qui plaisait pas mal à ma mère et par la suite, je reprendrais l’affaire familiale et pourquoi pas, je l’agrandirais, mais … Parce qu’il y a toujours un mais dans ce genre d’histoire… J’étais dans un bar, un gars a commencé à se foutre de la gueule d’une gamine du quartier. il racontait comment il la ferait devenir femme. Et je ne sais pas, j’ai vu rouge, je l’ai attrapé par le col et je l’ai frappé encore et encore. Il ne m’a pas loupé, mais j’ai gagné… A quel prix ? Le gars est tombé sur le dos, on a entendu un craquement immonde et un cri qui sortait du plus profond de son être. Mon meilleur ami m’a agrippé le bras, il m’a tiré à l’extérieur, fait monter dans une bagnole direction chez moi. Tout le monde me connaissait dans le quartier et beaucoup avaient vu la scène. Ma mère, en l’absence du paternel, a pris peur. Pas moyen de le joindre, de lui demander quoi faire, donc elle a fait ce qu’elle croyait juste, elle a appelé mon oncle et il a débarqué bien vite pour me prendre avec lui, direction San Diego. Je n’ai pu dire au revoir à personne et maintenant, je suis persona non grata chez moi. Pourquoi ? Car le gars que j’ai frappé est en chaise roulante, comme un légume, à vie.

J’ai longtemps vécu de petits boulots par ci, par là. Réparation de voitures et de bécanes, j’ai fait la plonge dans des restaurants du vieux quartiers, j’ai décharger des camions, j’en ai chargé d’autres, tout et n’importe quoi. Vivant chez un pote à mon oncle pendant tout un moment, j’ai mis assez de côté pour ouvrir mon propre restaurant mexicain dans Gaslamp Quarter et pour me trouver une petite maison dans notre quartier. La familia étant plus importante que tout, je me suis vite lié avec mi primo, Tobias. Je n’avais plus rien à perdre alors j’ai fait conneries sur conneries. J’ai touché à tout et pas que dans le légal. Mais les fêtes qu’on faisait valaient le coup, même si j’y mettais jusqu’à mon dernier centime.

J’ai eu plusieurs petites amies, même des relations plutôt longues, mais il n’y a que la dernière qui m’a réellement fait chavirer. Elle s’appelait Spencer. Une petite américaine de 25 ans. De longs cheveux blonds, des yeux d’un bleu azur où j’aimais me plonger et surtout rien à voir avec mon monde. Elle m’a vu monter, devenir président des Chicanos, prendre mes responsabilité, elle m’a vu grandir et murir, mais surtout, elle a vu ma déchéance et ma descente aux enfers. A trente trois ans alors qu’elle venait de m’annoncer que j’allais être papa, j’avais déjà tué une trentaine de personne, à la fin de sang froid, j’étais devenu un tueur. Pas par plaisir, mais parce qu’il fallait bien quelqu’un qui assure ce rôle dans le club. Je ne voulais pas, je me refusais à ce que Tobias, sauf en cas d’extrême urgence, ait du sang sur les mains. Je refusais que lui aussi soit totalement anéanti et changé par la mort que je donnais à la fin sans sentiments aucun. J’en étais totalement changé, mais cet enfant à venir allait peut -être être ma rédemption ?

Ca aurait pu l’être si la police fédérale ne m’était pas tombée dessus pour un meurtre bien spécial. J’avais un an au par avant égorgé un traitre au club, un policier qui avait tenté de s'infiltrer dans le quartier tout d’abord, puis dans le coeur d’une femme, d’une latina. Je l’a fais souffrir avant de balancer son corps inerte dans un trou à la sortie de la ville. Comment ils ont su que c’était moi ? Je m’en fous, tout ce que je sais, c’est que j’ai passé 9 ans de mon existence en prison, à me battre pour ma survie, pour ne pas devenir fou aussi. Je n’ai jamais vu mon enfant, je n’ai jamais même pu savoir si c’était une fille ou un garçon. Rien. Aujourd’hui, cet enfant a 9 ans et il ne sait même pas que j’existe. Si je trouve la poufiasse de Spencer, je crois que je serais capable de lui faire la peau pour cette raison. Je ressors plus vite que prévu, dans un ville mise à feu et à sang, grâce à l’avocat de l’oncle Marcus. Il a trouvé une vide de procédure qui m’a valu un acquittement et surtout une belle somme d’argent contre toutes ces années passées, illégalement, dans cette prison de haute sécurité.

Première chose que j’ai faite en ressortant, faire la fête pendant quelques jours. J’ai rencontré des femmes, je me suis amusé, je me suis battu, j’ai joué, j’ai fait tout ce que je n’avais pu faire en taule. Et là, je suis parti voir ma famille à Altata. Je voulais revoir mis padres avant de reprendre le chemin du club et de ma place de presidente. Mais je n’ai pas eu plus que ça le temps de respirer, de profiter que le boulot m’appelle, Tobias a besoin de moi et jamais je ne le laisserai tomber. Donc me revoilà aux Etats-Unis, prêt à reprendre du service.




(c)PresleyCash


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Everly C. Owens
avatar




Avatar : Ana de Armas
Statut Civil : Célibataire détestant la solitude
Occupation : Journaliste
Age du perso : 26 ans
Copyright : PresleyCash (ava)

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Emilio "El Juez" Jiménez - Soy un juez y verdugo Sam 8 Sep - 22:15

Fallait que je sorte l'autre pour venir te souhaiter la bienvenue à nouveau
J'ai tellllement hâte de voir ce que tu prépares :muchlove:
Faudra reparler lien ♥️
Bonne écriture pour cette nouvelle fiche qui promet du lourd !

_________________
Pretty little
Firecracker
GOTTA BE CAREFUL with a dynamite stick


Awards ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Crystal Mendoza
avatar




Avatar : Sara Sampaio
Statut Civil : Entre tentation et éloignement, elle devrait le fuir comme la peste mais pourtant il y a toujours ce petit truc qui l'anime.
Occupation : Escort girl bien qu'elle déteste plus que tout ce qu'elle fait malheureusement elle se doit de payer sa dette.
Age du perso : 26 ans et encore beaucoup d'années à vivre devant elle en espérant que tout aille mieux par la suite.

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Emilio "El Juez" Jiménez - Soy un juez y verdugo Sam 8 Sep - 22:18

J'adooooore !! C'est mon fav dans la série déjà
Bienvenue à la maison même si ça va pas être la joie tout les deux

_________________
Shadow moon
Au fond, tu es comme Phobos. Tu sais pourquoi son orbite est considérée comme idéale ? Parce qu'elle est assez proche de Mars pour permettre d'en voir la surface en détail avant le largage, et trop éloignée pour que la gravité martienne empêche le Cupido de repartir après nous avoir éjectés. Comme toi : assez proche pour me rendre fou, trop éloignée pour que je te retienne.▬ i hate you and i love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kurt Warner
avatar




Avatar : Kurt Cobain
Statut Civil : Célibataire
Occupation : Star (chanteur guitariste ) Rockeur ... EX - Prostitutes'street
Age du perso : 30 Ans
Copyright : @ Kurt.W

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Emilio "El Juez" Jiménez - Soy un juez y verdugo Sam 8 Sep - 23:26

hola El presidente  Very Happy (tobias)

hâte de voir la suite et bienvenue  Cool

                         

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Crom Martigan
avatar




Avatar : Kim Coates
Statut Civil : En couple
Occupation : Président des Iron - Patron du Redwood ( Trafiquant de drogue)
Age du perso : 50 Ans
Copyright : @Kurt.W

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Emilio "El Juez" Jiménez - Soy un juez y verdugo Lun 10 Sep - 11:30

Tu es des nôtres !




Félicitations, tu fais maintenant partie de la jeune et jolie famille de Californication !

Mais bon, nous n'allons plus t'ennuyer ni te retenir plus longtemps. Nous allons plutôt te donner de suite la règle la plus importante ici, sur le fofo: Amuses-toi !



Liens importants






Crédit de la fiche @ Babs

_________________

Récompenses au Awards :
 

Le roleplay avant tout.
Règlement du club
Présentation des Iron Brotherhood
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Colleen Fergussen
avatar




Avatar : Blanca Suarez
Statut Civil : Veuve qui a du mal à croire qu'un jour elle puisse retrouver l'amour
Occupation : Escort Girl au El Fungo
Age du perso : 27 ans
Copyright : monroes-atelier & Tumblr

En savoir plus ?
Mes dossiers
Mes liens:
Signes particuliers:
Casier Judiciaire:



MessageSujet: Re: Emilio "El Juez" Jiménez - Soy un juez y verdugo Lun 10 Sep - 12:41

Bienvenue monsieur !!

_________________
Moi je suis comme un cerf-volant , si quelqu'un ne tient pas la bobine, je m'envole .. et toi , c'est drôle , je me dis souvent que tu es assez fort et intelligent pour me retenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






En savoir plus ?


MessageSujet: Re: Emilio "El Juez" Jiménez - Soy un juez y verdugo

Revenir en haut Aller en bas

Emilio "El Juez" Jiménez - Soy un juez y verdugo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Alastor Verdugo (fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Californication :: Dis moi qui tu es ! :: Présentez votre passeport :: Validés-